Le forum dédié aux fans d'histoire du cyclisme, de palmarès de coureurs, de courses, mais aussi de nombreux jeux organisés par nos animateurs. Vous retrouverez aussi ici les débats autour du cycle historique mis en place par David

Modérateur : Modos HP

#2998065
1 - HINAULT Bernard : 122
2 - JALABERT Laurent : 118
3 - LEDUCQ André : 111
4 - MAGNE Antonin : 105
5 - DARRIGADE André : 102
6 - ANQUETIL Jacques : 101
7 - POULIDOR Raymond : 97
8 - GARRIGOU Gustave : 95
9 - ALAVOINE Jean : 87
10 - FIGNON Laurent : 84
11 - PETIT-BRETON Lucien : 78
12 - GEMINIANI Raphaël : 77
13 - BOBET Louison : 71
14 - GUIMARD Cyrille : 68
15 - ESCLASSAN Jacques : 67
16 - BAUVIN Gilbert : 66
17 - CHRISTOPHE Eugène : 65
17 - GEORGET Emile : 65
19 - GRACZYK Jean : 64
20 - PÉLISSIER Charles : 60
21 - THÉVENET Bernard : 58
21 - TROUSSELIER Louis : 58
23 - SPEICHER Georges : 57
24 - ROBIC Jean : 56
25 - LE GREVÈS René : 51
26 - ARCHAMBAUD Maurice : 50
26 - VIRENQUE Richard : 50
28 - DUBOC Paul : 48
29 - BERNAUDEAU Jean-René : 47
30 - MARTÍNEZ Mariano : 46
31 - BELLENGER Romain : 45
32 - SIMON François : 44
33 - LAPEBIE Roger : 43
33 - MOTTET Charly : 43
35 - BARTHÉLÉMY Honoré : 42
36 - STABLINSKI Jean : 40
37 - BERNARD Jean-François : 39
37 - PINOT Thibaut : 39
39 - VIETTO René : 38
40 - BERTIN Yvon : 37
40 - BIDOT Marcel : 37
40 - LAUREDI Nello : 37
40 - PASSERIEU Georges : 37
40 - PINGEON Roger : 37
40 - THIETARD Louis : 37
46 - ANGLADE Henry : 36
46 - MOREAU Christophe : 36
46 - PÉLISSIER Henri : 36
49 - OVION Régis : 35
50 - CHAVANEL Sylvain : 34
50 - DANGUILLAUME Jean-Pierre : 34
52 - GOETHALS Félix : 33
52 - ROLLAND Antonin : 33
54 - MAHÉ François : 32
55 - BROCHARD Laurent : 31
55 - DOTTO Jean : 31
55 - LAPIZE Octave : 31
55 - PAUL Ernest : 31
59 - BOUHANNI Nacer : 30
59 - DORTIGNACQ Jean-Baptiste : 30
59 - HINAULT Sébastien : 30
59 - MARIE Thierry : 30
63 - AIMAR Lucien : 29
63 - FAURE Benoît : 29
63 - FORESTIER Jean : 29
63 - FRÉCHAUT Jean : 29
67 - GODIVIER Marcel : 28
67 - MONDORY Lloyd : 28
69 - CORNET Henri : 27
69 - CUVELIER Georges : 27
69 - DELEPINE Regis : 27
69 - GRAIN Michel : 27
69 - MARCAILLOU Sylvain : 27
74 - BARDET Romain : 26
74 - CRUCHON Charles : 26
74 - CRUPELANDT Charles : 26
74 - DELISLE Raymond : 26
74 - LEBLANC Luc : 26
74 - MONCASSIN Frédéric : 26
80 - ALANCOURT Arsène : 25
80 - CAPUT Louis : 25
80 - GAUTHIER Bernard : 25
80 - TEISSEIRE Lucien : 25
84 - CAPELLE Christophe : 24
84 - CASAR Sandy : 24
84 - CASTAING Francis : 24
84 - DUMOULIN Samuel : 24
84 - HÉZARD Yves : 24
89 - GADRET John : 23
89 - GROUSSARD Joseph : 23
89 - LAURENT Michel : 23
89 - MAGNE Pierre : 23
89 - ROLLAND Pierre : 23
89 - SEZNEC Christian : 23
95 - CORNEZ Fernand : 22
95 - DÉMARE Arnaud : 22
95 - SCIARDIS Gino : 22
95 - VALLET Bernard : 22
99 - COGAN Pierre : 21
99 - GALATEAU Fabien : 21
99 - PAULMIER Georges : 21
99 - PICOT Fernan : 21
99 - VOECKLER Thomas : 21
104 - BRAMBILLA Pierre : 20
104 - DHERS Eugène : 20
104 - FONTAN Victor : 20
104 - GALLOPIN Tony : 20
104 - GROSSKOST Charly : 20
104 - LEMETEYER Paul : 20
104 - LOUVIOT Raymond : 20
104 - NAZON Damien : 20
104 - RINGEVAL Augustin : 20
COQUARD Bryan : 16
BARGUIL Warren : 15
GENIEZ Alexandre : 12
LAPORTE Christophe : 12
ALAPHILIPPE Julian : 11
SIMON Julien : 9
CALMEJANE Lilian : 7
ELISSONDE Kenny : 6
GAUTIER Cyril : 6
LATOUR Pierre : 4
VICHOT Arthur : 4
VUILLERMOZ Alexis : 4
GOUGEARD Alexis : 3
PETIT Adrien : 3
MOLARD Rudy : 2
GAUDU David : 1
GESBERT Élie : 1
HIVERT Jonathan : 1
MARTIN Guillaume : 1
SÉNÉCHAL Florian : 1
#3000708
Merci Tuco pour ce travail !

