Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 2 sur 12
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 12
Avatar de l’utilisateur
Par angelsB
#2911592
zwhisop a écrit :
24 sept. 2018, 11:04
Bordelique, un peu comme le reste.
"Bordélique en somme,
C'est la faute à Prud'homme,
Et même pas réglo,
La faute à ASO !.." :wink:
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#2911610
angelsB a écrit :
24 sept. 2018, 11:08
zwhisop a écrit :
24 sept. 2018, 11:04
Bordelique, un peu comme le reste.
"Bordélique en somme,
C'est la faute à Prud'homme,
Et même pas réglo,
La faute à ASO !..
Pas au départ, tiens ?
La faute à Lappartient
Mais voilà qu'ils s'élancent
Merci Lance" :wink:
FYP
Par Beobachter
#2911616
angelsB a écrit :
24 sept. 2018, 10:54
Super_Cuvet a écrit :
24 sept. 2018, 09:45






Vous pouvez blâmer l'UCI tant que vous voulez, les équipes continentales sont gérées par les fédérations nationales. L'UCI n'a rien à voir ou dire là dedans.
Tu veux dire que ce sont les fédérations nationales qui leurs attribuent le statut "continentales UCI" ? J'avais cru comprendre que c'était l'UCI qui les agréait (ou non comme pour Funvic cette année) pour courir dans ces circuits continentaux ?
Tu peux nous donner plus de précisions sur ce fonctionnement ? Merci.
Il me semble que SuperCuvet a raison.
Du moins sauf si les choses ont changé (ce qui n'est jamais impossible avec l'UCI :genance: ) depuis, mais j'ai souvenir de la Pomme Marseille qui à ses débuts avait été recalée par la fédé française et qui du coup était allée s'enregistrer en Lettonie, ce qui montre bien qu'il n'y a pas d'uniformité des règles suivant les pays :wink:
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#2911632
Super_Cuvet a écrit :
24 sept. 2018, 09:45
angelsB a écrit :
23 sept. 2018, 17:47
c'est juste l'amateurisme et l'incompétence de la gestion de l'UCI dans l'organisation et la réglementation de la mondialisation du cyclisme que je stigmatise à travers les enregistrements fluctuants d'équipes à la composition plus ou moins éphémères...
Le sucre sportif a écrit :
23 sept. 2018, 17:55
Du coup j'imagine que l'UCI ferme les yeux pour avoir plus d'équipes engagées sur les courses ayant le label ...
Vous pouvez blâmer l'UCI tant que vous voulez, les équipes continentales sont gérées par les fédérations nationales. L'UCI n'a rien à voir ou dire là dedans.
Je ne blâme pas l'UCI. Je cherche à me mettre à leur place, et je comprends qu'il ferme les yeux pour gonfler les listes d'engagés. Je ne voyais pas où était le problème, j'ai demandé, on m'a répondu que des coureurs et des sponsors avaient été trompés.

Donc si l'UCI peut mettre fin à cette mascarade tant mieux, sinon, aux autorités Kowaïtiennes de faire le boulot :green:
Avatar de l’utilisateur
Par angelsB
#2911650
Beobachter a écrit :
24 sept. 2018, 12:28
angelsB a écrit :
24 sept. 2018, 10:54

Il me semble que SuperCuvet a raison.
Du moins sauf si les choses ont changé (ce qui n'est jamais impossible avec l'UCI :genance: ) depuis, mais j'ai souvenir de la Pomme Marseille qui à ses débuts avait été recalée par la fédé française et qui du coup était allée s'enregistrer en Lettonie, ce qui montre bien qu'il n'y a pas d'uniformité des règles suivant les pays :wink:
L'UCI se contenterait d'enregistrer les équipes enregistrées par les fédérations nationales comme Continentales ?
Elle n'aurait de pouvoir décisionnaire que pour les labels PCT ou WT ?
Ca me parait bizarre (mais pas impossible en effet de la part du fonctionnement souvent peu cohérent de l'UCI), d'autant que j'avais compris que cette année l'équipe brésilienne Funvic n'avait pas "obtenu" le droit d'être enregistrée comme Continentale "par l'UCI". Une décision qui ne vient certainement pas de sa fédération nationale qui l'a "à la bonne" et vante les performances de ses coureurs !
Il est certainement vrai que les équipes doivent d'abord solliciter l'accord de leurs fédérations pour obtenir le droit de courir sur le circuit comme "continentales" et pas Elite mais je pensais que l'UCI jouait un rôle dans l'enregistrement et leur gestion sur leur site… Et justement je trouve cette gestion chaotique : des équipes apparaissent et disparaissent… avant de réapparaitre… les coureurs au sein des équipes de même… Là c'est vraiment le bordel… Le même année après année…
C'est que l'UCI cautionne ça que j'ai du mal à comprendre...
Avatar de l’utilisateur
Par Super_Cuvet
#2911652
Le règlement UCI (http://www.uci.org/docs/default-source/ ... 448068eb_6) est clair :

Une équipe continentale UCI (...) est une équipe de coureurs sur route reconnue et certifiée par la Fédération Nationale de la nationalité de la plupart de ses coureurs

La Fédération Nationale inscrira l’équipe uniquement si elle considère que son dossier réunit toutes les conditions ci-dessus et que le budget est suffisant pour une telle équipe.

