Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 98
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 98
#3018768
71ème Critérium du Dauphiné

Du dimanche 9 au dimanche 16 juin

UCI 2.WT




Un gratin dauphinois…

Comme chaque année, le Dauphiné permet aux cadors du Tour de s’offrir une petite répétition générale avant la grande boucle. En concurrence avec le Tour de Suisse pour s’offrir la crème des coureurs visant les classements généraux, le Dauphiné semble avoir emporté la mise cette année puisqu’à l’exception notable de Geraint Thomas, d’Enric Mas et de Rein Taaramaë :elephant: , tous les principaux leaders ont choisi de s’aligner sur la course française.

…au régime minceur

Le parcours de cette année risque de laisser de nombreux grimpeurs sur leur faim. En effet, on peine à qualifier cette édition de course montagneuse : le toit de la course culmine seulement à 1584 mètres ! En sus, on devrait assister à au moins deux, voire trois arrivées massives, ce qui explique la présence sur la startlist de sprinteurs comme Colbrelli, Bennett ou encore Hodeg. Le parcours pourrait tout particulièrement plaire à Julian Alaphilippe, qui devrait trouver l’ouverture sur au moins une des trois étapes punchy de la semaine. La montée finale de l’étape reine, samedi, parviendra-t ’elle à renverser la hiérarchie établie lors du désormais traditionnel chrono du mercredi ? Rien n’est moins sûr…


Le top 10 de l’an dernier :

1. Geraint Thomas (Sky) 24 : 43 : 12
2. Adam Yates (Mitchelton) +1’
3. Romain Bardet (Ag2r) +1’49’’
4. Dan Martin (UAE) +2’35’’
5. Damiano Caruso (BMC) +2’44’’
6. Emanuel Buchmann (Bora) +3’05
7. Pierre Latour (Ag2r) + 4’05’’
8. Pierre Rolland (EF) +4’22’’
9. Daniel Navarro (Cofidis) +4’31’’
10. Ilnur Zakarin (Katusha) +4’45’’


Les podiums des éditions précédentes :

2017 : 1. Jakob Fuglsang - 2. Richie Porte - 3. Dan Martin
2016 : 1. Chris Froome – 2. Romain Bardet- 3. Dan Martin
2015 : 1. Chris Froome - 2. Tejay van Garderen - 3. Rui Costa
2014 : 1. Andrew Talansky - 2. Alberto Contador - 3. Jurgen Van den Broeck
2013 : 1. Chris Froome - 2. Richie Porte - 3. Daniel Moreno



LA COURSE


La carte



1ère étape, dimanche 9 juin : Aurillac › Jussac (142k)




Les derniers kilomètres



Une première étape au destin incertain : s’il est certain que tous les sprinteurs ne passeront pas, on devrait quand même retrouver un peloton plutôt fourni à l’arrivée.
À moins, que comme en 2017, une échappée se joue la première victoire et le maillot jaune !


Départ à 11h, arrivée entre 14h38 et 15h02 !

À suivre en direct sur France 3 à 13h35, en léger différé sur Eurosport 2 à 15h


2ème étape, lundi 10 juin : Mauriac › Craponne-sur-Arzon (180k)




Les derniers kilomètres



Un parcours sélectif, malheureusement, les 18 derniers kilomètres ne devraient pas permettre à un homme isolé de résister.
Cela devrait se jouer au sprint en comité restreint, et dans ce genre de configuration, difficile de voir un autre coureur que Julian Alaphilippe s’imposer.


Départ à 11h50, arrivée entre 16h17 et 16h44 !

À suivre en direct sur France 3 à 14h30, ainsi que sur Eurosport 2 à 15h


3ème étape, mardi 11 juin : Le Puy-en-Velay › Riom (172k)



la carte du final



Sprint en vue ! Rien de spécifique à noter, les derniers kilomètres n’ont pas l’air d’être très tortueux.
Toutefois, il faudra être bien vigilant : sur le Dauphiné, peu d’équipes emmènent un train complet, et les sprints sont parfois décousus.


Départ à 12h25, arrivée entre 16h20 et 16h42 !

À suivre en direct sur France 3 à 15h, ainsi que sur Eurosport 2 à 14h30


4ème étape, mercredi 12 juin : Roanne › Roanne - CLM- (26.1k)



la carte



Le premier moment décisif de ce Dauphiné !
Une ligne droite pour l’aller, une montée raide, une descente technique, une ligne droite pour le retour : ce n’est pas totalement un chrono pour spécialiste, mais les grimpeurs purs devraient quand même prendre un petit tir…


Premier départ à 13h05, dernière arrivée vers 16h31 !

