Le forum dédié aux fans d'histoire du cyclisme, de palmarès de coureurs, de courses, mais aussi de nombreux jeux organisés par nos animateurs. Vous retrouverez aussi ici les débats autour du cycle historique mis en place par David

Modérateur : Modos HP

  • Page 6 sur 7
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
#2890173
Le cycliste masqué n'existe pas. En tout cas, celui décrit dans le bouquin. Quand on recoupe tous les éléments, ça ne correspond à aucun coureur.

Donc soit Vayer a écrit lui même tout le bouquin (ce qui ne serait pas très surprenant connaissant l'oiseau). Soit il a brouillé les pistes pour que le coureur ne puisse pas être reconnu en intégrant des éléments bidons. Le problème de ce genre de pratiques, c'est que ça remet en cause la crédibilité du bouquin dans la mesure où on ne peut plus distinguer ce qui est vrai de ce qui est bidon pour brouiller les pistes. Bref...
#2890175
Soulagé de voir que je ne suis pas le seul à ne pas trouver ce coureur mystère :genance:

En plus j'en étais arrivé à accuser un coureur français que j'aime bien et qui avait fini 20ème de SanRemo en 2011 parce que je me suis dit qu'il était dans le top 5 des salaires et qu'il avait failli gagner en attaquant cette année-là :sorry:
#2891064
Alors là t' es trop loin de la vérité :green: Tu pars en vrille :hole:

Plus sérieusement, 50 % des gens avaient reconnu dans le footballeur masqué Sammy Traorél ancien joueur du PSG, mais beaucoup doutaient.

Mais là c' est beaucoup plus évident , tout ceux qui ont lu le livre pense que c' est lui. S' il a pas écrit le livre il devrait porter plainte ou arreter sa carrière car il risque d' etre " tricard ". Il est le seul à parler, on sent pas du tout la patte " vayer".

ça ressemble au bouquin d' Hamilton, ça parle de rivalité, d' argent, d' angoisse, de prise de conscience . De dépression aussi, enfin bref c' est autoboigraphique , c' est intime, le mec n' a pas tout à fait 40 ans à mon avis.

C' est qu' une confirmation niveau dopage, on se doutait que c' était aussi violent malgré 10 ans sans autobiobraphie dans le milieu du cyclisme Français. On est dans le dopage 2.0, plus controlé, plus policé, plus "soft" ou l' image est ultra importante surtout pendant le Tour.


Depuis Gaumont ou Voet ou menthéour on avait eu peu de confidence du milieu. Celui de Fignon concernait plus les années 80 ou tout était plus disco :wink: .

C' est le regard d' un homme sur son milieu difficile malgré la passion.
Dernière édition par nostradamus--dans--le--bus le 21 août 2018, 15:08, édité 4 fois.
#2892288
nostradamus--dans--le--bus a écrit :
18 août 2018, 19:49
Alors là t' es trop loin de la vérité :green: Tu pars en vrille :hole:
nostradamus--dans--le--bus a écrit :
21 août 2018, 15:12
Un bon client pour les médias qui a failli gagné le Tour des Flandres et vient d' annoncer sa retraite à la fin du Tour.

ça devrait te suffire là.
J'avais bon, on parle bien du 20ème de MSR 2011 :wink:
Mais il restera selon moi innocent tant qu'on a pas prouvé qu'il a eu un contrôle anormal :study:
#2892476
Parce que tout ceux qui ont pris trente secondes pour regarder sur google savait de qui je parlais, c' était pas un secret, c' était du deuxième degré.

Mais si t insistes c' est une autobiographie de Sylvain Chavanel et un état des lieux du cyclisme, ainsi qu' un avertissement pour les jeunes. Son livre me semble assez préventif.

Ce qui est très étonnant c' est qu' il ait pu croire qu' il ne serait peut etre pas reconnu. L' autre chose qui m' a bien surpris c' est la corruption, arrangement etc.
#2892963
Vous en avez pensé quoi pour ceux qui l' ont lu ?

Moi j' ai beaucoup apprecié la sincerité de Chavanel meme si je pense qu' il noircit un peu le tableau à cause de son age et du décalage génerationnel ( il a 10 ans de plus que la moyenne du peloton )

Il y a forcement un peu de nostalgie et du " c' était mieux avant". Un coureur de 25 ans verrait pas cela de la meme manière.