Intéressant.
Ca m'inspire deux remarques et une question.
1 - Le coureur en activité le plus souvent bien classé est Thibaut Pinot, un des seuls à avoir voulu régulièrement courir d'autres Tours que le Tour de France.
2 - Le premier coureur dont je n'ai JAMAIS entendu parler est Jean ALAVOINE : de quoi faire des recherches et apprendre de belles choses.

Question : doit-on conclure qu'être pur sprinteur n'engendre pas forcément beaucoup de top 10, eux qui pourtant sont les plus prolifiques au nombre de victoires ... ?
#3000792
kelmeur a écrit :
02 mai 2019, 16:28
La France a-t-elle eu beaucoup de purs sprinters de premier plan ?
Quels sont ceux qui te viennent à l'esprit ?

:reflexion:
C'est pas faux, il n'y a pas foule non plus quand on y pense. Pendant quelques secondes j'ai oublié que ça ne concernait que les coureurs français, ce classement. On voit quand même que Darrigade est très haut, et Jalabert aussi, même si sa carrière s'est scindée en deux parties. J'imaginais peut-être un Fred Moncassin un peu plus haut.
#3000795
Dans l'entre deux guerre, Charles Pélissier (le cadet des Pélissier) était très rapide, et contrairement à ses 2 ainés, très apprécié de Desgranges, qui aurait beaucoup aimé le voir remporter le Tour.
Malheureusement, le grand Charles était allergique à la montagne.
#3001054
fred30 a écrit :
02 mai 2019, 16:04

2 - Le premier coureur dont je n'ai JAMAIS entendu parler est Jean ALAVOINE : de quoi faire des recherches et apprendre de belles choses.

Un coureur qui a eu sa carrière coupé par la première guerre mondiale. Puisqu'il a fait quatre podiums au général du Tour, deux avant et deux après la guerre.

