Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 3 sur 20
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 20
#2907124
biquet a écrit :
14 sept. 2018, 20:28
-Vélomen- a écrit :
14 sept. 2018, 19:58
Je n'y crois absolument pas à ce seuil des 1500m. D'ailleurs tu le sors d'où ce seuil Biquet ? Il me semble que les effets de l'altitude ne se sont sentir qu'à partir de 1800/2000m. Et encore, 1800m, ce n'est pas de la grosse altitude.

Et Valverde a un paquet de références sur des montées qui culminent à 1600/1800m, et finalement très peu de craquages.

On verra demain, on sera un peu dans les mêmes eaux niveau altitude, et je ne serais pas surpris de voir un Valverde pas mal du tout !
Je sors ça d'ou ? Pierre Chany, " La Fabuleuse Histoire du Tour de France." :genance: (j'ai une confiance aveugle en ce gars, mais je me trompe peut-être)

J'ai dit que Valverde n'était pas une assurance tous-risques en haute altitude, et qu'il y est capable du pire comme du meilleur. En 2016, même s'il passe trés bien les Alpes, il perd le Giro dans l'étape des Dolomites, lors d'un enchainement de cols à une certaine altitude. J'avais envisagé cette possibilité de défaillance, avant le début de l'étape, d'autant qu'à La Covatilla, à 1900m, il avait également coincé. Je sais qu'on est en désaccord total sur ce fait.
Aujourd'hui, Valverde n'était pas bien et cela n'avait rien à voir avec l’altitude.
Lorsque Yates attaque, on est pas à 2000m, on est à environ 1500, je pense tout simplement que le leader de Movistar était dans une mauvaise journée.
#2907145
Yates a vraiment été impressionnant sur la dix neuvième étape, sur du 5 % SK n' a pas pu suivre...

Avec 50 seconde entre le deuxième et le cinquième la bataille sur le podium sera rude.

Les britaniques semblent bien parti pour gagner les 3 GT maintenant...
#2907153
J'ai envie de voir un scénario rocambolesque.
Un Steven K. touché par la grâce, qui se joue de sa malchance passée, un Thibaut Pinot retourner la situation, prendre plus de trois minutes à tout le monde, alors que Yates et Valverde piégés dès le départ terminent à 10 minutes.

Chacun des protagonistes a craqué à un moment ou à un autre dans sa carrière, c'est la joie de l'indécision, j'ai hâte.
#2907166
txurruka a écrit :
15 sept. 2018, 00:09
Benoot déclare qu'il se prépare au championnat du monde, mais il est sûr que sa Vuelta n'inspire pas confiance.
Vu la blessure qu'a Benoot, être encore en course est un exploit.
#2907194
Bon, ben c'est aujourd'hui que ça se passe :niark: :


-Yates peut-il exploser ?

-Valverde, capable du pire comme du meilleur en haute montagne, sera-t-il dans une grande journée, aprés 2 journées moyennes dans ce registre (Covatilla et La Rabassa) ?

-Kruisjwijk, Lopez et Mas pensent-il encore à la victoire finale, ou songent-ils uniquement à leur lutte pour le podium ?

-Quintana, l'homme des étapes courtes en montagne, est-il totalement cuit ou peut-il s'insérer dans une échappée au long cours ?

-Pinot peut-il faire le triplé ?

-Mollema peut-il ne pas terminer 2è de l'étape ?

-etc, etc, etc, etc ?

Moi j'espère simplement que Yates, le seul grimpeur intéressant du moment, tiendra jusqu'au bout. Le reste.. :popcorn:
#2907198
biquet a écrit :
15 sept. 2018, 10:13

-Mollema peut-il ne pas terminer 2è de l'étape ?
Sur cette Vuelta on peut aussi remplacer "Mollema" par "Teuns".

Sur les dernières étapes où il était devant il a fait 5; 4; 3; 2; .... conclura-t-il la série ?

