Le forum dédié aux fans d'histoire du cyclisme, de palmarès de coureurs, de courses, mais aussi de nombreux jeux organisés par nos animateurs. Vous retrouverez aussi ici les débats autour du cycle historique mis en place par David

Modérateur : Modos HP

#3413673
Depuis un certain temps, les organisateurs de courses et l’UCI cherchent à monter de nouvelles épreuves, souvent des trucs qui sortent des sentiers battus et c’est vraiment le cas de le dire quand on voit l’attrait pour les « strade bianche »et c’est tout nouveau, pour les « gravels ». Je ne serai pas étonné de voir sortir, sous peu, de leur chapeau une classique gravel qui pourrait figurer dans le calendrier World Tour. Je trouve que l’idée serait excellente et alléchante et donnerait un piment supplémentaire à la compétition.
Mais bon, créer de nouvelles courses spectaculaires, c’est bien, mais tant qu’on y est, pourquoi ne pas ressusciter d’anciennes courses qui ont participé à la légende du cyclisme. Il y en a toute une flopée qui mériterait un retour au calendrier : des courses en ligne, des CLM individuels ou par équipe, des courses de côte, des courses de fond ou derrière derny, etc…
Alors ici, je vous propose de composer, comme si vous étiez un ponte de l’UCI, un classement de dix courses que vous voulez absolument revoir dans le circuit professionnel. Je vais donc me lancer en les classant par ordre de préférence et en tentant de justifier mes choix.

1.Bordeaux-Paris

Voilà bien une course qui force au respect, une course de fond de + ou – 600 kilomètres dont la première épreuve date de 1891. Disputée sous plusieurs formules, elle a disparu en 1988 du moins dans sa version pro. Je pense qu’avec les armadas actuelles (30 coureurs), il devrait y avoir la possibilité de la relancer, à condition de posséder un bon budget, une bonne pub, un coup de pouce de l’UCI et en y apportant quelques modifications dans le vent…

2. Le Championnat de Zurich

Je n’ai toujours pas compris comment la fédération suisse a pu laisser mourir la seule classique digne de ce nom de ce pays. Vieille classique (créée en 1914), des noms ronflant au palmarès (Bartali, Kubler, Koblet, De vlaeminck, Moser, Saronni, etc…)

3. Le Trophée Baracchi

Type de course qui me manque beaucoup, c’était donc un CLM en duo disputé sur une centaine de kilomètre, avec pour la plupart du temps un casting de rêve, quelques fois avec des duos improbables (Merckx-De Vlaeminck) ou (Moser-Saronni)… il suffit de voir le palmarès de cette course pour se rendre compte combien elle était importante pour le prestige. Dans ce type de courses disparues on peut aussi pointer « le Grand Prix Eddy Merckx ou encore le GP de Baden-Baden »

4. Le Grand Prix des Nations

Championnat du monde officieux du chrono durant des lustres, voilà une course qui a été sacrifiée aux réformes de Verbruggen lors de la mise en route du championnat du monde du contre la montre. Je n’ai jamais compris pourquoi on n’a pas pu faire coexister ces deux courses, d’autant plus que le kilométrage du Grand Prix était à peu près le double du CDM. Moi, je vous garanti que le champion du monde de la discipline ne gagnerait pas forcément le Grand Prix.

5. L’Escalade de Montjuïc

Autre genre de courses qui a pratiquement disparu : la course de côte. Il fut un temps où en Espagne, il y avait une poignée de course de côte pendant toute l’année, on les appelait les « subida », il y a eu la « subida al Naranco », la « subida a Arrate »,la « subida a Aranzazu », etc… la plus fameuse, selon moi, étant l’escalade de Montjuich. Ces courses étaient la plupart du temps divisées en deux : une course en ligne et un chrono. Un palmarès exceptionnel (Merckx 6X, Lejarreta 5x, Poulidor 3x, Bahamontes, Thévenet,etc…)

6. Le Grand Prix du Midi Libre

Chouette course par étapes qui se disputait pendant le Giro et qui a surtout permis à de jeunes coureurs français, mais pas que, de se mettre en évidence et de se faire un nom avant d’aborder le Tour.

7. La Semaine Catalane

Epreuve née de la fusion de petites courses en ligne, la semaine catalane est vite devenue une épreuve incontournable du calendrier international, il faut dire qu’elle était bien située dans ce calendrier, car juste avant la Vuelta. Bien que personne n’ait réussi à la gagner trois fois, elle ferait pâlir d’envie un grand nombre d’organisateurs de courses : Pérez Francés, Ocaña, Merckx, Boogaert, Jalabert, Zülle l’ont remporté deux fois, Poulidor, Zoetemelk,Kelly, Roche, Contador l’ont aussi épinglée à leur palmarès. Tragiquement disparue en 2006.

