Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 58 sur 58
  • 1
  • 54
  • 55
  • 56
  • 57
  • 58
Par *Chouchou*
#3090686
biquet a écrit :
09 nov. 2019, 10:47
Le sucre sportif a écrit :
08 nov. 2019, 19:02
...
Les purs grimpeurs peuvent avoir leur place même pour la gagne, mais ils doivent être EXCEPTIONNELS, et donc capables de compenser par leur supériorité dans les ascensions l'ensemble de leurs lacunes dans le reste du jeu. Donc, Bahamontès, donc Gaul, donc Pantani, donc Bartali, donc Coppi (qui était très complet, mais était fragile sur les 2 plans, physique et mental). :spamafote: Biquet était également un super grimpeur, pour moi le meilleur français de l'histoire (Bartali était d'accord sur ce point), mais il brillait dans d'autres domaines et a renversé le Tour 1947...en plaine.

Il manquait un petit quelque chose aux autres supers grimpeurs (Vietto, Trueba, Faure, Jimenez, Fuente, Herrera) historiques pour pouvoir envisager gagner le Tour, même si Julio le chauve a bien failli y parvenir en 1967.

Actuellement, on ne sait pas s'il existe encore des supers grimpeurs sur le Tour (suivons quand même les cas Bernal et Pogacar), car le cyclisme moderne, qui va de + en + vite, ne leur permet plus d'arriver "frais" dans les dernières ascensions, surtout en 3è semaine. Mais de toute façon, même dans le registre d'un chrono en côte sur un Ventoux ou un Puy de Dôme, comme dans le temps, je me demande si les coureurs complets ( le quatuor du Tour 2018) ne prendraient pas l'avantage sur les grimpeurs, contrairement aux verdicts du passé (exception faite du Ventoux 87, ou Bernard avait devancé les 3 meilleurs escaladeurs de l'époque, mais c'était un chrono "mixte"). :reflexion:
J'aimerais bien voir un cronoscalata sur le Tour comme celui du Giro 2014.

Le contre-la-montre en côte au monte Grappa de 26,8 km remporté par Nairo Quintana avait vu le 3ème Rigoberto Urán à 1 min 26 s.
Pourtant Rigoberto Urán avait gagné le CLM "normal" de 42,2 km où le 6ème était déjà à + de 2 mn. Quintana, treizième de l'étape.

Ce serait effectivement intéressant de voir le rapport de force entre les grimpeurs et les 4 cadors du Tour 2018.
Par *Chouchou*
#3090689
Le sucre sportif a écrit :
09 nov. 2019, 13:54
Sur le fait que beaucoup sont focalisés sur le fait que les grimpeurs doivent jouer les GT. Je pense que si tu ne sais pas rouler, tu ne mérites pas de gagner un GT, aussi exceptionnel sois-tu en montagne et que c'est ça qui pourri le TdF c'est dernières années, à vouloir absolument tout faire pour avantager les grimpeurs. :study:

Et plus on ajoute de la montagne, moins les grimpeurs font d'écarts en montagne, et plus on rajoute de la montagne pour équilibre face aux rouleurs. Les rouleurs endurants, sur des durées supérieures à l'heure, sont très rarement récompensés. Par exemple les CLM long et plat ont disparu, les rouleurs qui s'échappent sur le plat n'ont aucune chance, idem pour le coup du kilomètre. Il y a de nombreuses facettes du cyclisme sur route que l'on ne voit plus, je trouve cela dommage. Mais comme les spectateurs allument leur poste à 10kms de l'arrivée, on fait tout pour que tout se passe à ce moment là, sur les dix dernières minutes. En 10 minutes on ne voit pas grand'monde sur un CLM, donc il faut les réduires etc...
Heureusement, il arrive parfois qu'il y ait du vent pour que les rouleurs puissent nous offrir du spectacle comme sur la 17e étape de la Vuelta 2019 où les Deceuninck-Quick Step ont provoqué des bordures avec la victoire de Philippe Gilbert ! :love: :applaud: :banana: :pompom:

