Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#2908939
J'avais loupé ton post Gato merci !
Je ferai un résumé quand j'aurais le temps à partir des liens que tu m'as donné :jap:

En attendant j'avais préparé cet été la Red Bull Trans Siberian Extreme :metalhead: donc je profite que la Vuelta se termine pour mettre les résumés cette semaine :study:
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#2908940
Red Bul Trans Siberian Extreme

Image

La marque de boissons énergisantes aiment les sports Extrême, et sponsorise fort logiquement une compétition d’Ultra Endurance cycliste. La distance en fait l’une des plus longue, car il faut réaliser 9100kms entre Moscou et Vladivostok, à l’image du célèbre train transsibérien. Les coureurs ont 25j pour réaliser ce parcours épique, c’est-à-dire 370kms/j en moyenne. Les étapes se font comme au Tour de France, c’est-à-dire avec des pauses entre chaque étapes avec le chrono qui repart à l’étape suivante. Les étapes font une longueur de 700 à 1400kms à ses débuts :pt1cable:

C’est fort logiquement le maître de la discipline, Kristof Allegaert qui s’est imposé en 2015 pour la première édition, en solitaire, en 319h c’est-à-dire à 28,5km/h :applaud: L’ancien pro Mikhail Ignatiev en duo avec Ivan Kovalev (champion du monde du scratch) réalisent le parcours en 282h soient 32,6 km/h de moyenne. Des chiffres inimaginables pour moi :w00t:



En 2016, le parcours dans les montagnes de l’oural est baissé de 3 étapes à 2 étapes et une journée de repos le long du Lac Baïkal à Irkutsk. 20 coureurs ont été acceptés en 2016, la sélection se faisant suite à une évaluation par les organisateurs (il faut être capable de faire minimum 10000kms en solitaire). Pourtant on retrouve sur 6 coureurs parti en solitaire, 3 arrivés dont le vainqueur Alexeï Shchebelin (RUS) en 336h devant Eduard Fuchs (AUT) et Marcela Florentino Soares (BRE). Le duo allemend Matthias Fischer/Martin Temmen s’impose en 295h :super:



Image

C’est une course assez élitiste avec très peu de participants.En 2017, rebelotte, Alexeï Schchebelin (RUS) s’impose en solitaire en 283h54 devant Pierre Bischoff (ALL) et Marcelo Soares (BRE) :study:

L'édition 2018 :

A nouveau 6 participants au départ … pour combien de survivants ? :popcorn:

On retrouve sur la ligne de départ Pierre Bischoff, Marcelo Soares qui ont déjà fini l’épreuve, ainsi que Michael Knudsen (DAN), Patricio Doucet (ESP), Amit Samarth (IND) et Vladimir Gusev (RUS) ancien coureur pro, notamment chez Katusha et vainqueur du Tour de Belgique 2007 ! Alexeï Schebelin, le double vainqueur de l'épreuve est monté en grade, il est passé dans le comité d’organisation, en tant que commissaire de course :police:

La course a bien changée et ressemble à une course cycliste professionnelle : en peloton, avec une voiture suiveuse pour chaque coureur permettant de gérer le ravitaillement/les pauses. Les étapes faisant plus de 300kms, il faut tout de même gérer plus de 10h de selle pour les coureurs :sylvain84:

Première étape :
Image
Elle relie Moscou à Nijni Novgorod et fait 314kms, un petit MSR histoire de se mettre en jambe. La sélection se fait sur les pauses repas, certains choisissant de quitter le « peloton » pour se ravitailler. Mais pas Vladimir Gusev qui s’est entraîner à être économe en nourriture. Le voilà en tête de cette première étape avec 3’ d’avance sur Bischoff. Il a effectué ces 314kms en 8h26 :metalhead:

Image

Deuxième étape :
Elle relie Nijni Novgorod à Kazan au bord de la Volga, sur 383kms. Il y a une part de stratégie car il est parfois vu la distance plus intelligent d’attendre ses concurrents plutôt que de se cramer seul en tête. Le leader de l’épreuve termine l’étape à nouveau en tête, accompagné de son dauphin avec lequel il s'est entendu pour creuser sur le reste de la meute.

