Le forum dédié aux fans d'histoire du cyclisme, de palmarès de coureurs, de courses, mais aussi de nombreux jeux organisés par nos animateurs. Vous retrouverez aussi ici les débats autour du cycle historique mis en place par David

Modérateur : Modos HP

  • Page 1 sur 10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 10
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3405292
Bonjour à tous
Après les Tour 89 et 90, je vous propose pendant cette inter-saison, histoire de prendre votre mal en patience, de revenir sur l'édition 87, le 1er Tour que j'ai suivi quasi intégralement, un Tour un peu sous-estimé, mais qui fut très agréable à suivre et riche en rebondissements :jap:


25 étapes du 1 er au 26 juillet 1987


Prologue à Berlin Ouest (All) 6,1 km clm
1 Berlin-Berlin (All) 105,5 km
2 Berlin (All) 40,5 km clm par équipes
3 Karlsruhe (All)-Stuttgart (All) 219 km
4 Stuttgart(All)-Pforzheim (All) 79 km
5 Pforzheim (All)-Strasbourg 112,5 km
6 Strasbourg-Epinal 179 km
7 Epinal-Troyes 211 km
8 Troyes-Epinay-sous-Sénart 205,5 km
9 Orléans-Renazé 260 km
10 Saumur-Futuroscope 87,5 km clm
11 Poitiers-Chaumeil 255 km
12 Brive-Bordeaux 228 km
13 Bayonne-Pau 219 km
14 Pau-Luz-Ardiden 166 km
15 Tarbes-Blagnac 164 km
16 Blagnac-Millau/Le Cade 216,5 km
17 Millau-Avignon 239 km
18 Carpentras-Bédoin-Mont Ventoux 36,5 km clm
19 Valréas-Villard-de-Lans 185 km
20 Villard-de-Lans-L'Alpe-d'Huez 201 km
21 Bourg-d'Oisans-La Plagne 185,5 km
22 La Plagne-Morzine 186 km
23 Saint-Julien-en-Genevois-Dijon 224,5 km
24 Dijon-Dijon 38 km clm
25 Créteil-Paris/Champs-Elysées 192 km

1 prologue et 25 étapes 4 231 km. 1 jour de repos : Avignon.
4 contre-la-montre individuels : prologue à Berlin-Ouest 6,1 km, Saumur-Futuroscope
87,5 km, Carpentras-Le Mont Ventoux 36,5 km, Dijon-Dijon 38 km.
1 contre-la-montre par équipes Berlin-Berlin 40,5 km.
Etape la plus longue : Orléans-Renazé 260 km
Etape en ligne la plus courte : Stuttgart-Pforzheim 79 km

A venir : les forces en présence.
Avatar de l’utilisateur
Par levrai-dufaux
#3405298
Merci Albator, je suis impatient de revivre cette édition à travers tes comptes-rendus d'étape :agenou:
Un très beau Tour de France, le plus beau de la décennie après 1989 sans doute.

Concernant le parcours : 4 231 km ! Mais quelle mouche avait piqué les organisateurs ? :w00t:
Je viens de regarder, il faut remonter à 1970 pour trouver un tracé plus long et la Grande Boucle n'a plus dépassé les 4 000 km depuis. De même, un chrono de 87 bornes me semble bien au-dessus de la norme de ces années-là.
Avatar de l’utilisateur
Par loloherrera
#3405301
Superrrrrr !!

J'ai encore en mémoire toutes les étapes de montagnes, et même certaines dites de transition
Spoiler : :
Notamment le déluge dans l'étape de Blagnac :w00t:
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3405305
levrai-dufaux a écrit :
18 nov. 2021, 17:26
Merci Albator, je suis impatient de revivre cette édition à travers tes comptes-rendus d'étape :agenou:
Un très beau Tour de France, le plus beau de la décennie après 1989 sans doute.

Concernant le parcours : 4 231 km ! Mais quelle mouche avait piqué les organisateurs ? :w00t:
Je viens de regarder, il faut remonter à 1970 pour trouver un tracé plus long et la Grande Boucle n'a plus dépassé les 4 000 km depuis. De même, un chrono de 87 bornes me semble bien au-dessus de la norme de ces années-là.
Sur le site "Mémoire du cyclisme", je crois qu'il est même écrit "un Tour un peu trop long"... :rieur: :carton:
Quand c'est bon, c'est jamais trop long !
Par fred30
#3405328
11 étapes de + de 200 km, 4 chronos individuels dont un de 87 bornes et un qui monte au Ventoux !!!! :w00t:

On a vraiment changé d'époque.

