Le forum dédié aux fans d'histoire du cyclisme, de palmarès de coureurs, de courses, mais aussi de nombreux jeux organisés par nos animateurs. Vous retrouverez aussi ici les débats autour du cycle historique mis en place par David

Modérateur : Modos HP

  • Page 8 sur 8
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
Par fred30
#3274566
Merci beaucoup pour cette rétrospective. Au top ! :super:

J'étais encore tout jeune cette année-là, je ne comprenais pas ce que je voyais et je n'avais aucun souvenir de ce Tour.
(en même temps, à 5 ans ...)
Cette dernière étape me permet de voir des images du Museeuw sprinteur, moi qui ai suivi ses campagnes de Flandriennes victorieuses où il était bien souvent seul à ouvrir la route des pavés !

Et Rominger, anonyme 57 ème ...
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3274578
marcella a écrit :
10 janv. 2021, 18:27
levrai-dufaux a écrit :
10 janv. 2021, 15:00
Et merci d'avoir retranscris l'intégralité du classement général final. Cela m'a permis d'apprendre que Rodolfo Massi avait fini lanterne rouge du Tour. Quand on repense à ses performances sur le TDF 98 sous les couleurs de Casino, cela fait sourire :genance:
Le 99ème de ce tour est pas mal dans le genre.
G.Thomas valide vos messages et prouve que cette époque noire est désormais révolue. :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par tiblanc
#3304762
Merci Gradouble pour ce magnifique récit. Je suis né en 91 donc je n'ai pas vécu ce Tour mais je me suis fait toutes les étapes l'été dernier grâce à David Dugué :agenou: :agenou:
Pour la dernière étape, c'est marrant d'entendre Chêne prononcer le nom du vainqueur sur les Champs : MuZEU
Avatar de l’utilisateur
Par nostradamus--dans--le--bus
#3338647
ah c' était passionnant de revivre ce Tour de France.

Inudrain qui fait deuxième du premier chrono, troisième sur le deuxième et quatrième sur le troisième faisait à coup sur partie des 3 meilleurs rouleurs.

Sur les 4 grosses étapes de montagne il fait deuxième au causse noir, il gagne la dernière tappone du Tour et finit avec les favoris à saint gervais.

Hormis l' étape de l' Alpe d' huez il avait la régularité d' un podiumable sur 7 des 8 temps forts du Tour.

C' était un régal ce résumé merci. Je connaissais assez peu le Tour 90 j' ai adoré, je vais relire l' étape de l' alpe j ai raté les 11 minutes de Miguel.
Avatar de l’utilisateur
Par nostradamus--dans--le--bus
#3338653
Ah c est terrible de voir miguel se sacrifier alors qu ill a 30 secondes d avance au géneral dur delgado apres la moitié du Tour de France.

Apres la premiere grande étape de montagne des Alpes et le grand chrono la logique aurait du etre de garder les deux cartes au général, quel regret en fin de Toiur.
Avatar de l’utilisateur
Par nostradamus--dans--le--bus
#3338661
Indurain avait gagné une étape qui menait à cauterets et terminé troisième d' un contre la montre en cote à Orcières mellette en 1989.

On connaissait déjà ses talents de rouleur et de grimpeur, c est vraiment une grosse faute de ne pas l' avoir garder dans le jeu ces 3 minutes d' avance à 5 km du sommet du Glandon avec claveyrolat aurait pu etre négocié differement.

Il avait 26 ans en 1990 il a sans doute rater une bonne chance d' avoir ce sixième Tour.
Avatar de l’utilisateur
Par levrai-dufaux
#3341570
nostradamus--dans--le--bus a écrit :
08 juin 2021, 07:32
Indurain avait gagné une étape qui menait à cauterets et terminé troisième d' un contre la montre en cote à Orcières mellette en 1989.

On connaissait déjà ses talents de rouleur et de grimpeur, c est vraiment une grosse faute de ne pas l' avoir garder dans le jeu ces 3 minutes d' avance à 5 km du sommet du Glandon avec claveyrolat aurait pu etre négocié differement.

Il avait 26 ans en 1990 il a sans doute rater une bonne chance d' avoir ce sixième Tour.
Plus facile à dire en connaissant le résultat final que sur le moment :hehe:

Au départ du Tour 1990, c'est vrai qu'Indurain a déjà montré qu'il savait bien grimper et rouler mais il a aussi toujours montré des limites dans la haute montagne. Sa victoire à Cauterets en 89 est obtenu en échappée et il termine vraiment à l'arrachée. Rien à voir avec ce qui suivra et notamment sa victoire à Luz-Ardiden.
Quant à Delgado, il passait encore pour le meilleur grimpeur au monde et était devenu un rouleur très correct. Il avait d'ailleurs nettement devancé Indurain sur la Vuelta cette année-là à quelques semaines du Tour.

A posteriori, c'est sûr que le déroulé du Tour 90 peut laisser des regrets pour Indurain mais il était assez logique que la Banesto mise tout sur Delgado à ce moment-là.
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Finalement Umba a été très bo[…]

Lucas/Luke Plapp officialisé chez Ineos. Il[…]

Donc ça fait bientôt 6 heures que[…]

VUELTA 2021

Roglic imbattable sur la Vuelta ? On parle bien[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site