La Fédération Nationale reste seule responsable du contrôle du respect des exigences réglementaires et légales, aussi bien lors de l’inscription que pendant toute l’année d’enregistrement.

La Fédération Nationale et l’équipe restent seules responsables de leur conformité avec le règlement de l’UCI ainsi que la législation applicable.

Seul pouvoir de l'UCI :
L’UCI a le droit de refuser ou retirer l’enregistrement d’une équipe qui ne satisfait pas aux conditions minimales fixées dans le présent règlement ou à une autre disposition réglementaire.
Avatar de l’utilisateur
Par angelsB
#2911657
Merci beaucoup Super_Cuvet…

En effet c'est très clair…
Reste que cette politique passive d'enregistrement et de suppression d'équipes et de coureurs au sein de la division continentale est dommageable pour l'image qu'elle donne de cette section du sport cycliste.
On a vraiment l'impression que la division continentale de l'UCI est un fourre-tout où on trouve tout et n'importe quoi, des projets fantômes ou fantasmatiques des uns et des autres aux méritoires tentatives de développement de ce sport dans des pays isolés des évènements cyclistes en passant par les limites d'ambition d'équipes moyennes dans les pays de traditions cyclistes…
On a aussi l'impression qu'il n'y a pas de règles minimales assurant que ces équipes vont exister réellement sur le circuit et durer un minimum dans le temps… C'est vraiment une division virtuelle du sport cycliste sans règles ni garanties aucunes !
Bizarre que l'UCI cautionne ça…
Quand on voit la gestion qu'Henry fait du Centre Mondial du Cyclisme (une véritable institution au service des espoirs des fédérations défavorisées) on se dit qu'il y a pourtant des gens compétents et motivés à l'UCI !
Avatar de l’utilisateur
Par Super_Cuvet
#2911796
Je pense que tu accodes aux équipes continentales une importance qu'elles n'ont pas.

Cette division continentale est en effet un fourre-tout mais c'est le cas depuis le départ. Le but n'est pas d'avoir une division homogène et cohérente. Il n'y a sûrement aucun but à ces équipes pour l'UCI. C'est juste un moyen d'offrir aux fédérations nationales un cadre minimal.
Il ne faut surtout pas prendre comme modèles les continentales françaises qui sont (par décision de la FFC) de vraies équipes pros. La plupart des équipes continentales européennes sont à peine du niveau des DN1 françaises (d'un point de vue sportif ou organisationnel). Les équipes continentales exotiques, pas la peine de faire un dessin.

Il y a plus de 150 équipes continentales, l'UCI n'a pas les moyens de les gérer.
Avatar de l’utilisateur
Par angelsB
#2912140
Super_Cuvet a écrit :
24 sept. 2018, 18:08
Je pense que tu accodes aux équipes continentales une importance qu'elles n'ont pas.
Non, je n'accorde pas d'importance exagérée au niveau sportif aux équipes continentales…

