Le forum dédié aux fans d'histoire du cyclisme, de palmarès de coureurs, de courses, mais aussi de nombreux jeux organisés par nos animateurs. Vous retrouverez aussi ici les débats autour du cycle historique mis en place par David

Modérateur : Modos HP

Avatar de l’utilisateur
Par Booze
#2169608
mc-enroe31 a écrit :
runnz a écrit :
mc-enroe31 a écrit :
Purée, cela me navre de voir les coureurs actuels se plaindre quand tu vois le tracé des grands tours de l'époque.

1 seul jour de repos pour 24 jours de courses.

Ils ont un meilleur entrainement, une meilleure diététique, un meilleur suivi médical, un meilleur matériel et on allège le programme des Grands Tours.

C'est illogique.
C'est pour aider à combattre le dopage. :elephant:
Si c'était la vraie raison, ils feraient des étapes de 120 kms sur 14 jours.

C'est juste que le cyclisme actuel est devenu une affaire de bisounours.
Au contraire, Fignon, de là-haut, te répondrait que la réduction à 120 bornes ferait les affaires des chaudières en ce que ces étapes seraient insuffisamment exigeantes pour que les hiérarchies naturelles s'établissent. Seul le recours à la chimie permettrait aux coureurs de se distinguer les uns des autres.
Avatar de l’utilisateur
Par runnz
#2169617
Booze a écrit :
mc-enroe31 a écrit :
runnz a écrit :
mc-enroe31 a écrit :
Purée, cela me navre de voir les coureurs actuels se plaindre quand tu vois le tracé des grands tours de l'époque.

1 seul jour de repos pour 24 jours de courses.

Ils ont un meilleur entrainement, une meilleure diététique, un meilleur suivi médical, un meilleur matériel et on allège le programme des Grands Tours.

C'est illogique.
C'est pour aider à combattre le dopage. :elephant:
Si c'était la vraie raison, ils feraient des étapes de 120 kms sur 14 jours.

C'est juste que le cyclisme actuel est devenu une affaire de bisounours.
Au contraire, Fignon, de là-haut, te répondrait que la réduction à 120 bornes ferait les affaires des chaudières en ce que ces étapes seraient insuffisamment exigeantes pour que les hiérarchies naturelles s'établissent. Seul le recours à la chimie permettrait aux coureurs de se distinguer les uns des autres.

Tout-à-fait!

La chanson de faire des Tour plus humains pour ne pas inciter au dopage est du foutage de gueule complet.
Avatar de l’utilisateur
Par Akaion
#2169623
En 2013, j'avais organisé un vote votre top 10 des Tour de France que vous avez le plus aimé, bien sur, les années 80 étaient désavantagées par leur éloignement. Nombre de membre (dont moi) ne les avions pas vu.
Voilà le classement et finalement le Tour 1987 est bien loin...

1- Tour de France 2003 => 136 points
2- Tour de France 2011 => 127 points
3- Tour de France 1997 => 84 points
4- Tour de France 1989 => 63 points
5- Tour de France 1996 => 51 points
6- Tour de France 1992 => 47 points
7- Tour de France 1998 => 46 points
8- Tour de France 2006 => 45 points
9- Tour de France 2000 => 41 points
10- Tour de France 1983 => 34 points
..- Tour de France 1984 => 34 points
12- Tour de France 1987 => 30 points
..- Tour de France 2007 => 30 points
..- Tour de France 2009 => 30 points
15- Tour de France 2001 => 27 points
16- Tour de France 1994 => 25 points
..- Tour de France 2010 => 25 points
18- Tour de France 2008 => 24 points
..- Tour de France 1995 => 24 points
20- Tour de France 1978 => 22 points
21- Tour de France 1990 => 20 points
..- Tour de France 1986 => 20 points
23- Tour de France 2004 => 19 points
24- Tour de France 2012 => 16 points
25- Tour de France 1981 => 15 points
26- Tour de France 1979 => 14 points
27- Tour de France 1982 => 13 points
..- Tour de France 1991 => 13 points
..- Tour de France 1999 => 13 points
30- Tour de France 2005 => 10 points
31- Tour de France 1975 => 8 points
..- Tour de France 1985 => 8 points
33- Tour de France 1980 => 3 points
34- Tour de France 2002 => 2 points
35- Tour de France 1976 => 1 point
Avatar de l’utilisateur
Par runnz
#2169631
[quote:25i0l0yk]En 2013, j'avais organisé un vote votre top 10 des Tour de France que vous avez le plus aimé, bien sur, les années 80 étaient désavantagées par leur éloignement. Nombre de membre (dont moi) ne les avions pas vu.
Voilà le classement et finalement le Tour 1987 est bien loin...