Pour ceux qui veulent le lire MP, c' est un fichier Epub.
#2896463
nostradamus--dans--le--bus a écrit :
22 août 2018, 00:31
Parce que tout ceux qui ont pris trente secondes pour regarder sur google savait de qui je parlais, c' était pas un secret, c' était du deuxième degré.

Mais si t insistes c' est une autobiographie de Sylvain Chavanel et un état des lieux du cyclisme, ainsi qu' un avertissement pour les jeunes. Son livre me semble assez préventif.

Ce qui est très étonnant c' est qu' il ait pu croire qu' il ne serait peut etre pas reconnu. L' autre chose qui m' a bien surpris c' est la corruption, arrangement etc.
A ma connaissance, Chavanel n'a pas commencé sa carrière dans une équipe italienne. Il y a pourtant un chapitre entier du bouquin consacré au sujet...

Par ailleurs, l'auteur tape assez fort sur les coureurs français, à commencer par ceux de l'équipe dans laquelle Chavanel est en train de finir sa carrière (après l'avoir commencé). Du coup, je te pose la question : Chavanel serait-il sado-maso ?

Voeckler s’est métamorphosé dès 2010 lors de la 12ème étape du Giro. Il est ensuite 4ème du TdF 2011 en développant 6% de puissance en plus sur les derniers cols par rapport à 2004 et son rendement est 10% meilleur en 2011 qu’en 2004.

Tu penses vraiment que c'est Chavanel qui fracasse Voeckler dans ce passage ?

On a notre tableau de Mendeleiev avec des coureurs chimiques voir atomiques.

J'imagine bien Chavanel dire ça :rieur:

Il y a pleins d'autres trucs qui ne collent pas avec Chavanel. Genre 3 jours après une victoire d'étape sur le Tour, le coureur en question aurait été proche d'en gagner une deuxième. Il serait arrivé avec les favoris pour la gagne mais aurait été battu. J'ai beau éplucher les étapes, je n'en vois aucune qui pourrait laisser penser que Chavanel est le coureur en question.

Certains se sont amusés à chercher ce fameux coureur mais aucun ne remplit tous les critères. Chavanel pourrait effectivement correspondre pour certains critères mais c'est aussi valable pour d'autres coureurs qui ont terminé leur carrière dernièrement comme Fabian Cancellara, Fränk Schleck et Michael Rogers. Tous les trois étaient en fin de carrière en 2016 au moment où le bouquin est sorti, ils ont commencé leur carrière dans une équipe italienne, ils ont disputé près de 20 grands tours, ils ont remportés au moins une étape sur le Tour, ils ont représentés régulièrement leur pays aux JO et aux championnats du monde. Bref, pour eux aussi ça colle sur beaucoup de points et ça ne colle pas sur quelques uns. Comme Chavanel.

Le plus probable, c'est qu'il n'y a aucun coureur derrière ce bouquin. Vayer s'est juste caché derrière un coureur virtuel pour dire ce qu'il avait à dire. On reconnait d'ailleurs bien son style d'écriture et ses expression à la con (du genre "les chiens ne font pas des chats") tout au long du bouquin.
#2896885
Si Chavanel n' avait pas écrit le bouquin je pense qu' il aurait porté plainte contre les auteurs.

S' il l' a pas écrit alors on cherche à faire croire que c' est lui et ça marche très bien. Moi je reste persuadé que c' est lui par exemple. Et une grande majorité pensent que c' est probablement lui.

Bref il subit un gros préjudice, je suis étonné qu' il se défende pas.

L' équipe italienne on comprend assez vite que c' est un "melting pot" d' annecdotes concernant les équipes étrangères et que ça permet de brouiller les pistes.

On comprend assez vite qu' il n' a couru qu' en France et en Belgique il me semble. Et un Français ayant évolué dans une équipe Italienne en World Tour il n' y en a pas plus de 3 à mon avis. Et je pourrai pas en citer un seul, cette info est fausse pour moi.

C' est un livre écrit seul et par un Français ça se ressent.
#2896894
Bon.....
Footballeur masqué ou Cycliste masqué, à chaque fois la recette est un peu la même hein......
C'est un journaliste ou un mec qui se pique un peu de talent "littéraire" (toute modestie mise à part... :siffle: ), si possible un peu polémique tant qu'à faire, qui est chargé de mettre en récit de nombreuses anecdotes qui lui sont revenues de par ses contacts dans le milieu, traçant ainsi le portrait type d'un footballeur ou cycliste soit disant unique, mais fictif, car en fait synthèse de plusieurs sportifs. Ce qui n'empêche pas qu'il doit y a voir plusieurs footballeurs ou cyclistes sources privilégiés.