C'est juste un intérêt "professionnel" dans la mesure où je travaille sur des bases de données concernant l'histoire et les designs des équipes de l'histoire du cyclisme… :wink:
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#2912197
stereoking69 a écrit :
25 sept. 2018, 20:46
Dommage que les 2 Nice bidule machin truc ne fusionnent pas car ça donnerait une belle équipe conti :elephant:
Techniquement impossible :non: : Les deux Nice seraient DNS le jour de la signature du contrat.
Avatar de l’utilisateur
Par matthmic
#2912205
wallers a écrit :
26 sept. 2018, 01:02
stereoking69 a écrit :
25 sept. 2018, 20:46
Dommage que les 2 Nice bidule machin truc ne fusionnent pas car ça donnerait une belle équipe conti :elephant:
Techniquement impossible :non: : Les deux Nice seraient DNS le jour de la signature du contrat.
Mais si ça a même déjà eu lieu puisque Pulidori et Vaubourzeix étaient chez Nice-Jolidon au début de l'aventure en 2017. Et la période fut de loin la plus faste avec une participation au Challenge de Majorque (aux côtés de Bouhanni, Valverde, Benoot, Wellens....) puis aux Challenges de la Marche Verte au Maroc (contre Örken, Galdoune) avec une victoire pour Vaubourzeix (la seule des deux équipes à ce jour au niveau UCI). Bref, une période faste !
Par eljardi
#2912215
Je pense que l'on peut définitivement opposer Nice Devo et Project Nice Côte d'Azur. La volonté de construire quelque chose de solide est plus évidente dans le second cas. Leur programme du printemps a été respecté dans ses grandes lignes. Après, sans argent, il devenait impossible d'honorer l'invitation sur le Tour de Guadeloupe.
Dans tous les cas, cela est symbolique de la situation du vélo à l'échelle mondiale. Quand on voit des coureurs qui doivent apporter leurs propres sponsors pour financer leur enregistrement dans une équipe pro, on imagine vite ce que sont les conditions d'exercice dans les équipes continentales. Combien de coureurs n'ont jamais reçu les primes promises?
En optant pour un statut professionnel dès le niveau conti, la France a au moins le mérite de tenter d'éviter les abus ... même si cela ne résout pas tout. Certains coureurs ont critiqué ce manque de souplesse et on tenté l'aventure conti à l'étranger avec des fortunes diverses. Difficile de satisfaire tout le monde.
De toute façon, la nouvelle réforme de l'UCI confirme bien la volonté de valoriser le top niveau. Cela risque de provoquer la disparition rapide de nouvelles équipes pro et de restreindre le nombre de sportifs pouvant vivre du vélo.
Avatar de l’utilisateur
Par angelsB
#2912233
eljardi a écrit :
26 sept. 2018, 07:55
Je pense que l'on peut définitivement opposer Nice Devo et Project Nice Côte d'Azur. La volonté de construire quelque chose de solide est plus évidente dans le second cas. Leur programme du printemps a été respecté dans ses grandes lignes. Après, sans argent, il devenait impossible d'honorer l'invitation sur le Tour de Guadeloupe.
Dans tous les cas, cela est symbolique de la situation du vélo à l'échelle mondiale. Quand on voit des coureurs qui doivent apporter leurs propres sponsors pour financer leur enregistrement dans une équipe pro, on imagine vite ce que sont les conditions d'exercice dans les équipes continentales. Combien de coureurs n'ont jamais reçu les primes promises?
En optant pour un statut professionnel dès le niveau conti, la France a au moins le mérite de tenter d'éviter les abus ... même si cela ne résout pas tout. Certains coureurs ont critiqué ce manque de souplesse et on tenté l'aventure conti à l'étranger avec des fortunes diverses. Difficile de satisfaire tout le monde.
De toute façon, la nouvelle réforme de l'UCI confirme bien la volonté de valoriser le top niveau. Cela risque de provoquer la disparition rapide de nouvelles équipes pro et de restreindre le nombre de sportifs pouvant vivre du vélo.
+1 :wink:
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#2912246
En même temps vouloir courir dans tous les continents, cela à un coup. Les équipes européennes qui font l'Asia Tour, et même les équipes qui se déplacent dans tout le continent américain ou asiatique, ça doit leur revenir très cher. Ce n'est pas le cyclisme à proprement parler qui est cher, mais la volonté de voir faire le tour de tous les pays exotiques. Surtout pour des structures à la limite entre l'amateur et le professionnel ...
Par zwhisop
#2912259
Il y a disparité entre les contes.Certaines structurées d’autres précaires et réglementairement douteuses.La plupart financièrement limitées
Avatar de l’utilisateur
Par Super_Cuvet
#2912602
eljardi a écrit :
26 sept. 2018, 07:55
Combien de coureurs n'ont jamais reçu les primes promises?
Un coureur qui s'engage dans une équipe exotique sait-il à quoi il peut s'attendre et les promesses n'engagent que ceux qui y croient.
Sans être particulièrement proches du milieu on peut tous se rendre compte qu'il y a régulièrement des mecs qui annoncent des ambitions de Tour de France sous 3 ans en montant une DN3. S'il y a toujours des coureurs assez candides pour y croire, j'ai un peu de mal à les plaindre...
Avatar de l’utilisateur
Par Super_Cuvet
#2912605
angelsB a écrit :
25 sept. 2018, 21:10

C'est juste un intérêt "professionnel" dans la mesure où je travaille sur des bases de données concernant l'histoire et les designs des équipes de l'histoire du cyclisme… :wink:
Le problème est peut-être que tu portes un intérêt professionnel à une chose qui n'est pas sensé l'être.
Par eljardi
#2912612
Super_Cuvet a écrit :
26 sept. 2018, 20:50
eljardi a écrit :
26 sept. 2018, 07:55
Combien de coureurs n'ont jamais reçu les primes promises?
Un coureur qui s'engage dans une équipe exotique sait-il à quoi il peut s'attendre et les promesses n'engagent que ceux qui y croient.
Sans être particulièrement proches du milieu on peut tous se rendre compte qu'il y a régulièrement des mecs qui annoncent des ambitions de Tour de France sous 3 ans en montant une DN3. S'il y a toujours des coureurs assez candides pour y croire, j'ai un peu de mal à les plaindre...
Certes. Tu as raison. C'est d'ailleurs pour cela que je ne vais plus voter depuis de nombreuses années. Mais de temps en temps j'ai des petites rechutes d'empathie. :wink:
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 12
RIVAL 2020 en danger

Petite proposition personnelle, si on sait assez t[…]

Allez gradouble, je suis avec les fdj actuelle[…]

[Rétro l'équipe 21] Tour 1997

Il était pas tout le temps transcendant P[…]

Hier un gars me prend un KOM sur une montée[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site