À suivre en direct sur France 3 à 15h, ainsi que sur Eurosport 2 à 14h30


5ème étape, jeudi 13 juin : Boën-sur-Lignon › Voiron (201k)



les derniers kilomètres



Une étape très chargée dans sa première partie, mais si l’on regarde attentivement, il n’y a aucune véritable difficulté dans les cinquante derniers kilomètres.
Le finish s’effectuera sur un faux plat. S’il n’y a pas de bagarre dans la première partie de l’épreuve, la plupart des sprinteurs seront présents…


Départ à 11h25, arrivée entre 16h15 et 16h44 !

À suivre en direct sur France 3 à 15h00, ainsi que sur Eurosport 2 à 14h30


6ème étape, vendredi 14 juin : Saint-Vulbas › Saint-Michel-de-Maurienne (228k))



la dernière montée



Les grimpeurs n’ont pas beaucoup d’occasions de briller sur le Dauphiné, ils ne devront pas rater cette étape.
L’arrivée au bas de la descente devrait permettre aux attaquants de conserver l’avantage acquis en montée. Malgré tout, on ne devrait pas assister à des écarts trop conséquents.


Départ à 10h15, arrivée entre 16h13 et 16h51 !

À suivre en direct sur France 3 à 15h00, ainsi que sur Eurosport 2 à 14h30


7ème étape, samedi 15 juin : Saint-Genix-les-Villages › Pipay (133k)



le juge de paix de l’étape



C’est devenu une tradition ces dernières années : les étapes de montagne du Dauphiné sont très explosives, et permettent souvent de renverser la hiérarchie.
Il ne faut cependant pas forcément à un tel feu d’artifice sur cette étape : le départ en plaine, et l’arrivée en haut d’un col long, plutôt difficile devraient pousser les coureurs à adopter une stratégie attentiste.


Départ à 12h50, arrivée entre 16h43 et 17h14 !

À suivre en direct sur France 3 à 16h00, ainsi que sur Eurosport 2 à 15h15


8ème étape, dimanche 16 juin : Cluses › Champéry (113.5k)



les derniers kilomètres



Une étape de moyenne montagne pour finir.
Aucune montée ne dépasse un pourcentage moyen de 7%, à part le col du Corbier, qui est suivi d’un mouroir à attaquants…
C’est une étape intéressante, certes, mais elle ne mérite pas d’être la dernière du Dauphiné.
C’est à se demander si les organisateurs n’ont pas consciemment proposé un parcours soft pour ne pas rebuter des coureurs en pleine préparation pour le Tour.


Départ à 13h45, arrivée entre 16h45 et 17h04 !

À suivre en direct sur France 3 à 15h25, ainsi que sur Eurosport 2 à 15h00


*****

10'', 6'' et 4'' de bonifications aux arrivées, 3’’, 2’’ et 1’’ aux sprints intermédiaires

Classement par points :

À chaque sprint intermédiaire : 10 – 6 – 4 points aux trois premiers coureurs classés. Il est attribué aux arrivées de la 1re, 2e, 3e et 5e étapes : 25 – 22 – 20 – 18 – 16 – 14 – 12 – 10 – 8 – 6 points aux 10 premiers coureurs classés. Il est attribué aux arrivées des 4e, 6e, 7e et 8e étapes : 15 – 12 – 10 – 8 – 6 – 5 – 4 – 3 – 2 – 1 points aux 10 premiers coureurs classés.

Classement de la montagne :

- cols hors catégorie : 15 – 12 – 10 – 8 – 6 – 5 – 4 – 3 – 2 -1 points aux 10 premiers coureurs classés ;
- cols ou côtes de 1re catégorie : 10 – 8 – 6 – 4 – 2 – 1 points aux 6 premiers coureurs classés ;
- cols ou côtes de 2e catégorie : 5 – 3 – 2 – 1 points aux 4 premiers coureurs classés ;
- côtes de 3e catégorie : 2 – 1 points aux 2 premiers coureurs ;
- côtes de 4e catégorie : 1 point au premier coureur




LES EQUIPES

Les favoris selon WielerFlits

**** Chris Froome
*** Jakob Fuglsang, Adam Yates
** Richie Porte, Nairo Quintana, Romain Bardet
* Wout Poels, Emanuel Buchmann, Steven Kruijswijk, Thibaut Pinot

Petite note de Teteoo.net : avec un parcours aussi light, attention à Alaphilippe !