1- Tour de France 2003 => 136 points
2- Tour de France 2011 => 127 points
3- Tour de France 1997 => 84 points
4- Tour de France 1989 => 63 points
5- Tour de France 1996 => 51 points
...[/quote:25i0l0yk]

Tiens, tiens et voilà que mon Tour 2003 était considéré comme le plus apprécié... :sweat-lol:


....

pierrefromalsace a écrit :
runnz a écrit :
gradouble a écrit :Franchement les tours de cette époque étaient passionnants

Pas de très grands leaders, et surtout pas de grandes équipes qui cadenassaient tout. Pas de grand sprinter qui nous les brisait.
Il y avait un côté "open", frais et insouciant; ça faisait moins "pro" qu'aujourd'hui. Dans les étapes plates, les échappés allait quasiment toujours au bout, des échappées fleuves parfois; Mottet en a bien profité. Les CLM étaient gigantesques, mais ne bloquaient pas la course, ça permettait même au pur grimpeur de prendre le grand large en montagne.

Et en montagne, c'était superbe. Les leaders étaient seuls entre eux à 3 cols de la fin, certains se découvraient très tôt. Les rebondissements étaient fréquents. Une simple et belle étape de montagne de l'époque serait qualifiée d'étape du siècle ultra mythique aujourd'hui.

Les supers crus :[b:25i0l0yk] 83, 86, 87, 89 et même 90 [/b:25i0l0yk]pour moi que j'aime beaucoup. 84 et 85 pas mal non plus. 88 bof.
91 juste pour l'étape du Val Louron, le reste était trop maîtrisé par Indurain.

Ne pas oublier 2003, pas mal non plus. [img:25i0l0yk]http://forum-images.hardware.fr/images/ ... tnissa.gif[/img:25i0l0yk]
Franchement 2003 c'est pourri en comparaison.
Avatar de l’utilisateur
Par Tontontrotsko
#2169657
Le 2003 est surestimé, je le pense aussi. Une première semaine chiante à mourir, dans la plus pure tradition Leblanc-Pescheux, dont seul Petacchi a profité. Des étapes intermédiaires sans intérêt ( si tant est qu'elles en aient ). En montagne, il n'y a de l'intérêt que quand Armstrong est en difficulté. Deux ou trois fois, si je ne me trompe pas, plus le chrono qui remet Ullrich en selle. Et encore, ça va se chercher les uns les autres, ça n'ose pas trop, ça pinaille ... C'est plus côté dramatique qu'il se joue quelque chose, entre Beloki, Hamilton, et les chutes-équilibrismes d'Armstrong. Mais ce sont des incidents de course, pas de folles chevauchées propres à enflammer les cœurs. Bref, un p'tit noyau de coureurs vaguement au même niveau, deux ou trois vainqueurs potentiels, et quelques bastonnades plus ou moins convaincantes dans le dernier col. Rien de bien extraordinaire.
Avatar de l’utilisateur
Par runnz
#2169681
Il était palpitant et ce Tour 2003 a marqué les esprits parce que pour une fois Armstrong n'avait qu'une mince avance de quelques secondes et que tous (enfin presque) espérait jusqu'au dernier chrono un triomple de Jan Ullrich. Et Ullrich était le véritable héros des fans VCN et ils ont vibré jusqu'au dernier jour. Normal que ce Tour fut plébliscité.

