Le forum dédié au cyclisme féminin. Actualités, résultats, classements, débats, analyses, transferts mais également toutes les infos sur le nouveau circuit World-Tour féminin.
  • Page 68 sur 68
  • 1
  • 64
  • 65
  • 66
  • 67
  • 68
Avatar de l’utilisateur
Par marcella
#2929968
J'ai souvenir d'une étape du tour où une fois le peloton passé le troupeau de boeufs décida de partir en prenant le milieu de la route sans attendre le passage des attardés et de la voiture balai, il faillit d'ailleurs y avoir de la casse. Alors les féminines n'en parlons pas.

La solution, ASO met la caravane après le passage du peloton et le problème est résolu. :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par psemdel
#2931342
Je te crois sans problème, les gens font n'importe quoi une fois les leaders passés, c'est comme ca! Et perso une fois que les meilleurs ont passé la ligne, je suis soit heureux soit aigri, mais en aucun cas prêt à regarder autre chose après.
Par *Chouchou*
#2940806
Je comptais poster sur ce topic après avoir rattrapé tout mon retard de lecture, mais je m'arrête à la page 20 pour l'instant puisque j'ai envie de partager avec vous un article très intéressant d'une interview de Marion Bessone.
Elle a disputé le Giro cette année. Elle a signé dans une équipe professionnelle pour 2019.

Quelques extraits pour ceux qui n'auraient pas le temps de lire l'intégralité :

4/ Côté féminines, comment juges-tu l'évolution ? (nombre, niveau, état d'esprit, ....)

Je pense qu’il y a une petite augmentation du nombre de cyclistes féminines mais ce n’est pas flagrant. Il y a de plus en plus de courses cyclosportives réservées aux féminines ce qui peut motiver de plus en plus de filles. C’est super de la part des organisateurs de créer de tels évènements qui ne sont pas toujours facile à organiser et à financer. Les filles sont généralement ravies !

En ce qui concerne le niveau élite, celui-ci s’améliore avec de plus en plus d’équipes professionnelles qui payent leurs coureuses et permettent ainsi de vraiment pouvoir s’entrainer. Il y a toutefois encore du chemin à faire.

L’ambiance entre filles au niveau amateur est géniale. Avant (et pendant…) les courses ça papote, il y a du fair-play, et une bonne dose d’esprit de compétition quand il faut franchir la ligne ! Au niveau professionnel, ce n’est pas pareil, je n’ai pas trop apprécié l’esprit « je te pousse dans le fossé, ça fait une concurrente en moins » mais les enjeux sont différents…

5/ Combien de fois as-tu été contrôlée cette saison ? Est-ce normal ?

Zéro fois ! Il est bien dommage qu’au niveau amateur il n’y ait pas de contrôles bien que le problème soit principalement le financement. Et sur mes courses pro, je n’ai pas été tirée au sort pour les contrôles anti-dopages. Mais ceux-ci sont réels, car mes collègues (surtout les russes…) se sont fait contrôler plusieurs fois et même à domicile. C’est une bonne chose pour le cyclisme.

6/ Vu les cas de contrôle positifs (chez les garçons en cyclos ou sur d'autres sports où des cyclos sont concernés) serais-tu favorable à « on paye un euro de plus et les contrôles sont systématisés » ?

Oui je suis totalement favorable à payer quelques euros de plus pour que ces contrôles soient mis en place. Je pense qu’on serait surpris des résultats…

8/ Tu as couru en pros, sur le Giro Rosa entre autres, tu ne continues pas avec ton équipe Italienne, pourquoi ?

J’ai été un peu déçue du management de l’équipe, mais qui n’est pas spécifique à cette équipe. J’ai vu pas mal de directeurs sportifs hurler sur leurs coureuses. Et le manque de moyens des petites équipes professionnelles est assez dommageable, avec par exemple des difficultés pour se ravitailler sur les courses par manque de personnel…

9/ Dans quelle équipe vas-tu courir en 2019 ? que peux-tu nous en dire ?

J’ai signé avec l’équipe canadienne Macogep-Tornatech-Specialized propulsé par mazda (Ex Macogep Argon18 Girondins de Bordeaux). Ils n’ont pas le statut World Tour, mais cela me permet de participer à des courses UCI quand l’équipe est invitée, de continuer les cyclosportives et autres courses amateurs avec mon compagnon le reste du temps et de pouvoir continuer mon activité professionnelle à l’hôpital. C’est un super compromis.

12/ L'UCI va installer un salaire minimum pour les féminines en 2020, ton sentiment ? à quel niveau le mettre ?

L’idée est bonne car cela permettra de professionnaliser le cyclisme féminin. Actuellement, la plupart des coureuses ont un boulot à côté et cela ne permet pas de s’entrainer correctement et de rivaliser avec celles qui ont des vrais salaires. Du coup, il y a une grande disparité de niveau sur les courses professionnelles.

La question est de combien sera ce salaire minimum ? Et comment vont faire les petites équipes qui n’auront pas le budget pour payer les coureuses ?

https://www.velo101.com/cyclosport/arti ... one--20640
  • 1
  • 64
  • 65
  • 66
  • 67
  • 68
VUELTA PAR ÉLIMINATION 2020

Guillaume Martin, je sens qu'il va être dans[…]

Merci pour vos émissions. C'est toujours[…]

Total Direct Energie 2020

Et le programme ne permet pas aux potentiels gri[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site