8. La Cronostaffeta

Vous aurez remarqué que j’adore les épreuves contre la montre, ici, il s’agit d’une course par équipes de marque du même genre que le Grand Prix de la Libération que l’UCI avait intégré quelques années au calendrier international et qui fut disputée de 1966 à 1992. Qui n’aime pas les chronos par équipes ? C’est pourtant plus que rare de pouvoir les regarder et c’est bien dommage.

9. A travers Lausanne

Encore une course de côte, oui, j’aime ça… les Suisses se sont inspirés de Montjuich (presque du copié-collé), mais il n’y avait pas qu’eux à l’époque. Le modèle s’est propagé un peu partout : mont Faron, Kitzbühel en Autriche, etc...
A travers Lausanne était devenue la chasse gardée de Joop Zoetemelk, vainqueur à cinq reprises de manière consécutive dans les seventies un peu à l’instar de Kelly à Paris-Nice qui avait transformé la promenade des Anglais en promenade des Irlandais suite à ses sept victoires consécutives qui suivaient en plus celle de Stephen Roche.

10. Le Critérium des As

Vous allez me dire « mais ce n’est qu’un critérium. » Oui, mais quel critérium ! C’était une épreuve disputée derrière derny en circuit qui regroupait tous les meilleurs coureurs de l’année en fin de saison et qui fut disputée de 1921 à 1990. Le palmarès est un des plus impressionnant de toute l’histoire du cyclisme. Van Steenbergen l’a remporté 5 fois, Bobet, Anquetil, Merckx 4 fois…

J’ai donc limité ce choix à dix épreuves, bien que j’avais envie d’en rajouter d’autres comme le Critérium International, le tour du Latium qui fut un certain temps considérée comme la meilleure classique italienne derrière les monuments ou la Wincanton Classic, car quand tu vois le nombre et la qualité des coureurs britanniques, c’est assez malheureux qu’ils n’aient pas leur grande classique. Le Paris-Brest-Paris aurait pu figurer dans ma sélection, mais je vois mal un coureur actuel volontaire pour tenter ce genre d’aventure. Pour ce qui est des courses d’avant les années 60, je ne sais pas me prononcer car je ne les connais pas assez, je laisserai donc les spécialistes historiens donner leur avis
#3413773
Super, ZZstop ! C'est une bonne idée. :applaud:

En revanche, je ne sais pas si l'on pourra apporter de la diversité aux propositions, car tu as déjà dit beaucoup de choses.
Je partage tes goûts en matière de courses disparues, même si je serais plus prudent sur les courses de côte. Une c'est bien. Mais qu'il y en ait plusieurs, je ne suis pas pour.

Mais pourquoi pas.

Je mettrais l'escalade de Montjuic, en proposant peut-être une modification de parcours de la Flèche Wallonne.
Car oui, cette dernière est une classique, mais elle s'appréhende comme une course de côte. Je mettrais l'arrivée ailleurs qu'en haut du mur de Huy.
La vraie course de côte annuelle serait alors l'escalade de Montjuic.

J'adore l'idée du Trophée Baracchi. Sorte d'événement ponctuel où des coureurs peuvent faire équipe alors qu'ils sont d'ordinaire adversaires. Et puis, redonner ses lettres de noblesse aux courses contre-la-montre me paraît nécessaire car il y en a déjà de moins en moins sur les grands tours. Et les kilométrages deviennent ridicules.
GP des Nations, pourquoi pas. Mais avec comme condition sine qua non que le kilométrage soit autour des 70 /80 km. Sinon, cela ferait double emploi avec le mondial du chrono.

En ce qui concerne Bordeaux-Paris, je ne suis pas aussi optimiste que toi.
Je ferais au sujet de cette course la même remarque que toi au sujet de Paris-Brest-Paris.
A mon avis, trop peu de coureurs seraient susceptibles de s'y intéresser. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles elle s'est arrêtée. Les dernières années il n'y avait plus grand-monde, sans manquer de respect aux participants d'alors.

Bordeaux-Paris et Paris-Brest-Paris sont aussi des courses qui mobiliseraient davantage la police et les villes traversées pour sécuriser / accueillir / protéger les coureurs. Les écarts sont tels que la circulation reste coupée plus longtemps et je crois que c'est une des raisons invoquées pour sa disparition / sa non-réapparition.