Parce que autrement, je suis d'accord, rien de comparable à 1987 par exemple, des gros bouleversements de situations des actions héroïques avec des échappées de grandes envergures, il faut toujours reculer plus loin dans le temps pour voir de beaux échanges. À ce compte-là, la dernière vraie grande bataille fut la fameuse chevauchée de Landis en 2006 qui revient de loin et remonte le classement général pour revenir à 30 secondes du maillot jaune.
Par mazinho93
#2169711
bof 2003 (je mets de coté que tous les coureurs étaient dopés je parle la du déroulement de la course) il n' ya aucune envolée loin de l'arrivée c'est le cyclisme moderne avec les calculs d'épicieret des leaders qui n'osent pas attaquer de loin, à ax 3 domaine sous la canicule, uarmstrong rame dans le port de pailhères et ullrich au lieu de l'attaquer à cet endroit attend l'ultime km d'ax les thermes pour attaquer ....il reprend 10 secondes !
Pitoyable,

imaginez vous qu'un fignon, un Lemond ou un delagado aurait attendu pour placer une attaque à 500 mètres du sommet alors qu'un leader était en difficulté?

Et on revient au tour 1987, le romantisme du cyclisme comme on l'aime, avec des leaders qui ose attaquer loin de l'arrivée au risque de tout perdre, c'est cela la légende du tour,
Avatar de l’utilisateur
Par Tontontrotsko
#2169881
Suspens ne veut pas forcément dire pesctacle ! Si deux types se tiennent en cinq secondes en général, mais qu'aucun ne tente quelque chose, le pestacle est nul.

Par ailleurs, il n'y a pas quelques secondes mais une minute d'écart entre Armstrong et Ullrich avant le dernier chrono. Et pas grand monde, hormis les fans transis, imaginait Ulle capable de la reprendre : entre le coup de massue de Luz-Ardiden et les mauvaises conditions météo annoncées, il fallait beaucoup d'optimisme ...

On a vu, ensuite, des chronos de fin de Tour largement plus indécis. Par exemple, 2008.
Par Wombat
#2169901
Quel pied ça reste dans mon souvenir tout de même cette montée de l'Alpe où Armstrong se fait cruciifer de toute part et tente tant bien que mal de contrôler l'hémorragie en marquant Beloki (alors que le monde entier s'attendait à une redite de 2001).

Après il y a tout de même eu de la dramaturgie dans ce tour, Vino a bien animé la course et on a eu droit à quelques beaux mouvements. On peut aussi parler du Top 10 final énorme de densité.

Fin ça restera une énorme déception tant Ullrich avait de la place pour crucifier Lance et le priver d'entrer dans le club des 5 et tant il s'est montré d'une part malchanceux et d'autre part maladroit.
Par mazinho93
#2169905
ce n'est pas de la malchance, c'est juste qu'illrich n'avait aucun sens tactique, il ne savait pas attaqué quand armstrong était faible '(étape d'ax) et il faut dans le tourmalet alors qu'armrsting est revenu au top....
le manque de lucidité et d'intelligence de course se paye cash ! tans pis pour lui !
Jamais des delgado, lemond ou fignon auraient laissé passé une telle occasion !
Par Wombat
#2169909
mazinho93 a écrit :ce n'est pas de la malchance, c'est juste qu'illrich n'avait aucun sens tactique, il ne savait pas attaqué quand armstrong était faible '(étape d'ax) et il faut dans le tourmalet alors qu'armrsting est revenu au top....
le manque de lucidité et d'intelligence de course se paye cash ! tans pis pour lui !
Jamais des delgado, lemond ou fignon auraient laissé passé une telle occasion !
Il est malade en début de Tour (la fameuse scène du caca sur la selle) et perd 2' sur le groupe Armstrong sur le seul Alpe d'Huez ce qui semble incompatible avec le niveau affiché sur les deux autres semaines.
Par brunobasto
#2169963
Akaion a écrit :En 2013, j'avais organisé un vote votre top 10 des Tour de France que vous avez le plus aimé, bien sur, les années 80 étaient désavantagées par leur éloignement. Nombre de membre (dont moi) ne les avions pas vu.
Voilà le classement et finalement le Tour 1987 est bien loin...

