Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 118 sur 126
  • 1
  • 116
  • 117
  • 118
  • 119
  • 120
  • 126
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3104375
ça sent le classement totalement merdique généré par l'ordinateur et mis en ligne par un gus lors de son retour au taf après les fêtes sans même avoir réfléchi 2 minutes à la connerie de la chose, et hop on enlève le tout après, bref du grand professionnalisme....
Avatar de l’utilisateur
Par charlix
#3104376
veji2 a écrit :
06 janv. 2020, 12:29
ça sent le classement totalement merdique généré par l'ordinateur et mis en ligne par un gus lors de son retour au taf après les fêtes sans même avoir réfléchi 2 minutes à la connerie de la chose, et hop on enlève le tout après, bref du grand professionnalisme....
Ouais ça ressemble à ça, et ça ne serait pas du tout étonnant de la part de l'UCI :rieur:
Par jicébé
#3106393
Décidément, l'UCI est incorrigible!
Ils ont reconduit exactement la même c... que la semaine passée, à savoir la publication d'un ranking/équipes reprenant uniquement les coureurs faisant partie d'une équipe en 2019 et ne l'ayant pas quittée en 2020.
Donc par exemple, Viviani qui a quitté DQS pour rejoindre Cofidis n'est nulle part.
Et de plus, contrairement à ce qu'ils avaient annoncé, ce ranking reste roulant comme en 2019.

Quel professionnalisme!
Par jicébé
#3108300
jicébé a écrit :
12 janv. 2020, 21:40
Décidément, l'UCI est incorrigible!
Ils ont reconduit exactement la même c... que la semaine passée, à savoir la publication d'un ranking/équipes reprenant uniquement les coureurs faisant partie d'une équipe en 2019 et ne l'ayant pas quittée en 2020.
Donc par exemple, Viviani qui a quitté DQS pour rejoindre Cofidis n'est nulle part.
Et de plus, contrairement à ce qu'ils avaient annoncé, ce ranking reste roulant comme en 2019.

Quel professionnalisme!
Coucou, me revoilou!
C'est pratique avec l'UCI, il n'y a qu'à reproduire mot à mot ce qui a été posté la semaine précédente.
Il suffit donc de relire le post ci-dessus et vous saurez tout sur les élucubrations toujours renouvelées de l'UCI!
Par jicébé
#3110260
Encore une idée "en l'air" lancée par Lappartient, dont il sait qu'elle ne sera jamais d'application.

Qu'il s'attache d'abord à résoudre les problèmes existants:
- une meilleure gouvernance du cyclisme, avec une collaboration positive et égalitaire entre toutes les parties: UCI, équipes, organisateurs.
- un système économique où les intérêts financiers sont répartis équitablement entre tous les intervenants cités ci-dessus
- un calendrier où les épreuves World Tour ne se chevauchent pas et présentent au public et aux médias un feuilleton lisible et compréhensible tout au long de l'année
- l'abolition des oreillettes hors informations de sécurité
- ...

Lappartient remue beaucoup de vent, mais à part la promotion du cyclisme féminin dont tout le monde se fout :elephant: - @Marcella, tu peux me voler dans les plumes, je l'ai bien mérité - , il n'a rien fait de mieux que ses prédécesseurs anglo-saxons Cookson et McQuaid tant décriés.
Avatar de l’utilisateur
Par allezlasse
#3110262
jicébé a écrit :
24 janv. 2020, 21:57
- une meilleure gouvernance du cyclisme, avec une collaboration positive et égalitaire entre toutes les parties: UCI, équipes, organisateurs.
Ça veut dire quoi ? Ça prendrait quelle forme ? Que reproches-tu concrètement à l'organisation actuelle ?
jicébé a écrit :
24 janv. 2020, 21:57
- un système économique où les intérêts financiers sont répartis équitablement entre tous les intervenants cités ci-dessus
Qu'est-ce qui te dit que ce n'est pas le cas actuellement ? Quelle répartition serait "équitable" ? Aux yeux de qui ?
jicébé a écrit :
24 janv. 2020, 21:57
- un calendrier où les épreuves World Tour ne se chevauchent pas et présentent au public et aux médias un feuilleton lisible et compréhensible tout au long de l'année
Dans quel but ? Dans l'intérêt de qui ? Pour quoi faire ? En quoi le "feuilleton" n'est-il pas lisible et compréhensible actuellement ? Quelles sont les conditions pour qu'il le devienne, et selon qui ? Qu'est-ce qu'un "feuilleton lisible et compréhensible" ?

