Le forum dédié aux fans d'histoire du cyclisme, de palmarès de coureurs, de courses, mais aussi de nombreux jeux organisés par nos animateurs. Vous retrouverez aussi ici les débats autour du cycle historique mis en place par David

Modérateur : Modos HP

#3191582
Je suis toujours à faire le tri entre les coureurs d'après-guerre à savoir qui peut se voir qualifier "grimpeur" qui est plutôt "sprinter" et je n'en suis qu'à 60% environ du travail de base, ensuite, je remet en place tous les top10 d'étape de 1945 à 2019 pour ne sélectionner que celles ayant en majorité des grimpeurs.

Les grands champions trop complets ayant le moindrement gagné plusieurs courses au sprint sont écartés. Donc pas de Hinault, Moser, Kelly ou Jalabert et bien d'autres, tous les coureurs n'ayant dominé ni le sprint, ni la montagne sont des électrons libres comme Hinault, ils peuvent prendre des points dans certains top10 s'il n'y a pas trop de sprinters d'impliqué ce qui empêcherait l'étape d'être validée.

Mais peu importe ma façon dont ce sera calculé, je crains que Bahamontès soit encore tout juste classé autour du 10e rangs des grimpeurs alors que sa place serait la numéro UN. Il me faudrait la liste des 3 coureurs ayant passé dans l'ordre tous les cols des 3 GT's à partir des cols de 2e cat. Et de donner plus de points dans ce domaine que dans le résultat des étapes, mais je n'ai qu'un relevé partiel des passages au sommet que pour le Tour de France, ce serait insuffisant et pénalisant pour les grimpeurs ayant couru principalement en Italie ou en Espagne.

Il y aura bien un classement, mais surtout un indicateur des plus réguliers ayant accumulés un grand nombre d'étapes de montagne. J'aime quand même voir qui sont les plus pénalisés et qui profitent le plus du système des étapes.

Peut-être que dans quelques semaines je vais lancer un petit du genre "devinez qui sera classé 25e dans la liste", peut-être ne sera-t-il même pas un véritable grimpeur. :spamafote:
#3191586
Ah oui, pour l'instant j'ai aucune idée ce qui en sortira, mais je suis curieux de comparer les meilleurs Français d'après-guerre. Les héros anciens n'y seront pas, donc ce sera un classement des 15 premiers "modernes" du fameux sujet de levrai-dufaux avec les 25 meilleurs grimpeurs Français de l'histoire.

Un peu pour la même raison que Bahamontès et l'absence de points au sommet des grands cols, Robic ne sera pas le premier Français de ce futur classement.
Dans les 5 premiers je crois que ce sera possible. :wink:
#3191588
Quiconque possède un fichier excel avec tous les passages aux sommets des grands cols, prière de me MP pour plus d'informations.

Pour estimer les meilleurs top10 proposés avant le début du Tour, je crois que le mien donnant 45 au premier, 40 au second puis 36 etc... est assez juste. Il donne un avantage logique pour le bon vainqueur, que les autres arrivent sur une place exacte, cela relève (à mon point de vue) surtout d'une question de hasard, il me semble que celui qui a trouvé 8 ou 9 gars sur les 10 méritent une plus grande considération qu'un gars qui tombe exact sur 4 places mais avec 5 coureurs absents du top10. Faut voir la cotation dans ce sens-là, il ne favorise pas vraiment la place exacte. Sauf bien sûr si celui-là à l'ordre exact du 1, 2, 3 et 4, même s'il a raté le reste de son top10, il sera gagnant, vu qu'il aura le max de points accordé aux premières places.

Voici le barème avec le maximum de points pour chaque rang prévu.
1er rang exact .... 45 pts
2e " " ................... 40 "
3e " " ................... 36
4e " " ................... 32
5e " " ................... 29
6e " " ................... 26
7e " " ................... 23
8e " " ................... 20
9e " " ................... 17
10e " " ................. 15