Un seul regret, que la retransmission TV ne soit pas intégrale puisque le coup est parti dès le départ.
Par ulysse1
#3090753
il y a eu aussi la mémorable étape gagnée par sagan sur le tour il y a quelques années , dans laquelle une bordure avait dès le départ ou presque lâché le meilleur sprinter , puis une autre ou la même lâché aussi valverde , puis re-bordure dans les dix derniers km pour lâcher je ne sais plus qui ( contador lâchant froome peut-être ) , ça n' avait pas arrêté de la journée et aucun lâché n' était revenu , gros écarts à l' arrivée ;

mais c' est bien que Le sucre sportif ait rappelé rappelé que les raids en montagne existent toujours , pas plus anciens que cette année dans les grands tours , en fait je pense que personne ne veut que telle ou telle catégorie gagne à tout prix et à grâce à un parcours ad hoc un grand tour , mais qu' au départ différentes catégories de coureurs puissent le gagner
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3090983
Lemon-Curry a écrit :
07 nov. 2019, 14:32
*Chouchou* a écrit :
07 nov. 2019, 01:08

Même avis !
A une époque j'étais + grimpeurs que rouleurs, mais avec le temps j'ai fini par apprécier les 2 types de coureurs, voire même le rapport s'inverser lorsque j'en ai marre de voir tous ces suiveurs. Là, avec le chrono, au moins il n'y a pas le phénomène d'aspiration.
Image

:elephant:
Mékilékon! :rieur:
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3090988
ulysse1 a écrit :
10 nov. 2019, 11:10
il y a eu aussi la mémorable étape gagnée par sagan sur le tour il y a quelques années , dans laquelle une bordure avait dès le départ ou presque lâché le meilleur sprinter , puis une autre ou la même lâché aussi valverde , puis re-bordure dans les dix derniers km pour lâcher je ne sais plus qui ( contador lâchant froome peut-être ) , ça n' avait pas arrêté de la journée et aucun lâché n' était revenu , gros écarts à l' arrivée ;

mais c' est bien que Le sucre sportif ait rappelé rappelé que les raids en montagne existent toujours , pas plus anciens que cette année dans les grands tours , en fait je pense que personne ne veut que telle ou telle catégorie gagne à tout prix et à grâce à un parcours ad hoc un grand tour , mais qu' au départ différentes catégories de coureurs puissent le gagner
Tour 2016 avec Sagan Bodnar Froome? :scratch:
Si c’est ça, y avait eu qu’une bordure sur le final, genre à 10 bornes, il me semble.
Si c’est pas ça, je ne me souviens pas du tout de quoi tu parles, mais je suis curieux...

Et sinon, je pense que nos analyses et projections sont completement faussées par la presence et la domination longue de certains coureurs monstres au sein d’equipes monstres.
Quand vous avez un Indurain epoïsé (La Plagne 95, bordel...), un Armstrong uspostalisé, ou des Wiggins/Froome/Thomas skyïsés (ce combo britannique tiendra du grand-guignol d’ici une décennie, à l’heure actuelle je manque de preuves, désolé :elephant:), vous pouvez vous y prendre de toutes les manieres que vous voulez, il n’y a absolument rien à faire. Rien. Si ce n’est faire le dos rond, viser la seconde place en priant pour un hypothétique déclassement, et peut-etre aller voir ailleurs que sur le Tour pour viser la victoire.

En tout cas, j’apprécie beaucoup votre débat. :super:
Avatar de l’utilisateur
Par Racemousse
#3091007
dolipr4ne a écrit :
11 nov. 2019, 15:47
ulysse1 a écrit :
10 nov. 2019, 11:10
il y a eu aussi la mémorable étape gagnée par sagan sur le tour il y a quelques années , dans laquelle une bordure avait dès le départ ou presque lâché le meilleur sprinter , puis une autre ou la même lâché aussi valverde , puis re-bordure dans les dix derniers km pour lâcher je ne sais plus qui ( contador lâchant froome peut-être ) , ça n' avait pas arrêté de la journée et aucun lâché n' était revenu , gros écarts à l' arrivée ;

mais c' est bien que Le sucre sportif ait rappelé rappelé que les raids en montagne existent toujours , pas plus anciens que cette année dans les grands tours , en fait je pense que personne ne veut que telle ou telle catégorie gagne à tout prix et à grâce à un parcours ad hoc un grand tour , mais qu' au départ différentes catégories de coureurs puissent le gagner
Tour 2016 avec Sagan Bodnar Froome? :scratch:
Si c’est ça, y avait eu qu’une bordure sur le final, genre à 10 bornes, il me semble.
Si c’est pas ça, je ne me souviens pas du tout de quoi tu parles, mais je suis curieux...