Mon ordonnance pour le cyclisme mondial :elephant: :

1 - Trophée Baracchi
Un Roglic-Pogacar VS un Ganna / Van Aert aurait une sacrée gueule :love:

2 - Grand Prix des Nations
J'imagine bien Evenepoel combler son retard, voire dépasser, ceux qui le battent encore sur les chronos de 30-40 bornes

3 - Critérium International : je trouvais ce format parfait pour mettre en valeur des profils très différents en un temps très bref. C'est aussi une bonne course de reprise pour les coureurs sur le retour.

4 - GP Midi Libre : très agréable et bien placée. Peut-être que le Tour du Luxembourg est en train de prendre cette place. Des forumeurs disaient sur le topic de la petite reine qu'il est confirmé pour début septembre et qu'il pourrait devenir un incontournable pour se préparer à la Vuelta.

5 - Escalade de Montjuic.

Et MA CREATION !! :metalhead: :metalhead:

6 - Classique des Pyrénées.
Oui, je sais. C'est la Classique des Alpes qui existait :elephant: Et j'aimais bien le principe. Mais comme j'aime les Pyrénées et que je suis un peu chauvin, je propose la création de la Classique des Pyrénées.
Le parcours serait tournant sur 3 années (l'ouest du massif, les Pyrénées centrales, l'est du massif). Obligation d'avoir une arrivée ou au bas d'une descente, et le premier col dans les 20 premiers kilomètres. Car c'est une classique, pas une course de côte. Je choisis les Pyrénées par affinité personnelle, certes, mais aussi car les cols sont souvent plus courts et plus rapprochés que dans les Alpes (même si je n'ignore pas que de telles caractéristiques peuvent se trouver dans les alpes aussi)
#3444786
À ma connaissance, la Cronostaffeta n'était pas une course par équipe dans le même style que le GP de la Libération. Le concept était plus original encore. D'une certaine manière, il s'agissait d'une course en relais. Trois étape, trois contre-la-montre individuels, trois coureurs par équipe, un qui bouclait un contre-la-montre de type court, un autre sur une distance moyenne et enfin, un sur longue distance. Le classement final était par équipe. À confirmer, cela dit.
#3445125
Il y eut aussi des étapes en ligne au début des années 80. Par exemple en 81, Moser gagnait la 1ère étape de 157 km.
Le lendemain Knudsen gagnait un clm individuel de 10 km et le dernier jour c'est le duo Braun - Torelli qui gagnait le chrono à 2 de 19,2 km. La Bianchi gagnait au général.
#3447259
Bonjour,

Le sujet est très intéressant. Il faudrait voir quelle course relancer parce qu'on les aimait bien (pour moi le N°1 serait le GP de Zurich que j'aimais particulièrement) et les courses qui apportent vraiment quelque chose (pour moi, c'est Bordeaux Paris... mais hélas, ça n'a plus aucune chance de marcher car c'est trop spécifique et donc c'est une course de spécialistes qui demande de surcroit une longue préparation).

Le Baracchi était spectaculaire mais d'un point de vue sportif, associer deux coureurs d'équipes possiblement différentes (ex. Pogacar et Roglic) n'a guère de sens à mes yeux. Ou alors, une règle devrait stipuler qu'ils doivent être du même pays. De cette manière, la "morale" sportive serait sauve. Dans les CLM, il y avait le GP des Nations ? Mais il y a maintenant un championnat du monde du contre la montre, alors le GP des Nations perd de son intérêt.

J'aimais bien la semaine catalane, mais finalement le Tour de Catalogne d'aujourd'hui joue le même rôle.

Le critérium international était une très belle formule. Il mériterais vraiment de revenir et de bénéficier d'un label WT.
#3531594
fred30 a écrit :
25 déc. 2021, 12:16
Super, ZZstop ! C'est une bonne idée. :applaud:

En revanche, je ne sais pas si l'on pourra apporter de la diversité aux propositions, car tu as déjà dit beaucoup de choses.
Je partage tes goûts en matière de courses disparues, même si je serais plus prudent sur les courses de côte. Une c'est bien. Mais qu'il y en ait plusieurs, je ne suis pas pour.

Mais pourquoi pas.

Je mettrais l'escalade de Montjuic, en proposant peut-être une modification de parcours de la Flèche Wallonne.
Car oui, cette dernière est une classique, mais elle s'appréhende comme une course de côte. Je mettrais l'arrivée ailleurs qu'en haut du mur de Huy.
La vraie course de côte annuelle serait alors l'escalade de Montjuic.

