Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 4 sur 16
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 16
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#3067712
Allobroges a écrit :
05 sept. 2019, 16:07
On peut faire plus qu'imaginer qu'un Latour sera bien plus en cannes pour aider Alaf dans le final qu'un Cosnefroy en fin de course...
Je pense pas que Latour soit en course pour la 8eme place.
Avatar de l’utilisateur
Par Liam
#3067716
jobijoba21 a écrit :
05 sept. 2019, 16:25
Pas d'accord. Roux est en général très en forme en septembre, Bernard est un guerrier qui a prouvé son niveau en WT, après Laporte je suis plus circonspect mais j imagine qu il arrivera plus frais et avec moins de jours de course ?
Le parcours est annoncé technique avec pas mal de virages et de relane. Roux n’aimant pas frotter, permets-moi de douter. Et je n’ai pas souvenir de l’avoir vu spécialement fort en septembre. A la limite sa sélection ne me choque pas, dans un rôle de début de course comme l’an dernier. Il est capable de rouler longtemps. Mais sur le circuit j’ai du mal.
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3067728
papou06 a écrit :
05 sept. 2019, 13:53
rbl85 a écrit :
05 sept. 2019, 13:50


Va falloir qu'il monte en pression alors.
Il était bien au TPC, correct à Plouay, et c'est un habitué des bonnes perfs aux CDM.
Les mondiaux c'est encore dans quasi 1 mois, juger les coureurs sur la base de leurs perfs fin août, comme on le fait souvent, c'est rarement payant, il y a du temps encore.
Gallopin, ça va commencer à dater sa dernière grosse prestation sur une course d'un jour.
Par jobijoba21
#3067741
Liam a écrit :
05 sept. 2019, 16:28
jobijoba21 a écrit :
05 sept. 2019, 16:25
Pas d'accord. Roux est en général très en forme en septembre, Bernard est un guerrier qui a prouvé son niveau en WT, après Laporte je suis plus circonspect mais j imagine qu il arrivera plus frais et avec moins de jours de course ?
Le parcours est annoncé technique avec pas mal de virages et de relane. Roux n’aimant pas frotter, permets-moi de douter. Et je n’ai pas souvenir de l’avoir vu spécialement fort en septembre. A la limite sa sélection ne me choque pas, dans un rôle de début de course comme l’an dernier. Il est capable de rouler longtemps. Mais sur le circuit j’ai du mal.
Plusieurs tops 10 au Canada et justement, j'imagine qu'il est là pour les 150 premiers kilomètres
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3067748
Je vois qu'on a Armirail, Cousin et Seigle sélectionnés uniquement pour le chrono par équipes mixte.
Moi qui pensait qu'à l'origine, les participants de cette épreuve devaient être obligatoirement piochés dans les coureurs appelés déjà pour les autres épreuves. Cela aurait eu un sens.
Mais là ça doit coûter cher aux fédés cette plaisanterie. Des seconds/troisièmes couteaux alignés pour les garçons, ça n'a donc vraiment aucun intérêt sportif comme je le redoutais.
Quand je pense que certaines fédés ne peuvent même pas payer aux coureurs le voyage et l’hôtel. D'autres sont en crise financière (Danemark, Norvège).
Rajouter cette course est incompréhensible.
Avatar de l’utilisateur
Par Liam
#3067759
:banana:
Bradounet_ a écrit :
05 sept. 2019, 17:22
Je vois qu'on a Armirail, Cousin et Seigle sélectionnés uniquement pour le chrono par équipes mixte.
Moi qui pensait qu'à l'origine, les participants de cette épreuve devaient être obligatoirement piochés dans les coureurs appelés déjà pour les autres épreuves. Cela aurait eu un sens.
Mais là ça doit coûter cher aux fédés cette plaisanterie. Des seconds/troisièmes couteaux alignés pour les garçons, ça n'a donc vraiment aucun intérêt sportif comme je le redoutais.
Quand je pense que certaines fédés ne peuvent même pas payer aux coureurs le voyage et l’hôtel. D'autres sont en crise financière (Danemark, Norvège).
Rajouter cette course est incompréhensible.
D’ailleurs j’aurais bien aimé voir Armirail sur la course en ligne.
Par disiz64
#3067768
Trop d'équipiers pour Alaph ...On lui met Cavagna et Sénéchal c'est très bien.