Non, je pense qu'il évoque plutôt cette étape : https://fr.wikipedia.org/wiki/13e_%C3%A ... rance_2013 , mais se goure juste dans le nom du vainqueur.
Par ulysse1
#3091605
oui Racemousse a raison , c' est de cette étape que je parlais , les détails donnés par son lien ( kittel , valverde , ... ) ne laissent pas de doute , mais j' étais persuadé que sagan avait gagné , en tout cas cette étape folle avait commencé par une bordure qui avait eu des conséquences sur la totalité de l' étape ( surtout à cause du fait que valverde avait ensuite été lâché sur crevaison ) et s' était finie sur une nouvelle bordure parmi les premiers , jouant sur le général comme sur l' étape
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3095976
Plus ça va, plus je trouve le chrono absolument génial. Le seul soucis, c'est son positionnement la veille de l'arrivée. La distance peut sembler faiblarde mais il faut plutôt regarder la durée de l'effort. On va être sur un effort d'environ une heure et c'est la bonne durée pour un chrono. En comparaison, Alaphilippe a couvert le CLM de Pau en 35 min cette année et Dumoulin le CLM d'Espelette en 40min en 2018. On sera donc sur un effort beaucoup plus long.

Et le principe d'avoir une première partie plane, une deuxième en faux plat montant et une troisième où ça monte vraiment, je trouve ça très intéressant sportivement. Jusqu'au pied de la Planche, on aura 30km très favorable aux grosses cuisses et ensuite le rapport de force s'inversera.
Avatar de l’utilisateur
Par Seluj
#3095988
marooned a écrit :
27 nov. 2019, 14:04
Plus ça va, plus je trouve le chrono absolument génial. Le seul soucis, c'est son positionnement la veille de l'arrivée. La distance peut sembler faiblarde mais il faut plutôt regarder la durée de l'effort. On va être sur un effort d'environ une heure et c'est la bonne durée pour un chrono. En comparaison, Alaphilippe a couvert le CLM de Pau en 35 min cette année et Dumoulin le CLM d'Espelette en 40min en 2018. On sera donc sur un effort beaucoup plus long.

Et le principe d'avoir une première partie plane, une deuxième en faux plat montant et une troisième où ça monte vraiment, je trouve ça très intéressant sportivement. Jusqu'au pied de la Planche, on aura 30km très favorable aux grosses cuisses et ensuite le rapport de force s'inversera.
En plus il faudra compterque les coureurs auront 19 étapes dans les pattes et que contrairement à d'habitude la première semaine ne sera pas une mise en jambe. On peut vraiment avoir sur cette étape un classement surprenant.
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3096247
Mais comme l’a dit Marooned, on risque de n’entendre parler que de ce chrono dans la bouche des coureurs pendant 19 jours. J’espere vraiment que ce ne sera pas le cas, mais beaucoup de coureurs ne vont compter que là-dessus et ne tenteront rien en montagne.
Avatar de l’utilisateur
Par Mengin88
#3096310
Ceux qui comptaient sur Tignes cette année auront peut-être été refroidis de tout miser sur le dernier rendez-vous....

Et certains grimpeurs auront quand même intéret à creuser des écarts en montagne si ils veulent avoir une chance au CG face à des Dumoulin, Thomas, Froome ou Roglic (je ne sais plus lesquels seront là ou pas!)
  • 1
  • 54
  • 55
  • 56
  • 57
  • 58
Israël Cycling Academy 2018

El Mehdi Chokri a signé pour l'équip[…]

Je suis un suiveur assidu du cyclisme, mais je n&r[…]

JEU DE POPULARITÉ 2019 : FINALE

PINOT Thibaut

Infirmerie - Saison 2019

Le pistard Matthew Glaetzer a été[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site