Pardon mais tout ça aussi, c'est
jicébé a écrit :
24 janv. 2020, 21:57
beaucoup de vent
Par jicébé
#3110268
C'est vrai, @allezlasse, tu as tout à fait raison, tout va pour le mieux dans le monde du cyclisme, surtout ne changeons rien, et celui qui a une opinion différente ne fait en effet que remuer "beaucoup de vent".

Néanmoins, si tu le permets, et en quelques idées en vrac:
-ce que je reproche à l'organisation actuelle?
Le Conseil du Cyclisme Professionnel, soit l'organe qui réglemente notamment le World Tour, soit l'image du cyclisme aux yeux du monde extérieur, est composé pour moitié de représentants de l'UCI, pour 1/6 de représentants des équipes, pour 1/6 de représentants des organisateurs, pour 1/6 de représentants des coureurs, avec voix prépondérante en cas d'égalité de votes aux représentants de l'UCI.
En clair, c'est mathématiquement d'office l'UCI qui à tout à dire. On a déjà fait mieux en matière de démocratie. Et on s'étonne ensuite que la marche du cyclisme n'est échelonnée que par une suite ininterrompue de conflits.

- quelle répartition financière serait équitable?
Celle où, par ex, les organisateurs ne se réserveraient pas la totalité des droits TV

- que serait-ce qu'un feuilleton "lisible et compréhensible"?
Celui où des épreuves présentant des caractéristiques similaires ne se concurrenceraient pas et ne diviseraient pas d'office par 2 le plateau des compétiteurs et donc l'intérêt aux yeux du profane (P-N - T-A, Dauphiné - TdS, Hambourg - Londres, ...).
Donc, un système où ce qui est la logique même dans les autres sports (Wimbledon se déroule-t-il en même temps que Rolland-Garros?), serait simplement d'application dans le cyclisme.

Il se fait tard, je développerai plus avant en fonction de ta propre argumentation si tu le souhaites.
Avatar de l’utilisateur
Par allezlasse
#3110271
jicébé a écrit :
24 janv. 2020, 22:59
C'est vrai, @allezlasse, tu as tout à fait raison, tout va pour le mieux dans le monde du cyclisme, surtout ne changeons rien, et celui qui a une opinion différente ne fait en effet que remuer "beaucoup de vent".
Je n'ai jamais dit ça et faire dire aux autres ce qu'ils n'ont pas dit c'est pas terrible (mais bien pratique je te l'accorde) pour débattre.

Néanmoins je suis content de voir que tu peux développer un peu plus que les phrases creuses de plus haut. Je n'ai pas de problème avec ton point de vue, même si je ne le partage pas, mais avec les assertions toutes faites énoncées comme des évidences alors qu'elles ne disent absolument rien.

Ce truc du feuilleton, je continue de ne pas comprendre l'intérêt par contre. C'est une marotte de Velon mais à part faire suivre le chemin de la Formule 1 au cyclisme, je ne vois pas à quoi ça servirait. Il n'y a pas de recette unique pour tous les sports, chacun a ses spécificités, ses nécessités, son histoire, le cyclisme a de multiples épreuves historiques et des formats pas toujours compatibles, vouloir les faire rentrer dans un moule tout fait comme on voudrait faire rentrer un carré dans un hexagone avec un chausse-pied, pour moi c'est absurde. Penser par exemple qu'en ne se faisant pas chevaucher Paris-Nice et Tirreno-Adriatico, les cadors iraient sur les deux courses, c'est ne pas connaître le cyclisme.
Par jicébé
#3110277
allezlasse a écrit :
24 janv. 2020, 23:11
jicébé a écrit :
24 janv. 2020, 22:59
C'est vrai, @allezlasse, tu as tout à fait raison, tout va pour le mieux dans le monde du cyclisme, surtout ne changeons rien, et celui qui a une opinion différente ne fait en effet que remuer "beaucoup de vent".
Je n'ai jamais dit ça et faire dire aux autres ce qu'ils n'ont pas dit c'est pas terrible (mais bien pratique je te l'accorde) pour débattre.

...