Bon vu l'étape courte et les enjeux je crois plus en une bataille des leaders, mais on ne sait jamais.
#2907202
Xav_38 a écrit :
15 sept. 2018, 10:18
biquet a écrit :
15 sept. 2018, 10:13

-Mollema peut-il ne pas terminer 2è de l'étape ?
Sur cette Vuelta on peut aussi remplacer "Mollema" par "Teuns".

Sur les dernières étapes où il était devant il a fait 5; 4; 3; 2; .... conclura-t-il la série ?

Bon vu l'étape courte et les enjeux je crois plus en une bataille des leaders, mais on ne sait jamais.
Teuns en est toujours à 0 victoire, cette saison. Mais quel coureur !! :applaud:
#2907205
les retournements de situation l'avant dernier jour de course ça arrive une fois tout les cinq ans environ sur un GT
La dernière en date c'est la destabilisation du Dumoulin par Aru en 2015
On se disait à l'époque qu'il était impossible de lacher le Papillion de Maastricht Sur 7% alors qu'il avait été super fort sur de grosses pentes en cette 3e semaine
La vraie question Yates peut il connaitre une craquante similaire?
On attendait aussi que Dumoulin explose complétement Sur le Giro 2017 en gardant cette référence de la Navacerrada dans la tete
Comme quoi jamais 202
#2907233
Pinot a claqué ses 2 victoires d'étape donc aujourd'hui il doit tenter le gros coup.

Je suis persuadé que le podium est encore jouable. Lopez est apparemment malade et les trois devant lui au classement qui ont fait le Tour (Valverde, Kruisjwijk et Quintana) peuvent exploser sur une course de fond en fin de saison. Peut être même que Yates et Mas aussi d'ailleurs.

Une 7ème place n'apportera rien à son palmarès donc il faut lâcher les chevaux tôt dans l'étape pour ne pas avoir de regrets. Ca ne fait quasiment que monter et descendre donc ça va se jouer à la caisse. Les équipiers n'auront pas une importance primordiale.
#2907238
marooned a écrit :
15 sept. 2018, 11:31
Pinot a claqué ses 2 victoires d'étape donc aujourd'hui il doit tenter le gros coup.

Je suis persuadé que le podium est encore jouable. Lopez est apparemment malade et les trois devant lui au classement qui ont fait le Tour (Valverde, Kruisjwijk et Quintana) peuvent exploser sur une course de fond en fin de saison. Peut être même que Yates et Mas aussi d'ailleurs.

Une 7ème place n'apportera rien à son palmarès donc il faut lâcher les chevaux tôt dans l'étape pour ne pas avoir de regrets. Ca ne fait quasiment que monter et descendre donc ça va se jouer à la caisse. Les équipiers n'auront pas une importance primordiale.
:super: je plussoie. Effectivement il y a un coup à tenter il n'a plus grand chose à perdre de toute manière. "take the risk" :elephant:
#2907283
Ilnur majka a écrit :
15 sept. 2018, 10:32
les retournements de situation l'avant dernier jour de course ça arrive une fois tout les cinq ans environ sur un GT
La dernière en date c'est la destabilisation du Dumoulin par Aru en 2015
On se disait à l'époque qu'il était impossible de lacher le Papillion de Maastricht Sur 7% alors qu'il avait été super fort sur de grosses pentes en cette 3e semaine
La vraie question Yates peut il connaitre une craquante similaire?
On attendait aussi que Dumoulin explose complétement Sur le Giro 2017 en gardant cette référence de la Navacerrada dans la tete
Comme quoi jamais 202
Le dernier retournement de situation la veille de l'arrivée, c'est le Giro 2016 dans le sens où tu l'entends, mais on peut aussi compter le Giro 2017 avec Dumoulin qui reprend le maillot rose, mais sur un CLM. Donc ce n'est peut-être pas si rare que cela.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 20
AG2R La Mondiale 2018

Peut être mais pouvoir rêver de ga[…]

Cyclisme espagnol

Première recrue pour la Lizarte : Í[…]

Pour une fois, c'est plutôt rare, je vote […]

Dopage 2018

C'est bien que les sanctions infligées soie[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site