Les coureurs à suivre par équipe


Team Depression Data : Boasson Hagen, Cummings
Team Sunweb : Dumoulin
Bora-Hansgrohe : Bennett, Grossschartner, Buchmann
Mitchelton-Scott : A.Yates, Impey
Bahrain-Merida : Colbrelli, Teuns
Deceuninck Quick Step : Alaphilippe, Hodeg
Lotto-Soudal : Hagen, Lambrecht
UAE Team Emirates : Martin
Movistar : Quintana
EF Education First : Van Garderen, Woods
Trek-Segafredo : Porte, Skujins
AG2R La Mondiale : Bardet, Geniez
Groupama-FDJ : Pinot, Gaudu
Team Ineos : Froome, Kwiatkowski, Moscon, Poels
Astana Pro Team : Fuglsang, Cort-Nielsen, Lutsenko
Team Jumbo-Visma : Kruijswijk, Van Aert
CCC Team : De Marchi, Ten Dam
Team Katusha-Alpecin : Politt, Cras & Guerreiro :elephant:
Wanty-Gobert Cycling Team : G.Martin , Eiking
Cofidis, Solutions Crédits : Bouhanni, Atapuma, Hansen
Team Arkea-Samsic : Barguil, Greipel
Vital Concept-B&B Hotels : Rolland, Pacher



Liste provisoire au 07/06






Evolution de la Startlist à suivre sur Cyclingfever


SUIVRE LA COURSE

Site officiel
Facebook
Twitter

Etapes à suivre sur France 3 et Eurosport 2, horaires dans la présentation des étapes.

Dernière édition par Teteoo le 07 juin 2019, 18:49, édité 1 fois.
#3018788
Je trouve le parcours horrible et indigne d'un Dauphiné ! :paf-mur: Comment peut-on faire un truc aussi nul ?

Le Dauphiné, c'est la montagne, et même la haute montagne pour moi. J'aimerais revoir le Galibier ou le Ventoux sur le tracé de cette course.

Au lieu de ça, une seule vraie étape de montagne, qui sera très dure, mais qui fera un peu office de juge de paix avec le clm.

L'étape de vendredi est faiblarde, le dernier col est roulant et très court. Et ne parlons pas de l'étape du dimanche… Aucun col à 7% de moyenne (à part le Corbier…), un distance courte, que des autoroutes… :paf-mur:
Avec le train Sky et le plateau très dense et homogène, ce parcours est incompréhensible.

2 étapes pour décider du général c'est trop peu sur une épreuve pareille. Le reste ce n'est que des étapes pour puncheurs ou baroudeurs.
#3018819
Pourquoi deux à trois arrivées massives Teteoo, je n'en vois qu'une (l'étape 3)? :reflexion:
Les autres étapes du début du Dauphiné sont trop vallonnées/accidentés pour qu'on assiste à un sprint massif, je vois plutôt des sprints en peloton réduit (50 à 80 coureurs) sur les autres étapes (notamment la 5).
#3018877
-Vélomen- a écrit :
07 juin 2019, 17:16
Je trouve le parcours horrible et indigne d'un Dauphiné ! :paf-mur: Comment peut-on faire un truc aussi nul ?

Le Dauphiné, c'est la montagne, et même la haute montagne pour moi. J'aimerais revoir le Galibier ou le Ventoux sur le tracé de cette course.

Au lieu de ça, une seule vraie étape de montagne, qui sera très dure, mais qui fera un peu office de juge de paix avec le clm.

L'étape de vendredi est faiblarde, le dernier col est roulant et très court. Et ne parlons pas de l'étape du dimanche… Aucun col à 7% de moyenne (à part le Corbier…), un distance courte, que des autoroutes… :paf-mur:
Avec le train Sky et le plateau très dense et homogène, ce parcours est incompréhensible.

2 étapes pour décider du général c'est trop peu sur une épreuve pareille. Le reste ce n'est que des étapes pour puncheurs ou baroudeurs.

C est peut être le pire parcours jamais vu sur un Dauphiné , aso s est surpassé pour éviter tous les cols des Alpes, proposer un parcours aussi facile avec des arrivée dans la maurienne et en haute savoie tient de l exploit...

Cette faculté à dénicher ces cols de 2 ème catégorie a quelquechose de remarquable..!
Merci de nous faire découvrir la moyenne montagne dans les Alpes !
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 98
Saison 2019

https://twitter.com/kapelmuur29/status/1153240261[…]

Victoire d'un baroudeur et aucune action dans le[…]

Oh oui avec 3-4 Tour d'affilée pour P[…]

Je trouve que Jumbo (et dans une moindre mesure In[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site