Ce truc du feuilleton, je continue de ne pas comprendre l'intérêt par contre. C'est une marotte de Velon mais à part faire suivre le chemin de la Formule 1 au cyclisme, je ne vois pas à quoi ça servirait. Il n'y a pas de recette unique pour tous les sports, chacun a ses spécificités, ses nécessités, son histoire, le cyclisme a de multiples épreuves historiques et des formats pas toujours compatibles, vouloir les faire rentrer dans un moule tout fait comme on voudrait faire rentrer un carré dans un hexagone avec un chausse-pied, pour moi c'est absurde. Penser par exemple qu'en ne se faisant pas chevaucher Paris-Nice et Tirreno-Adriatico, les cadors iraient sur les deux courses, c'est ne pas connaître le cyclisme.
- tu as dit ceci:
Pardon mais tout ça aussi, c'est
jicébé a écrit : ↑
ven. janv. 24, 2020 9:57 pm
beaucoup de vent


- le but est-il de ne réserver le cyclisme qu'aux privilégiés "connaisseurs", ceux qui donc trouvent "normal", aux yeux de la sacro-sainte tradition, que les 4 plus importantes courses d'1 sem se concurrencent 2 à 2?
Ou le but est-il d'essayer d'attirer un nouveau public - celui qui, confronté pour la première fois à tel calendrier, trouvera d'office aberrant ces incongruités - en mettant autour d'une table toutes les parties prenantes en vue d'élaborer une saison cycliste un peu plus logique?
Je n'ai jamais dit que c'était facile, mais ne même pas essayer est se retrancher derrière le cyclisme de papa "où tout était mieux avant"
Avatar de l’utilisateur
Par allezlasse
#3110280
Je parlais de la 1e partie de ta phrase. Je sais que j'ai dit que c'était "beaucoup de vent". Je sais encore ce que je dis.

Et je continue de ne pas comprendre ce délire sur le feuilleton etc. "celui qui, confronté pour la première fois à tel calendrier, trouvera d'office aberrant ces incongruités" : mais qu'en sais-tu ? sur quoi se base cette affirmation catégorique, magistrale ? Sur strictement rien. Tous les amateurs de cyclisme, quels qu'ils soient, ont un jour dans leur vie été des newbies total en cyclisme. Ont-ils trouvé le calendrier aberrant, incongru ? Le chevauchement de Paris-Nice et Tirreno les a-t-il empêchés de se prendre de passion pour ce sport, ou a minima de s'y intéresser ?

Ce que je vois avec ces sujets si chers à Velon (désolé d'insister, mais c'est leur cheval de bataille), c'est qu'ils font porter la responsabilité d'un supposé déficit de notoriété/mondialisation au cyclisme sur quelques aspects que je trouve totalement secondaires de l'organisation du sport, sans se rendre compte que les solutions préconisées (par exemple : faire en sorte que toutes les courses par étapes d'une semaine durent 6 jours et se ressemblent comme 2 gouttes d'eau dans leur parcours) pourraient totalement tuer ce qui fait aujourd'hui le sel du cyclisme, son intérêt au milieu d'un marché du sport ultra-concurrentiel.

Le problème central, majeur et incontournable du cyclisme, c'est sa crédibilité éthique, qu'on le veuille ou non, que ce soit mérité ou non, qu'on y puisse quelque chose ou non. Le reste, c'est du pipi de chat. Pour moi, tout est là.
Par Quef
#3110291
C’est un débat sans fondement. Je trouve que le cyclisme professionnel va très bien. Ce qui ne signifie évidemment pas qu’il est parfait.
Le cyclisme amateur m’inquiète beaucoup plus, tant il devient difficile d’organiser des épreuves.
Par *Chouchou*
#3110299
jicébé a écrit :
24 janv. 2020, 22:59
C'est vrai, @allezlasse, tu as tout à fait raison, tout va pour le mieux dans le monde du cyclisme, surtout ne changeons rien, et celui qui a une opinion différente ne fait en effet que remuer "beaucoup de vent".

Néanmoins, si tu le permets, et en quelques idées en vrac:
-ce que je reproche à l'organisation actuelle?
Le Conseil du Cyclisme Professionnel, soit l'organe qui réglemente notamment le World Tour, soit l'image du cyclisme aux yeux du monde extérieur, est composé pour moitié de représentants de l'UCI, pour 1/6 de représentants des équipes, pour 1/6 de représentants des organisateurs, pour 1/6 de représentants des coureurs, avec voix prépondérante en cas d'égalité de votes aux représentants de l'UCI.
En clair, c'est mathématiquement d'office l'UCI qui à tout à dire. On a déjà fait mieux en matière de démocratie. Et on s'étonne ensuite que la marche du cyclisme n'est échelonnée que par une suite ininterrompue de conflits.