Image
Le temple des religions à Kazan
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#2909281
Troisième étape :
Elle part de Kazan pour relier la ville de Perm, dans les contreforts l’Oural après 693 kms, les coureurs vont devoir monter en régime :metalhead: . Arrivant dans des zones sans internet, les coureurs devront ne pas se perdre. Bischoff et Gusev se lâchent avec des stratégies différentes de ravitaillement, se retrouvant souvent seuls et se battant pour la gagne mais finissent finalement à nouveau ensemble, après 22h de course :applaud: . Michael Knudsen prend une option sur le podium après cette longue étape, tout le monde est encore en lice :super:

Image
Le Krai près de Perm et de l'Oural

Quatrième étape :
Première étape de montagne entre Perm et Iekaterinebourg sur 331kms. Les coureurs doivent s’adapter aux problèmes de trafic et aux routes en travaux. Difficile de faire une course cycliste dans ces conditions :w00t: Cependant les routes sont assez larges pour s’en accommoder. C’est Marcel Soares qui remporte cette étape en 10h40 au sprint devant Knudsen-Gusev et Bischoff quasiment dans les mêmes temps :super:

Image
Iekaterinebourg

Cinquième étape
A nouveau 300kms entre Iekaterinebourg et Tyumen. La route devient étroite et le danger permanent en plus de la pluie. C’est Vladimir Gusev qui s’impose en solitaire et reprend de l’avance au général :super: . La lanterne rouge Patricio Doucet a déjà une journée de retard après 5 étapes :sylvain84:

Image
Le centre ville de Tyumen

Etapes 6 et 7 :
Je n'ai pas trouvé de résumé sur youtube de ces étapes dans l'Oural qui ont vu Vladimir Gusev abandonner alors qu'il était solidement en tête pour des raisons inconnues (problème aux genoux si j'ai bien compris :scratch: ). Il n’a peut-être pas supporté la traversée de l’Oural, lui qui est un rouleur à l'aise sur le plat :reflexion:

Etape 8 :
Novosibirsk-Tomsk c’est la plus courte sur 260kms et nouvelle victoire de Vladimir Gusev au sprint devant Marcelo Suares. Les coureurs ont le droit de continuer et de tenter de rejoindre Vladivostock malgré un abandon et peuvent jouer les étapes mais pas le général. Du coup ça profite à Pierre Bischoff qui est incontestablement en tête et à un lièvre lui permettant de creuser l'écart sur ses poursuivants.

Image
Tomsk, en pleine Sibérie (heureusement que les coureurs dorment au chaud :green: )
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#2910849
Neuvième étape :
Toms-Krasnoyarsk sur 557kms, près de la rivière d’Enisei en Sibérie, avec quelques passages dans les gravels et les premiers problèmes mécaniques/physiques. Vladimir Gusev toujours à l’aise dans les longues distances s’impose avec Pierre Bischoff, et encore de gros écarts à l’arrière. Pierre Bischoff est seul en tête au général.

Image
Krasnoyarsk et l'Enisei célèbre pour son club de rugby du même nom

Dixième étape :
Krasnoyarsk-Irkutsk Nouvelle étape bien pluvieuse en pleine Sibérie. Et c’est Vladimir Gusev qui s’impose. Il semble que les coureurs se soient reposé au bord du lac Baïkal, peut-être pour une journée de repos.

Image

Onzième étape :
Irkoutsk-Oulan-Oude, 447kms. Une ville d’arrivée dont le nom rappelle la capitale mongole Oulan-Bator ce qui est normal puisque nous sommes à 500kms au nord de la capitale mongole, en république de Bouriatie. L’étape du jour fait le tour du sud du lac Baïkal. Et c’est Vladimir Kusev qui s’impose de nouveau en solitaire.

Image
Danse et costumes traditionnels bouriates

Douxième étape :
Oulan-Oude-Chita 660kms pour rejoindre la capitale de la Transbaïkalie. Et nouvelle victoire de Vladimir Gusev toujours devant Pierre Bischoff. D’ailleurs Gusev met la pression sur son concurrent car étant hors-course, il assure et profite du rythme de Gusev pour faire son avance. Sauf que la prochaine étape est la plus longue :niark:

Image
Paysages et rivière à l'est du lac Baïkal, en transbaïkalie.