Bien sûr que si votre choix no.8 termine 4e, il n'aura pas 32 pts, mais restera avec le 20 prévu.
#3196588
Je termine bientôt, ce fut très long, je me suis permis quelques soirées de congé, mais j’arrive à la fin du tri de ces milliers de coureurs ayant fait des étapes de GT depuis l’après-guerre. Comme pour la majorité des cas, je devais faire des recherches pour savoir si le coureur pouvait être étiqueté «grimpeurs» ou «sprinters» et j’ai constaté qu’une forte majorité se situait dans les baroudeurs en tous genres, même excellents rouleurs. Mais leurs succès en montagne furent trop rares pour être spécialiste, comme ceux capables d’avoir gagner quelques sprints sans jamais confirmer en plus d’obtenir des rôles importants en montagne parfois, donc neutres dans le choix de si oui ou non l'étape sera comptée "montagne".
Pour les coureurs moyens ou pas très connus, c’est peu important, et même en ayant participé à plusieurs GTs, eux non plus ne seront jamais déterminant pour savoir si l’étape en est une pour grimpeur.

Mais parmi les coureurs élites, il y a des cas intéressants comme celui de Bugno par exemple, il gagne de nombreuses courses au sprint, mais un double vainqueur de l’Alpe d’Huez se doit d’être dans la catégorie des grimpeurs. D’autres comme Kelly ou Saronni seront neutres comme les baroudeurs et puncheurs, mais comme ils furent très souvent classé en montagne avec les grimpeurs ils prendront donc leur part de points, d’où la question qui sera classé 25e ?

Avant d’oublier, il y a un cas qui ne passera pas inaperçu puisque c’est le meilleur champion GT de tous les temps : Anquetil que j’ai classé «neutre» tellement sa supériorité en CLM était énorme, et contrairement à Indurain, malgré quelques victoires en montagnes Anquetil se laissait distancer plus souvent que l’Espagnol qui lui ne cédait pratiquement rien au sommet et se contentait souvent de faire 2e dans le même temps que le vainqueur. Mais Anquetil étant toujours présent dans toutes les étapes montagneuses pour contrôler ses rivaux, il ramassera énormément de points quand même, avec sa carrière très longue, il obtiendra peut-être plus de points que le Indurain "grimpeur" . Tous deux gagnent aussi des points en CLM quand une majorité de grimpeurs sont impliqué.

La semaine prochaine j'ouvre un sujet différent de celui-ci puisqu'il couvrira les 3 GTs:
LES MEILLEURS MONTAGNARDS DE GRANDS TOURS


---- édit du 5 août---
Le seul vainqueur de GT que j'ai catalogué "sprinter" c'est Maertens. Malgré tout il pourra marqué lui aussi des points puisque dans les étapes à majorité "grimpeur" il aura les points en fonction de son rang dont d'éventuelles victoires, il y a quelques cas de sprinters ayant passé la montagne qui gagne les points d'une victoire en devançant au sprint un groupe de grimpeurs échappés. Mais ces sprinters: VanSteenbergen, Poblet et autres n'ont aucune chance d'être classées dans le TOP100 de la montagne ne vous inquiétez pas. :wink:

barème GT d'un ancien concours

Image
#3198800
Avant de présenter les premiers résultats dans le sujet à venir, je confirme ce que plusieurs avaient déjà mentionné au sujet du manque de vraies étapes pour grimpeurs avant les années 70', la Vuelta devait souvent se contenter de moyenne montagne avec quelques cols très durs mais rarement pour les arrivées. Pour le Giro et le Tour, il y avait toujours un minimum de 4 grandes étapes mais dont la moitié se situait en plaine assez loin du sommet sauf quelques-unes.
Mais j'ai surtout remarqué que presque tous les grands coureurs étaient relativement complets, capable de faire les sprints et les escalades, ce qui donnent beaucoup de "neutres" dans les TOP10. Et le Tour de France était bel et bien le rendez-vous des grimpeurs mondiaux qui souhaitaient relevé le défi. Ce qui, au final donne beaucoup d'étapes de moyenne montagne où 3 grimpeurs et plus sont dans les premiers de l'étape avec les puncheurs, aucun ne voulant céder du temps dans les vallons, les chances de marquer des points sont presque une étape sur deux.
Ça compense bien la multiplication des étapes favorisant les grimpeurs dans les années 90' où la Vuelta poussa au maximum avec une quinzaine d'étapes en altitude ou du moins avec une arrivée en côte très pentue.

Les grands champions des années 50' et 60' devraient tenir leur rang finalement. :hole:
VUELTA en relais 2020

relais pour Sam Bennett

relais de Ide Shelling

https://medias.lequipe.fr/img-video-cover/1500000[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site