Pourquoi mettre Julien Bernard en plus (même si j'aime bien le coureur) ?
Gallopin m'a l'air usé, il n'est plus tranchant dans le final des courses
Anthony Roux, il traîne derrière ("il est où Anthony?")

Je les aurais remplacé par Madouas, Cosnefroy, Molard

Pour le 8ème, Anthony Turgis
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#3067769
Je viens de voir l'interview de Voeckler, elle est lunaire….

Ca sélection a encore moins de sens après avoir lu cette itv
Par fred30
#3067770
Pourquoi pas cette sélection ...

Je n'arrive pas à m'enthousiasmer mais elle se tient. Par contre le 8e homme ne peut pas être un autre que Madouas, ou éventuellement s'il est encore bien, Cosnefroy.

Comme l'ont déjà dit le sucre et arthur66 la France n'est pas obligée de contrôler toute la journée en roulant comme des c***.
Un Madouas qui prend un coup peut sacrément faciliter la vie de l'équipe de France. Les autres seraient obligés de rouler, et d'autant plus s'il y a d'autres gars prometteurs comme lui. En revanche, le "danger" avec une telle tactique est d'avoir le leader désigné qui ne fait pas rouler ses gars car il a un copain devant, et que le dit-copain est accompagné de quelques cadors. Dans ce cas-là ce serait à Alaf de les rejoindre et les Français seraient donc au moins deux à l'avant.

Car chez Quick-Step on connaît, les gars qui sont bons mais là pour faire le nombre et qui profitent des circonstances pour jouer leur chance. (Terpstra, Knaven ont notamment remporté leur Paris Roubaix comme ça.)
La présence de Cavagna et Sénéchal très bien. Le Yorkshire c'est souvent venté et pluvieux. En cas de bordure ils doivent savoir faire.

Pour Laporte mais surtout Roux, j'espère qu'on compte sur eux pour rouler en début de journée et/ou protéger leur leader. parce que sinon ... :euh:
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#3067771
Thomas Voeckler, comment a été construite cette sélection ? On a le sentiment qu’un leader se dégage avec Julian Alaphilippe.

Julian, c'est le numéro 1 mondial, il est multicartes. A part un circuit tout plat, il peut gagner sur tous les terrains. Comment ne pas en faire le leader ? Le parcours a permis de dégager des hommes. Gallopin, ou Laporte, le circuit leur convient très bien, il était évident qu’ils seraient là, Alaphilippe ou pas. Après, la présence de Julian et le fait qu’il ait fait du titre mondial son objectif de fin de saison en font un leader naturel. Ça aurait été aberrant de ne pas faire l’équipe autour de lui.

Alaphilippe leader, ça tranche avec l’an passé et les Mondiaux à Innsbruck où Alaphilippe, Bardet, ou encore Pinot pouvaient tous prétendre au leadership...

C’est le seul Français au niveau mondial à être capable de faire la différence sur ce genre de parcours, donc oui, c’était évident qu’il devait être le seul leader cette année. Sur le parcours montagneux de Martigny en Suisse l’an prochain, ce sera sans doute différent, mais là, il n’y a pas photo.

Arnaud Démare (pas sélectionné) n’est pas capable de rivaliser avec les meilleurs, par exemple ?

J’ai discuté avec lui, on, a longuement échangé, encore il y a quelques jours au téléphone. J’ai pensé longtemps le sélectionner. Il y aurait été si Alaphilppe n’avait pas été là. On a un seul leader, mais on n’attend pas de lui qu’il nous porte sur ses épaules. On a une chance d’être champion du monde avec Julian, mais d’autres comme Tony Gallopin peuvent influencer le final. Un seul leader, c’est une volonté, mais c’est aussi une logique liée au parcours.

Quand connaîtra-t-on le 8e homme et qui sera-t-il ?

Il faut qu’il soit utile à Julian, quoi qu’il arrive. Ce ne sera pas une solution de secours si jamais Julian ne va pas bien ce jour-là. Je vous donnerai le nom plus tard.

Le profil de 284,5 km assez vallonnés se rapproche de quel type de parcours ?

Si on devait le comparer à une Classique, ça se rapprocherait plus d’une Classique flandrienne que d’une ardennaise. Moins dur que la Liège-Bastogne-Liège. Même s’il y a des bosses, ça passe partout gros plateau, tout le monde pourra franchir ces difficultés. Mais attention, c’est très long cette année, il n’y a aucun moment de récupération, le placement sera très important, et tout ça rajoute beaucoup de suspense. On ne peut pas anticiper le scénario au vu de ce parcours. Si vous prenez la classique Milan-San Remo, le Poggio par exemple, si on va acheter son pain, on trouve que ce n’est pas difficile. Par contre, si on y ajoute les 290 kilomètres d’avant, il devient tout de suite plus dur. Avec un parcours de 284 kilomètres, c’est un peu ça aussi l’idée.