Autant dans le footballeur masqué, le style Riolo transparaît à chaque chapitre, car on y retrouve tous ces tics de langages et expressions de prédilection, autant là il me semble reconnaître celui d'Antoine Vayer, même si je l'avoue c'est plus discutable.

Alors en faire le livre d'un coureur écrit seul :rieur: :rieur:

Si l'idée en soit n'est pas inintéressante, il fait bien admettre que ce genre de littérature s'apparente plus à de la supercherie qu'à de l'investigation
#2899768
Je comprend ton point de vue car c' est vrai que c' est une méthode commerciale efficace avec un mec qui est censé etre anonyme donc ça suscite de l' intéret.

On se dit qu' il va faire des révélations et en plus on se demande qui ça peut etre.

ça reste une possibilité tout à fait plausible, Sammy traoré et Sylvain chavanel n' ont peut etre jamais aidé à la rédaction de ces livres. Il y a pas de preuve en tout cas donc il est permis de douter.
#2899771
Je compte sur guesdon71 à qui j' ai transmis le bouquin pour nous donner un avis personnel, normalement il se lit assez rapidement , une centaine de pages dont une grande majorité intéressante.
#2997998
biquet a écrit :
23 oct. 2017, 20:24
marcella a écrit :
23 oct. 2017, 18:01
La dernière étape de la Course au soleil 1966, où la Ford France d'Anquetil et de son DS Géminiani usa de tous les artifices pour battre Poulidor et la Mercier-BP.
A l'issue de laquelle Poulidor eut cette réflexion sybilline : "Aujourd'hui, j'ai compris qu'Anquetil était toujours le patron du peloton." :balloon: Cette petite phrase n'aida pas à réchauffer les relations entre Poulidoristes (de loin les plus nombreux) et Anquetilistes.

Et comme rien ne s'oublie, Anquetil n'allait recevoir aucun concours de Poulidor lors du final du Mondial de la même année, alors qu'il avait le titre dans les jambes. Ulcéré, Anquetil refusa même de se présenter sur le podium protocolaire ( 1 Altig 2 Anquetil 3...Poulidor).
On se demande encore pourquoi Lucien Aimar a roulé comme un tambour en ramenant Altig sur son porte-bagage ... de loin le plus rapide au sprint. Pourtant il me semble qu'avant d'abandonner sur le Tour de France 1966, Anquetil avait beaucoup contribué à la victoire d'Aimar. Pour faire perdre Poulidor certes, mais quand même...
#2998181
Quand on parle de coups tordus, il faut chercher du côté de l'Italie notamment. Le Giro est plein de ces histoires-là.
En 1967, Jacques Anquetil est maillot rose à trois jours de l'arrivée, il est vieillissant, n'a pas remporté d'étape (même contre la montre, ce qui est rare pour être souligné) mais il s'est accroché et a contenu tant bien que mal les adversaires qui veulent le distancer en montagne. Dans l'avant-dernière étape, Felice Gimondi la star italienne de l'époque, l'attaque. Plusieurs fois. En vain. Une dernière tentative pour ne rien regretter, et c'est la bonne. Gimondi s'échappe, bien aidé par la voiture du directeur de course, derrière laquelle il s'abrite, voire plus, surtout quand dans le col il faut traverser un tunnel ... Le directeur de course lui-même l'a avoué dans les années 2000 avant de mourir. Le journaliste Philippe Brunel a écrit un article dans l'équipe sur ce Giro (Quand Gimondi vola un Giro à Anquetil).
Et puis parlons du Giro 1984. Promis à Laurent Fignon. Surtout que son principal rival est Francesco Moser et qu'il reste l'étape du Stelvio, où l'Italien sera forcément moins à l'aise que le Français. Bizarrement ce jour-là, on a prétexté une mauvaise météo pour annuler l'ascension du Stelvio. Pourtant il ne faisait pas si mauvais ... et Moser a gagné le Giro en dominant Fignon contre-la-montre...
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

Sinon, bravo la tactique Jumbo qui sacrifie des De[…]

Pouah Roglic ! C'est vraiment pas le genre de cour[…]

Tour de France 2020

Cluses Morzine Avoriaz en clm j'aimerais bien la r[…]

Vuelta par élimination 2019

Bravo au vainqueur Zabel21 :applaud: Et Merci […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site