1- Tour de France 2003 => 136 points
2- Tour de France 2011 => 127 points
3- Tour de France 1997 => 84 points
4- Tour de France 1989 => 63 points
5- Tour de France 1996 => 51 points
6- Tour de France 1992 => 47 points
7- Tour de France 1998 => 46 points
8- Tour de France 2006 => 45 points
9- Tour de France 2000 => 41 points
10- Tour de France 1983 => 34 points
..- Tour de France 1984 => 34 points
12- Tour de France 1987 => 30 points
..- Tour de France 2007 => 30 points
..- Tour de France 2009 => 30 points
15- Tour de France 2001 => 27 points
16- Tour de France 1994 => 25 points
..- Tour de France 2010 => 25 points
18- Tour de France 2008 => 24 points
..- Tour de France 1995 => 24 points
20- Tour de France 1978 => 22 points
21- Tour de France 1990 => 20 points
..- Tour de France 1986 => 20 points
23- Tour de France 2004 => 19 points
24- Tour de France 2012 => 16 points
25- Tour de France 1981 => 15 points
26- Tour de France 1979 => 14 points
27- Tour de France 1982 => 13 points
..- Tour de France 1991 => 13 points
..- Tour de France 1999 => 13 points
30- Tour de France 2005 => 10 points
31- Tour de France 1975 => 8 points
..- Tour de France 1985 => 8 points
33- Tour de France 1980 => 3 points
34- Tour de France 2002 => 2 points
35- Tour de France 1976 => 1 point
difficile d'évaluer un tdf quand tu l'as pas vécu hein...
Par Leonardo_Piepoli
#2177704
Wombat a écrit :
mazinho93 a écrit :ce n'est pas de la malchance, c'est juste qu'illrich n'avait aucun sens tactique, il ne savait pas attaqué quand armstrong était faible '(étape d'ax) et il faut dans le tourmalet alors qu'armrsting est revenu au top....
le manque de lucidité et d'intelligence de course se paye cash ! tans pis pour lui !
Jamais des delgado, lemond ou fignon auraient laissé passé une telle occasion !
Il est malade en début de Tour[b:3hp76oga] (la fameuse scène du caca sur la selle)[/b:3hp76oga] et perd 2' sur le groupe Armstrong sur le seul Alpe d'Huez ce qui semble incompatible avec le niveau affiché sur les deux autres semaines.
Hein ? :moqueur:
Par Leonardo_Piepoli
#2177705
Tontontrotsko a écrit :Le 2003 est surestimé, je le pense aussi. Une première semaine chiante à mourir, dans la plus pure tradition Leblanc-Pescheux, dont seul Petacchi a profité. Des étapes intermédiaires sans intérêt ( si tant est qu'elles en aient ). En montagne, il n'y a de l'intérêt que quand Armstrong est en difficulté. Deux ou trois fois, si je ne me trompe pas, plus le chrono qui remet Ullrich en selle. Et encore, ça va se chercher les uns les autres, ça n'ose pas trop, ça pinaille ... C'est plus côté dramatique qu'il se joue quelque chose, entre Beloki, Hamilton, et les chutes-équilibrismes d'Armstrong. Mais ce sont des incidents de course, pas de folles chevauchées propres à enflammer les cœurs. Bref, un p'tit noyau de coureurs vaguement au même niveau, deux ou trois vainqueurs potentiels, et quelques bastonnades plus ou moins convaincantes dans le dernier col. Rien de bien extraordinaire.
Bien dit, gros.
Par Leonardo_Piepoli
#2177706
Eh les gars, super ce topic, ça m'a donné envie de revoir ce tour là et de fouiller mes archives. Merci beaucoup !
Par brunobasto
#2178581
Leonardo_Piepoli a écrit :
Wombat a écrit :