Sinon pour ses victoires on peut citer notamment 17 étapes sur le Tour et 2 sur le Tour d'Italie, et deux titres de champions de France.
#3001109
damienleflahute a écrit :
03 mai 2019, 11:19
Guimard et Esclassan, sont assez hauts dans le classement aussi, pour parler des sprinteurs.
D'autant plus remarquable que Guimard, c'est seulement sur 4,5 TDF et une Vuelta mais c'était davantage qu'un pur sprinteur. Un peu plus pour Esclassan.
Jean Graczyk était aussi l'un des plus rapides de son époque et passait mieux les bosses que la plupart des purs sprinteurs.
Dommage pour Bouhanni qui pouvait (pourrait?) prétendre à bien mieux.
#3001119
aldafi4 a écrit :
03 mai 2019, 16:26
damienleflahute a écrit :
03 mai 2019, 11:19
Guimard et Esclassan, sont assez hauts dans le classement aussi, pour parler des sprinteurs.
D'autant plus remarquable que Guimard, c'est seulement sur 4,5 TDF et une Vuelta mais c'était davantage qu'un pur sprinteur. Un peu plus pour Esclassan.
Jean Graczyk était aussi l'un des plus rapides de son époque et passait mieux les bosses que la plupart des purs sprinteurs.
Dommage pour Bouhanni qui pouvait (pourrait?) prétendre à bien mieux.
Je me suis d'ailleurs surpris à regarder le palmarès de Guimard sur Wikipédia. Surpris de voir que sa carrière fut aussi courte (retraite à 29 ans). Et ça n'a rien à voir, mais ça m'a fait sourire, il a été marié à une chanteuse, une ex de Cloclo.
#3001219
Moi c'est Louis Thiétard qui a retenu mon attention. J'avais complètement oublié son nom. Ce mois d'avril '47 à la Fuglsang-VDP-Alaphilippe !!! Bon, la Vuelta '42, ça ne doit pas être la course du siècle, mais il a énormément de places d'honneur par ailleurs.
#3001300
tuco a écrit :
03 mai 2019, 12:10
et Anquetil devance encore Poulidor d'une courte tête :rieur:
Oh toi tu cherches les problèmes ! :rieur:
ça me fait penser à ce que disait Anquetil quand Poulidor est venu lui rendre visite à l'hôpital, quelques jours avant la fin ...
"mon pauvre Raymond, tu vois ... tu vas encore faire deuxième !"
:applaud: :sweat:
#3001304
Xav_38 a écrit :
03 mai 2019, 14:06
fred30 a écrit :
02 mai 2019, 16:04

2 - Le premier coureur dont je n'ai JAMAIS entendu parler est Jean ALAVOINE : de quoi faire des recherches et apprendre de belles choses.

Un coureur qui a eu sa carrière coupé par la première guerre mondiale. Puisqu'il a fait quatre podiums au général du Tour, deux avant et deux après la guerre.

Sinon pour ses victoires on peut citer notamment 17 étapes sur le Tour et 2 sur le Tour d'Italie, et deux titres de champions de France.
oui, j'ai vu ça ! ça en ferait rêver plus d'un, n'est-ce pas ?
C'est une conséquence secondaire bien sûr, mais ces guerres ont privé plein de champions d'avoir une carrière pleine. Et certains ne sont pas revenus ... sacré respect pour retrouver le niveau après 4 ans d'un tel conflit
#3001367
fred30 a écrit :
03 mai 2019, 19:13
Xav_38 a écrit :
03 mai 2019, 14:06



Un coureur qui a eu sa carrière coupé par la première guerre mondiale. Puisqu'il a fait quatre podiums au général du Tour, deux avant et deux après la guerre.

Sinon pour ses victoires on peut citer notamment 17 étapes sur le Tour et 2 sur le Tour d'Italie, et deux titres de champions de France.
oui, j'ai vu ça ! ça en ferait rêver plus d'un, n'est-ce pas ?
C'est une conséquence secondaire bien sûr, mais ces guerres ont privé plein de champions d'avoir une carrière pleine. Et certains ne sont pas revenus ... sacré respect pour retrouver le niveau après 4 ans d'un tel conflit
Oui, remarquable Alavoine, ce qui donna une chance aux "survivants" de la Grande Guerre", c'est que plus de la moitié de champions d'avant 1915 sont disparus en 1919, soit mort ou gravement blessé à la guerre, soit devenus trop vieux comme ceux qui avaient déjà plus de 30 ans en 1914. La nouvelle génération de champions atteint son sommet à partir de la fin des années 20'.

Cette ruée vers l'or sur les jeunes colombi[…]

dossard Nom E1 E2 E3 E4 E5 E6 E7 E8 […]

Cyclisme espagnol

Résumé de toutes les courses qu'[…]

Tour de France 2019

On s'est tellement fait rouler par des Nerokinta[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site