Par contre au vu de la carte, beaucoup moins de transferts a priori
Avatar de l’utilisateur
Par runnz
#3405349
C'est ce Tour 87 qui reste pour moi l'un des plus durs et où le suspens était à son meilleur jusqu'à la fin.
Avatar de l’utilisateur
Par damienleflahute
#3405440
C'est durant ce Tour que j'ai découvert le cyclisme. Ce devait être dans la dernière semaine, et bizarrement je n'en ai quasiment aucun souvenir à part vaguement le dernier chrono. Bon je n'avais pas encore 9 ans. Ça a eu le mérite de me mettre dans les startings blocs pour l'édition 88 où je me vois encore découper les classements jour après jour dans l'Est Républicain.
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3405465
On pointe le kilométrage... mais le nombre de jour de course... 26 jours de courses en comptant le prologue, nous sommes plus proche d'une course de 4 semaines que de 3. Je ne me rappelais pas que les Tour de l'époque duraient si longtemps.
Avatar de l’utilisateur
Par levrai-dufaux
#3405472
Xav_38 a écrit :
19 nov. 2021, 11:30
On pointe le kilométrage... mais le nombre de jour de course... 26 jours de courses en comptant le prologue, nous sommes plus proche d'une course de 4 semaines que de 3. Je ne me rappelais pas que les Tour de l'époque duraient si longtemps.
Tu as tout à fait raison. Il me semble justement que ce Tour 1987 n'est pas représentatif des tracés de la période, mais plutôt hors normes, même pour l'époque !
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3405563
gradouble a écrit :
19 nov. 2021, 18:07
Pour moi, il s'agit peut-être, niveau scénario du meilleur Tour de tous les temps.
Mais pas de spoil...
Un Tour qui débute sans réel patron, pour la 1ere fois depuis longtemps, ça peut être assez débridé :super:
Je présenterai ce soir les principaux favoris :jap:
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3405572
Jean-François Bernard est libéré de devoir faire l'équipier pour Hinault ou Lemond. Après sa seconde place sur Paris-Nice, et sa belle victoire d'étape sur le Giro, je l'attends à très haut niveau.
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3405597
Les favoris

Cette édition s'annonce particulièrement ouverte. Avec la récente retraite de Bernard Hinault, avec l'accident de son successeur Greg Lemond,
les suiveurs ne peuvent désigner un favori incontestable.
Il se dégage donc un groupe de sérieux outsiders, avides d'en découdre :

Stephen Roche

L'Irlandais, sur le podium en 1985, semble un favori logique
Son début de saison est très bon, avec une 4ème place à Paris Nice, une 2eme à Liège Bastogne Liège ( où il aurait pu faire mieux sans son "suicide" avec Criquiélion)
et une victoire au Giro, dans des conditions particulières, face à la concurrence interne de Visentini. Si son genou tient, s'il n'est pas trop usé par les efforts fournis
depuis le début de l'année, il sera à surveiller

Pedro Delgado

"Perico" a fait du Tour son objectif. Après avoir abandonné en 1986 suite au décès de sa mère, il arrive sur cette édition avec une belle pancarte.
Une 4eme place à la Vuelta en guise de préparation,
Delgado arrive sur cette édition sans pression, mais bien épaulé par une solide équipe PDM


Jean-François Bernard

Celui que beaucoup désignent comme l'héritier naturel du Blaireau a reçu cette année les clés du camion chez Toshiba.
2ème de Paris Nice, vainqueur d'une étape du Giro, à l'aise sur les CLM, il pourra compter sur des éléments précieux pour l'épauler,
à l'instar de Steve Bauer, Kim Andersen ou Niki Ruttimann


Charly Mottet

Le vainqueur du Critérium du Dauphiné partage le leadership de l'équipe Système U avec Laurent Fignon.
Un rôle plus d'électron libre pour lui, ce qui lui convient à merveille.
Coureur complet, offensif, au sein d'une équipe redoutable, Mottet a les moyens de venir jouer les trouble-fêtes

Laurent Fignon

Miné par des pépins physiques récurrents, notamment au talon d'Achille, le Parisien peine à retrouver son niveau des années 83-84. Mais cette année,
il envoie des signes très encourageants, avec une 3ème place à Paris Nice et sur la Vuelta,
une 6ème à Liège Bastogne Liège ou encore une 5ème place sur le Critérium International
Le Tour pour confirmer ce retour au 1er plan ?

Andy Hampsten

En l'absence de Lemond, les USA peuvent compter sur le 4ème de l'édition 86
Les 2 premiers ne sont donc plus là et le 3ème - Zimmermann- ne semble pas dans le coup cette année
Andy parait donc un candidat crédible à la victoire, surtout qu'il sera leader de son équipe cette fois-ci,
si sa victoire au Tour de Suisse ne l'a pas trop fatigué et s'il parvient à limiter la casse en CLM, il peut bien faire

Luis Herrera

Auréolé de sa victoire sur la Vuelta, le Colombien arrive sur le Tour en suivant peu ou prou la même problématique qu' Hampsten :
il lui faudra d'abord limiter la casse sur les CLM et espérer d'avoir su en garder sous la pédale après ce début de saison exigeant.
Puis, avec le duo qu'il forme avec son compatriote Fabio Parra,
dynamiter la course lorsque la pente s'élèvera


A venir : la revue des équipes

Dernière édition par AlbatorConterdo le 22 déc. 2021, 16:34, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par levrai-dufaux
#3406006
Intéressant d'avoir l'opinion d'Anquetil, qui accompagne Chapatte aux commentaires, sur les favoris de ce Tour très ouvert. Pour lui, le favori n°1 (d'une courte tête) est Hampsten et, en seconde ligne : Kelly, Roche, Herrera et Fignon.
Derrière, il place en outsiders Delgado, Bernard et Criquielion et un peu plus loin encore Millar et Breukink qui venaient d'accompagner Roche sur le podium du Giro.

La présence de Kelly peut surprendre rétrospectivement mais, même si ses capacités à passer la montagne demeuraient une inconnue dans ce Tour annoncé très montagneux, il restait sur deux top 5 lors de ses deux dernières participations au Tour (84 et 85).
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 10
Le jeu cyclo-tof

http://www.dewielersite.net/db2/wielersite/beeldb[…]

Africa Tour 2022

A noter que les championnats d'Afrique auront li[…]

Saison 2022 U23/Espoirs

Et un petit lien en anglais, mais ça reste […]

Rugby

Le problème du boycott, c'est qu'en jouant […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site