Le forum dédié aux fans d'histoire du cyclisme, de palmarès de coureurs, de courses, mais aussi de nombreux jeux organisés par nos animateurs. Vous retrouverez aussi ici les débats autour du cycle historique mis en place par David

Modérateur : Modos HP

Par Nono2956
#3009507
C'est peut-être passé un peu inaperçu, mais ça fait 25 ans aujourd'hui qu'est décédé l'illustre Luis Ocaña, le 19 mai 1994, à l'âge de 49 ans.

Vainqueur du Tour de France 1973, il aurait sans doute, s'il n'avait pas chuté, remporté le Tour en 1971 (il avait 8' d'avance sur Merckx). 1/4h d'avance sur Thévenet cette année-là, et vainqueur de 6 étapes. A la Merckx! Coureur à panache, toujours à l'attaque, il fut souvent frappé de malchance (maladies en 1970 et 1972, chutes en 1969 et 1971, blessure à 10 jours du Tours en 1974, puis en retrait à partir de 1975)

Je n'étais pas né à son époque, mais à coup sûr il aurait été mon coureur favori!

Vainqueur sinon d'une Vuelta en 1970, et 2è en 1976, année où il fit gagner le Tour à Van Impe par ailleurs.
Par fred30
#3009519
Très beau rappel, merci !

En effet, pas mal de malchance pour ce coureur. Si je ne me trompe pas, il résidait en France, dans les Landes.
J'ai beaucoup pensé à lui quand j'ai descendu le col de Menté sur mon vélo, à 14 ans.

Quand on pense aux adversaires de Merckx, je pense surtout à De Vlaeminck, Van Springel, Gimondi, Godefroot, pour les classiques ... Mais sur les courses à étapes, on rajoute Gimondi (quasiment tout le temps battu par Merckx, et Poulidor dans ses bons jours ...)
J'ai l'impression qu'Ocana aurait pu être le poil à gratter de Merckx sur les courses à étapes plus souvent qu'il ne l'a été.
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#3062751
Une phrase que je n`oublie pas de Luis Ocaña lors de la Vuelta 1973 : :gafauvel:

"Han montado todo para que gane Merckx. Casi no hay montaña y han puesto bonificaciones hasta en las entradas de los hoteles"
Ils ont fait tout pour que Merckx gagne. Il n`y a casiment pas de montagne et ils ont mis des bonifications même á l`entrée des Hôtels
:rieur: :rieur: :rieur:

Dans pratiquement la seule ascension de ce nom , le col de Orduña Ocaña lanca une attaque que Merckx ne pu répondre, mais ce dernier revint dans la descente avec Thevenet.

Eddy et ses Molteni
Image
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#3189277
:super:
Ben non malheureusement on se fait vieux
Et quand gosse tu supportes Merckx, ben oui a cette epoque tu ne te soucies pas des nationalités.

Par Balte1
#3209814
Je ne suis pas tellement d'accord. Je pense que dans les années 71-74, Ocana était précisément regardé comme le seul vrai rival de Merckx dans les courses à étapes. Ensuite bien sûr, il y a eu Thévenet.

fred30 a écrit :
19 mai 2019, 21:41
Très beau rappel, merci !

En effet, pas mal de malchance pour ce coureur. Si je ne me trompe pas, il résidait en France, dans les Landes.
J'ai beaucoup pensé à lui quand j'ai descendu le col de Menté sur mon vélo, à 14 ans.

Quand on pense aux adversaires de Merckx, je pense surtout à De Vlaeminck, Van Springel, Gimondi, Godefroot, pour les classiques ... Mais sur les courses à étapes, on rajoute Gimondi (quasiment tout le temps battu par Merckx, et Poulidor dans ses bons jours ...)
J'ai l'impression qu'Ocana aurait pu être le poil à gratter de Merckx sur les courses à étapes plus souvent qu'il ne l'a été.

Ricardo Vilela (Burgos-BH) proche de W52-FC Porto.

Groupama-FDJ 2020

J'avais jeté un coup d'oeil aux "stori[…]

Pourquoi il n'a pas gagné ?

Wilfried Nelissen parce que un policier a voulu le[…]

VUELTA en relais 2020

Relais de GARCIA SOSA Jhojan Orlando

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site