Y a-t-il une forme de pression en tant que sélectionneur de succéder à Cyrille Guimard, qui avait ramené une médaille l’an passé avec Romain Bardet, vice-champion du monde ?

Bien entendu, l’an passé, Bardet a fait argent, et c’est un résultat inédit depuis plus de 10 ans pour la France, vu qu’on avait plus eu de médaille depuis Anthony Geslin à Madrid en 2005. Si ça marche, ça n’est pas moi qui pédale, donc ce ne serait pas grâce à moi. Il n’y a pas de pression, mais j’ai envie que ça marche. Je ne joue pas ma réputation, ni ma carrière.

En face d’Alaphilippe, qui sont les favoris selon vous ?

Matteo Trentin, l'Italien, est l’un des grands favoris, vainqueur d’étape sur le Tour. Michael Matthews, l’Australien, c’est un parcours qui lui va à merveille. Mathieu van der Poel, le Néerlandais, est encore plus favori que Julian. Mais après, Julian fait partie de ces favoris. Mais attention, ce parcours peut réserver quelques surprises. Il n’est pas assez sélectif. Ça ne se fera pas qu’à la jambe. C’est beaucoup plus complexe que ça.

:saoul:
Avatar de l’utilisateur
Par sutter7
#3067777
Il faut être réaliste.
Quand la Suisse va embrayer dans le dernier tiers, seul Alaph pourra suivre.
Je ne vois pas qui d'autre pourra aller chercher un accessit derrière Hirschi.
Avatar de l’utilisateur
Par marcella
#3067781
sutter7 a écrit :
05 sept. 2019, 18:46
Il faut être réaliste.
Quand la Suisse va embrayer dans le dernier tiers, seul Alaph pourra suivre.
Je ne vois pas qui d'autre pourra aller chercher un accessit derrière Hirschi.
M. Frank n'est plus votre leader?
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#3067784
marcella a écrit :
05 sept. 2019, 18:52
sutter7 a écrit :
05 sept. 2019, 18:46
Il faut être réaliste.
Quand la Suisse va embrayer dans le dernier tiers, seul Alaph pourra suivre.
Je ne vois pas qui d'autre pourra aller chercher un accessit derrière Hirschi.
M. Frank n'est plus votre leader?
En lisant le début du post, je me suis demandé quel allait être le leader suisse. J'avais oublié qu'Hirschi était un coureur correct :swiss:
Par disiz64
#3067819
Voeckler qui annonce que le parcours se rapproche plus d'une flandrienne qu'une ardennaises et il cite comme favori, Trentin, Matthews, qui ont montré cette année qu'ils étaient maintenant plus fort sur les ardennaises...
C'est tellement illogique...
Il suit la saison le selectionneur?

Et puis, il dit qu'il ne cherche pas un coureur pour remplacer Alaph' si cela ne se passe pas comme il veut.
Donc si Alaph' est pas bien, l'objectif c'est quoi?

Après, on verra si les résultats lui donnent raison, après la 9ème place de Démare sur les championnats d'Europe, la très belle 16ème place de Marc Sarreau sur les jeux européens...
Avatar de l’utilisateur
Par pascal94100
#3067820
D'un coté, je comprends qu'Alaphilippe soit le seul leader, et qu'il est préférable d'avoir des rôles clairs et définis dès le début. Par contre, je suis surpris de ne pas voir dans la sélection Madouas ou Cosnefroy. Je pense que l'un des deux aurait mérité sa place (même si elle va peut être venir), et ils auraient apporté un plus à l'équipe de par leur profil.
Par #JeSuisCycliste
#3067827
En quoi l'interview est-elle lunaire ? Je ne comprends pas. La consigne est claire: c'est tout pour Julian. Ils ont construit la sélection ensemble avec pour seul et unique but qu'il soit champion du monde, ce qui est un peu le but, non ? Faire 2, 3 ou 9, tout le monde s'en fout. Il ne s'agit pas d'empiler nos meilleurs talents, mais d'être cohérent. Cette équipe va peut-être échouée, c'est le sport, mais au moins tout est clair. Et, perso, je préfère quant tout est clair et bien défini.
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3067828
disiz64 a écrit :
05 sept. 2019, 20:15
Voeckler qui annonce que le parcours se rapproche plus d'une flandrienne qu'une ardennaises et il cite comme favori, Trentin, Matthews, qui ont montré cette année qu'ils étaient maintenant plus fort sur les ardennaises...
C'est tellement illogique...
Il suit la saison le selectionneur?
Ben ça ne s'est pas trop vu alors. :rabbit:
Par -Vélomen-
#3067836
Je ne comprends pas cette sélection, et j'en suis même assez déçu.