Treizième étape :
L'étape reine se déroule entre Chita et Svobodni, 1368kms de distance dans les steppes sibériennes, Bischoff est mis au défi par le rouleur russe qui enquille les étapes. Il décide donc de s'allier avec Soares. Gusev abandonne de nouveau à cause de ses problèmes de genoux (qu’il avait peut-être eu en Oural). La lanterne rouge, Patricio Doucet, est en grande galère lui aussi et doit abandonner tandis que le leader Bischoff gère bien, il termine l’étape en 49h46, battant de 2h le record de l’ancien vainqueur Shchebelin devant Michael Knudsen en 54h03 et Marcelo Soares 55h49. Enfin, Amit Samarth termine en 59h52.Grosse perf' donc de l'allemand qui avait fini l'édition précédente second, il n'a plus qu'à assurer jusqu'au final car les écarts sont faits :applaud:


J’ai cherché des photos de Svobodni et du fleuve Amour, mais on se retrouve avec des photos militaires et des sites d’extractions, photos sponsorisées par Gazprom :spamafote:

Quatorzième étape :
Les rescapés de l’étape reine commence à entrevoir Vladivostock mais il faut faire attention à la récupération car une nouvelle grosse étape attend les coureurs entre Blagoveshchensk et Chabarovsk, longue de 689kms en longeant la frontière chinoise. Je suis surpris que l’étape ne repartent pas de la ville/arrivée précédente, il y a 150kms entre Svobodni et Blagovechtchensk, en suivant la rivière Zeïa. L’étape se fait à nouveau avec des conditions météos difficile et les coureurs laissent gagner Patricio Doucet qui s’est bien battu malgré des problèmes physiques. Il s’impose « au sprint » devant ses concurrents. :super:

Image
Vladivostok, ville la plus à l'est du continent Eurasiatique :love:

Quinzième étape:
C’est la dernière étape entre Chabarovsk et Vladivostok, longue de 761kms. Et le classement final donne Pierre Bischoff devant Michael Knudsev, Marcelo Soares et Amit Samarth. Patricio Doucet à abandonné à l’étape reine mais est parvenu à relier Moscou à Vladivostock au contraire du favori Vladimir Gusev :applaud:

Image
Pierre Bischoff n’est pas n’importe qui, puisqu’il avait gagné la Race Across America en 2016 !

Pour vous donner mon point de vue sur cette compétition, je trouve dommage ce qu’elle est devenue, on est loin de l’aventure, ça va très vite, les étapes sont impressionnantes niveau kilométrage mais il y a une grosse sélection à l’inscription, la possibilité de rouler en peloton et une voiture individuelle pour chaque coureur. Le concept d’aller de ville en ville, et de faire tout le trajet à vélo rappelle les premières éditions du tour de France où il fallait relier des grosses villes lointaines en une étape, donc ça c'est plutôt sympa en tout cas bravo à tous les participants :applaud:
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#2949027
:love:
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#2976703
dolipr4ne a écrit :
16 mars 2019, 15:41
J’ai peut-etre loupé un episode, Sugar, mais as-tu eu une reponse pour la Transconti?
Elle est négative, il y avait trop de demandes donc ils ne reprennent que ceux qui l'ont déjà fait. Vu les frais d'inscriptions c'est pas plus mal pour moi :jap:
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#2985041
Dan Craven, Jacob Rathe, Sami Sauri et Angus Morton vous invitent à traverser le Canada .... à vélo :hate:



Des vidéos que je découvre grâce à Marcella suite à la bonne perf' de Lachlan Morton à la Semaine Coppi et Bartali :jap:


Ici les frères Morton (Lachlan et Angus) font un road trip dans l'est australien, s'enquillant des 300kms en t-shirt et sans casque, dans le désert australien :tonton:

Par contre, c'est tout en anglais
Avatar de l’utilisateur
Par loloherrera
#2985125
Merci, passionnant, du coup, je viens de regarder celle-là :love:



J'ai pas décroché un instant. Des frissons, la découverte de sacrés personnages, les paysages, de l'émotion. La vie dans ce qu'il y a de plus noble. Milles pardons, j'en suis encore tout retourné...
Avatar de l’utilisateur
Par marcella
#2985255
C'est la même chose pour moi.
Cela vaut bien plus que les ardennaises et le tour réunis. :elephant:
Qui va remporter le Tour de France ?

... Ah oui j'interviens peu sur le forum. C'est […]

Tour de France 2019

Tu sais, si on osait dire "c'est moi ou[…]

Groupama - FDJ 2019

Thibault est clairement le favori du Tour maintena[…]

Vous pensez que Bernal a carte blanche sur cet[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site