mazinho93 a écrit :ce n'est pas de la malchance, c'est juste qu'illrich n'avait aucun sens tactique, il ne savait pas attaqué quand armstrong était faible '(étape d'ax) et il faut dans le tourmalet alors qu'armrsting est revenu au top....
le manque de lucidité et d'intelligence de course se paye cash ! tans pis pour lui !
Jamais des delgado, lemond ou fignon auraient laissé passé une telle occasion !
Il est malade en début de Tour[b:172ymd80] (la fameuse scène du caca sur la selle)[/b:172ymd80] et perd 2' sur le groupe Armstrong sur le seul Alpe d'Huez ce qui semble incompatible avec le niveau affiché sur les deux autres semaines.
Hein ? :moqueur:
me semble que c'etait l'etape du pailheres
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#2181764
Edit :
Ce Tour 87 est un de mes préférés, enfin un compatriote qui pouvait/devait gagner !.
C`est normal depuis 73 (Ocaña et Fuente) et 74 (équipe Kas, souvenir de voir Merckx entouré de seulement trois coureurs en montagne, López-Carril et son maillot de CE, de Aja et Galdos).
De nouveau les espagnols sur le Tour de France, l`épreuve par excélence du cyclisme.
Ouais en 1983 Pedro Delgado avait eu une petite chance de remporter le Tour sans sa défaillance sur l`étape de Morzine (á 19 ans il remportait cette même étape au Tour de l`Avenir :paf-mur: ) á cause parait-il d`un bidon en mauvais état ...
Pedro Delgado (mon opinion devait gagner ce Tour 87 ) voir l` étape de Villard de Lans, et surtout celle de La Plagne.
Lá le Forum aurait brulé, Stephen Roche paraissait mort au début de la montée ... le del Tongo, le bidon donné par son DS... il est évacué en hélicoptère et donc pas côntrolé (enfin lá je ne suis pas objectif).
Perico regardait derrière lui en espérant voir Luis Herrera en début de montée, qui n`était pas lá, sans parler de ses \"équipiers Rooks et Theunisse\" presque absent sur ce Tour alors que en 88 ils iront comme des motos (certains parlent d`une question pécuniaire, Perico radin ?) enfin normal qu`il retourne en 88 chez Reynolds avec Indurain et Gorospe entre autres comme équipiers.
Sans parler aussi de l`étape du Joux-Plane et Eddy Scheppers :lolilol:
Delgado perd ce Tour pour 40 secondes alors que rien que sur le contre la montre par équipe il perd 41 secondes.
Mais il est vrai aussi que Roche aurait pu reprendre plus de temps sur le dernier clm.
Bernard était énorme sur les chronos, comme déjà dit.
Avatar de l’utilisateur
Par nostradamus--dans--le--bus
#2349851
Mes tours favoris sont 1996 1997 et 2003 , je suis le Tour très sérieusement depuis 1992 .

1996 enfin la chute de Miguel quel soulagement. 1997 quel classe ce jan Ulrich et les festina qui faisait la course.

2003 le retour de l' espoir de voir Armstrong battu et en plus par un Ullrich ultra classe avec un beau maillot Bianchi , absolument génial. Dommage que Lance ait chuté à luz ardiden je crois que ça lui a donné un coup d' drénaline incroyable car en début d' ascension je le trouvais moyen par rapport a ullrich.

2011 j' ai trouvé ça un peu nul j' avoue avec voeckler qui en faisait trop devant les télés.

C'est sur que même niveau trophée, la[…]

Hallucinant, de penser qu’au tennis ou[…]

Tour de France 2020

Ce serait sympa de retrouver le format du chrono […]

Logan Currie ça va pas être de la p&a[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site