Qu'est ce que Bernard fait là ?! :reflexion:
C'est un coureur moyen, un honnête équipier… en montagne. Sauf erreur de ma part, il n'a pas de références sur les courses d'un jour de type Flandrienne et ce n'est pas du tout son profil.
Vraiment, je ne comprends pas. Mais alors pas du tout.

Anthony Roux, je suis dubitatif. :reflexion: Sur un parcours Ardennais, il peut être utile, mais là Voeckler dit que le parcours est plutôt Flandrien, et j'ai même l'impression qu'il est plutôt facile. Or Roux ne sait pas frotter, ce n'est pas un équipier de plaine et je n'ai pas la sensation qu'il soit dans une très grande forme. Le Roux de ces derniers mois, il court à l'arrière et ne termine pas dans le 1er groupe à l'arrière.

Laporte, je ne comprends pas. Il a le même profil que Démare, en moins bon. S'il est là pour faire l'équipier, alors à mon sens il y en avait de meilleur que lui. S'il est là en cas de sprint et de course finalement plus simple que prévu, alors Démare aurait dû être à sa place.

Démare, pourquoi il n'y est pas ??? :paf-mur: :reflexion: Il fallait l'emmener, quitte à le laisser seul. Chaque année le circuit est beaucoup plus simple que prévu et on voit un sprint de 50 coureurs. Un Démare en forme est parmi ces coureurs, avec une vraie chance de faire un truc dans un sprint où il ne faudra pas frotter. Visiblement il paie sa mauvaise saison.

Ok pour Gallopin, même si j'ai l'impression qu'à ce jour Madouas et surtout Cosnefroy lui sont supérieurs. Après c'est vrai que ça peut changer d'ici fin septembre (surtout pour Cosnefroy, qui surcompense du Tour, un peu comme Viviani).

Ok pour Cavagna et Sénéchal. Ils s'imposent d'eux même.


J'ai du mal à comprendre la stratégie de Voeckler. Si on mise tout sur Alaphilippe et qu'on ne prend pas Démare, c'est que le circuit est quand même assez difficile pour qu'Alaphillipe fasse la différence. Or, si c"est le cas, Madouas et Cosnefroy doivent y être. Ce sont les meilleurs puncheurs Français derrière Julian. Ils peuvent se glisser dans les coups et durcir la course.
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#3067841
Surtout Voeckler dit qu'ils misent tout sur Alaf sur un parcours qui selon lui "n’est pas assez sélectif" et que "Ça ne se fera pas qu’à la jambe."

Donc en gros on mise tout sur un coureur (qui mérite largement d'être le leader numéro 1) bien que le parcours ne soit pas assez sélectif et que la tactique sera aussi importante que le physique….

Perso je le sens bien le coup qui sort a 3-4 tours de l'arrivée avec aucun français et qui va au bout.
Par Tolnoto
#3067843
Au vu des explications de Voeckler sur la non-sélection de Démare, j'ai le sentiment qu'il y a eu de grosses divergences de point de vue entre l'un et l'autre.
La sélection de Roux me paraît inopportune étant donné qu'il fait un peu doublon avec Cavagna.
Sinon Bernard est un grand pote d'Alaph' et un bon équipier, ça ne me paraît pas scandaleux de le voir ici.
Reste Laporte, malgré son itw, je suis certain que Voeckler l'a pris après sa discussion avec Demare. A voir mais j'ai bien peur qu'il ne soit pas très utile.
Perso, je vois Molard en 8ème homme. Si Cosnefroy ou Madouas avait dû être sélectionné, il l'aurait déjà été.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 16
Dopage 2020

Dans les médias français julian e[…]

Super bien joué le coup de la cassure pou[…]

Sinon y en a un qui a du se rassurer aujourd'hui[…]

L'âge d'or de l'emsilcyc italien

Une 10ème place n'est pas si mal, d'autres […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site