- quelle répartition financière serait équitable?
Celle où, par ex, les organisateurs ne se réserveraient pas la totalité des droits TV

- que serait-ce qu'un feuilleton "lisible et compréhensible"?
Celui où des épreuves présentant des caractéristiques similaires ne se concurrenceraient pas et ne diviseraient pas d'office par 2 le plateau des compétiteurs et donc l'intérêt aux yeux du profane (P-N - T-A, Dauphiné - TdS, Hambourg - Londres, ...).
Donc, un système où ce qui est la logique même dans les autres sports (Wimbledon se déroule-t-il en même temps que Rolland-Garros?), serait simplement d'application dans le cyclisme.

Il se fait tard, je développerai plus avant en fonction de ta propre argumentation si tu le souhaites.
:agenou:
Ce qui me gêne principalement, c'est de pouvoir suivre en direct toutes les épreuves qui se chevauchent ! :pt1cable:
Et sur certaines courses WT, ça fausse le classement UCI qui donne l'impression d'un "cadeau" de points par manque de grosse concurrence puisque les coureurs sont répartis sur plusieurs courses en même temps.
Un exemple : la Vuelta + la classique bretonne + les classiques canadiennes.
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#3110312
Quef a écrit :
25 janv. 2020, 00:48
Quelqu’un connaît cette histoire d’équipes continentales prioritaires sur les courses de classe 2 ? :scratch:
https://www.directvelo.com/actualite/80 ... ioritaires
Avant, il y avait déjà un système d'équipes invitées d'office, mais j'avoue que j'ai oublié le principe.
A première vue, on ne peut que rester perplexe vis-à-vis aussi bien bien des critères définissant les équipes invitées sur les classes 2 (pourquoi elles?) que du distinguo fait entre celles invitées du 1er janvier au 15 mars et celles invitées du 16 mars au 31 décembre. :scratch:

Mais le règlement (que je découvre et qui date de septembre dernier) est le suivant :
Dispositions pour les épreuves ME et MU de classe 2de l’Europe Tour et les épreuves ME et MU de classe 1 et de classe 2 de l’America Tour, de l’Asia Tour et de l’Oceania Tour
Pour les épreuves se déroulant entre le 1erjanvier et le 15 mars, l’organisateur doit inviter:-Les 3 premières équipes continentales UCI au classement roulant par équipes du circuit continental dont l’épreuve fait partie, arrêté au dernier jour de la saison précédente (au sens de l’article 2.1.001). Pour l’application de cette disposition, seules sont considérées les équipes du circuit continental dont l’épreuve fait partie et parmi elles, uniquement la meilleure équipe de chaque pays.
Pour les épreuves se déroulant entre le 16 mars et le 31 décembre, l’organisateur doit inviter:-Les 3 premières équipes continentales UCI au classement roulant par équipes du circuit continental dont l’épreuve fait partie, arrêté au deuxième dimanche du mois de janvier (établi sur la base des nouveaux effectifs des équipes). Pour l’application de cette disposition, seules sont considérées les équipes du circuit continental dont l’épreuve fait partie et parmi elles, uniquement la meilleure équipe de chaque pays.

Voir ici : https://www.uci.org/docs/default-source ... 481442c_16

Un règlement toujours clair, limpide, logique et intuitif, comme d'habitude ...

Assez rigolo, parmi les équipes invitées au premier trimestre, on trouve :
En Europe Tour : Salcano, qui est passé en élite 2.
Pour l'America Tour : Floyd's Pro Cycling, qui a mis la clé sous la porte.

L'ensemble des invitations d'office pour toutes les catégories : https://www.uci.org/docs/default-source ... aedaf57_32
  • 1
  • 116
  • 117
  • 118
  • 119
  • 120
  • 126
matchs entre coureurs

7 VAN AERT Wout 9 COQUARD Bryan 3 HOFSTETTER Hugo[…]

tour de france en relais 2020

Relais de PINOT Thibaut pour la beauté du g[…]

Relais de DECLERCQ Tim pour clôturer ce TDF.

Enorme rebondissement. Je m'en refere a Bradounet[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site