J'adore l'idée du Trophée Baracchi. Sorte d'événement ponctuel où des coureurs peuvent faire équipe alors qu'ils sont d'ordinaire adversaires. Et puis, redonner ses lettres de noblesse aux courses contre-la-montre me paraît nécessaire car il y en a déjà de moins en moins sur les grands tours. Et les kilométrages deviennent ridicules.
GP des Nations, pourquoi pas. Mais avec comme condition sine qua non que le kilométrage soit autour des 70 /80 km. Sinon, cela ferait double emploi avec le mondial du chrono.

En ce qui concerne Bordeaux-Paris, je ne suis pas aussi optimiste que toi.
Je ferais au sujet de cette course la même remarque que toi au sujet de Paris-Brest-Paris.
A mon avis, trop peu de coureurs seraient susceptibles de s'y intéresser. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles elle s'est arrêtée. Les dernières années il n'y avait plus grand-monde, sans manquer de respect aux participants d'alors.

Bordeaux-Paris et Paris-Brest-Paris sont aussi des courses qui mobiliseraient davantage la police et les villes traversées pour sécuriser / accueillir / protéger les coureurs. Les écarts sont tels que la circulation reste coupée plus longtemps et je crois que c'est une des raisons invoquées pour sa disparition / sa non-réapparition.


Mon ordonnance pour le cyclisme mondial :elephant: :

1 - Trophée Baracchi
Un Roglic-Pogacar VS un Ganna / Van Aert aurait une sacrée gueule :love:

2 - Grand Prix des Nations
J'imagine bien Evenepoel combler son retard, voire dépasser, ceux qui le battent encore sur les chronos de 30-40 bornes

3 - Critérium International : je trouvais ce format parfait pour mettre en valeur des profils très différents en un temps très bref. C'est aussi une bonne course de reprise pour les coureurs sur le retour.

4 - GP Midi Libre : très agréable et bien placée. Peut-être que le Tour du Luxembourg est en train de prendre cette place. Des forumeurs disaient sur le topic de la petite reine qu'il est confirmé pour début septembre et qu'il pourrait devenir un incontournable pour se préparer à la Vuelta.

5 - Escalade de Montjuic.

Et MA CREATION !! :metalhead: :metalhead:

6 - Classique des Pyrénées.
Oui, je sais. C'est la Classique des Alpes qui existait :elephant: Et j'aimais bien le principe. Mais comme j'aime les Pyrénées et que je suis un peu chauvin, je propose la création de la Classique des Pyrénées.
Le parcours serait tournant sur 3 années (l'ouest du massif, les Pyrénées centrales, l'est du massif). Obligation d'avoir une arrivée ou au bas d'une descente, et le premier col dans les 20 premiers kilomètres. Car c'est une classique, pas une course de côte. Je choisis les Pyrénées par affinité personnelle, certes, mais aussi car les cols sont souvent plus courts et plus rapprochés que dans les Alpes (même si je n'ignore pas que de telles caractéristiques peuvent se trouver dans les alpes aussi)
Eh bien les gars, on dirait que nos voeux ont été exhaussés... :champagne:
Pour ceux qui ne l'ont pas encore vu sur le calendrier, le Trophée Barrachi fait son grand retour et comme dans le bon vieux temps, ce sera le 1 octobre soit 6 jours avant le tour de Lombardie. Ce qui veut dire qu'on pourrait avoir une startlist de première envergure. Quelques idées de duos d'enfer ?
Evenepoel-Lampaert, Van Aert-Roglic, Pogacar-Yates, Kung-Bisseger, Ganna-Hayter,... :pt1cable:
#3531604
Merci, c'est une très bonne nouvelle, le Trophée Baracchi est d'ailleurs celui que j'avais ciblé plus haut. :smile:

Il n'aurait d'ailleurs jamais dû disparaître, nous avions atteint un top niveau avec les duo Moser/Hinault en 1984. Un exercice qui demande une certaine stratégie entre les deux rouleurs.

Et comme aujourd'hui les points UCI deviennent plus important que le prestige, il faudra donner au moins 400 pts à chacun du duo gagnant, les autres prenant aussi des points intéressants.
#3531625
runnz a écrit :
18 oct. 2022, 08:17
Merci, c'est une très bonne nouvelle, le Trophée Baracchi est d'ailleurs celui que j'avais ciblé plus haut. :smile:

Il n'aurait d'ailleurs jamais dû disparaître, nous avions atteint un top niveau avec les duo Moser/Hinault en 1984. Un exercice qui demande une certaine stratégie entre les deux rouleurs.

Et comme aujourd'hui les points UCI deviennent plus important que le prestige, il faudra donner au moins 400 pts à chacun du duo gagnant, les autres prenant aussi des points intéressants.
Tout à fait. Il semblerait que ils ont constaté que la fin de saison n'était pas terrible par rapport aux courses du siècle dernier où depuis le début des courses cyclistes, il y avait des courses de prestige ou de gala qui regroupaient les meilleurs coureurs de la saison comme le Barrachi ou le défunt GP des nations, mais aussi le criterium des as ou "à travers Lausanne" en octobre.
On dirait d'ailleurs que le chrono des herbiers est en train de devenir le nouveau GP des nations, il manque quelques noms ronflants, mais c'est en bonne voie... :applaud:
#3531757
ZZstop a écrit :
17 oct. 2022, 23:20

Eh bien les gars, on dirait que nos voeux ont été exhaussés... :champagne:
Pour ceux qui ne l'ont pas encore vu sur le calendrier, le Trophée Barrachi fait son grand retour et comme dans le bon vieux temps, ce sera le 1 octobre soit 6 jours avant le tour de Lombardie. Ce qui veut dire qu'on pourrait avoir une startlist de première envergure. Quelques idées de duos d'enfer ?
Evenepoel-Lampaert, Van Aert-Roglic, Pogacar-Yates, Kung-Bisseger, Ganna-Hayter,... :pt1cable:
Je ne savais pas. Mais voilà une excellente nouvelle avant d'aller me coucher.
A te lire, je comprends que ce sera un Baracchi avec des équipiers tout au long de l'année. (mais quid de Küng-Bisseger)
Alors pourquoi ne pas miser sur un duo Sheffield - Van Wilder qui pourrait envoyer du bois.
Evenepoel-Sénéchal, Cerny-Lampaert ... les Quick-Step seraient bien armés aussi.
#3531773
Je n'en sais absolument rien quant à la future composition des duos, je n'ai fait qu'extrapoler. Je pense que les équipes adjoindront à leur leader le meilleur spécialiste de la discipline, mais pourquoi pas aussi des équipes hybrides. Par exemple, Merckx prenait un Molteni avec lui et le jour où il a fait un couple d'enfer avec Roger De Vlaeminck, ils n'ont terminé que 3 ème.
#3538919
super sujet!
pour moi : un peu (beaucoup ) frenchie, les souvenirs d'enfance qui parlent...

1 Classique des Alpes
La seule classique de montagne, diffusion pendant roland garros avant le criterium du dauphiné dans ma jeunesse. En 96, ce doublé Jaja-Lucho mettant la misère à Riis, Indurain....
Dans le calendrier, elle peut reprendre sa place la veille du départ du dauphiné...

2 GP de Zurich
Tout a déjà été dit sur cette classique suisse qui en a couronné de beaux vainqueurs, et était partie intégrante de la coupe du monde au même titre que les monuments dans les années 90. J'ai un souvenir qui me revient comme ça de Bettini en 2005, sous la pluie je crois, de gros écarts...
Au mois d'août , c'est morne plaine, alors on lui fait une petite place?

3 Paris-Bordeaux
100 fois OUI pour son retour, je suis trop jeune pour avoir connu ces temps glorieux, mais ce format mériterait sa place dans le calendrier. Mais j'ai peur qu'avec ce qu'est devenu le cyclisme, ça devienne une simple course controlée par les équipes de sprinteur et que donc les coureurs n'y aient guère envie d'aller s'y tarter des heures de selle.
Mais pourquoi pas

4 GP du midi libre
Là encore, souvenirs de jeunesse, le mont saint-clair, l'hommage chaque samedi à Georges Brassens et Jaja là encore qui adorait s'y envoler. En couplant avec la route du sud, yaurait moyen de revenir à un format intéressant, mais place difficile à prendre dans le calendrier (mi mai?)

5 critérium international
Toujours en France, au pic de Nore, dans les Ardennes, en Corse. Elle avait une belle place dans le calendrier le week-end du GP E3. Bon ok, ça ferait mal au tour de catalogne qui n'a pas besoin de ça, mais un retour dans ce format super sympa (notamment le dimanche), ce serait chouette.

Victoire très large de Carstensen au sprint[…]

Nice Ghost Cycling Team

C'est qui Forton :genance:

A 13 km de l'arrivée de l'étape fina[…]

Petite erreur dans le classement ? Je suis cla[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site