Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 15 sur 16
  • 1
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
#2907040
Nopik a écrit :
14 sept. 2018, 19:34
Du coup pourquoi pinot a t il roulé pour le général de yates ? :siffle:
Il a roulé parce que ça n'allait pas assez vite :rabbit:
Au début il fallait faire l'écart avec le groupe Valverde, puis fatiguer le K. Quand ces 2 objectifs furent atteint, il a pu faire un peu de patinettes avant de s'envoler vers la victoire.

Voilà, n'hésite pas à demander si tu as d'autres questions :green:
#2907041
Noé a écrit :
14 sept. 2018, 17:58
Un mec fort aujourd'hui aussi, c'est Uran. Vraiment dommage qu'il passe à côté de sa saison, car il n'est clairement pas fini.
Je le vois sur le podium en Lombardie :popcorn:
Par contre je suppose qu'il ne sera pas leader de la Colombie donc dur de le voir vainqueur aux mondiaux amha :reflexion:
#2907052
Le sucre sportif a écrit :
14 sept. 2018, 19:55
Noé a écrit :
14 sept. 2018, 17:58
Un mec fort aujourd'hui aussi, c'est Uran. Vraiment dommage qu'il passe à côté de sa saison, car il n'est clairement pas fini.
Je le vois sur le podium en Lombardie :popcorn:
Par contre je suppose qu'il ne sera pas leader de la Colombie donc dur de le voir vainqueur aux mondiaux amha :reflexion:
Et bien moi je pense que c'est la meilleure carte de la Colombie.

C'est le meilleur coureur d'un jour des 3 leaders (lui, Quintana et Lopez), il sait être en forme pour les Mondiaux (rappelez-vous Florence où il est dans les 5 plus forts et chute dans la descente de la difficulté principale) et a déjà fait de grosses perfomances en Lombardie (plusieurs podiums).

En plus, il a une très bonne pointe de vitesse.

Je ne crois pas trop en Lopez, et pas du tout en Quintana.
#2907065
Lopez un peu décevant aujourd'hui.

C'est soi disant l'homme des longues montées en altitude mais c'était pas trop ça cette année à ce niveau là. Il avait été bien en retrait lors de l'arrivée au Grand Sasso et dans l'étape du Finestre sur le Giro. Et rebelote aujourd'hui. Lui aussi est parfois illisible même s'il n'a pas les gros craquages de Pinot.
#2907068
marooned a écrit :
14 sept. 2018, 21:14
Lopez un peu décevant aujourd'hui.

C'est soi disant l'homme des longues montées en altitude mais c'était pas trop ça cette année à ce niveau là. Il avait été bien en retrait lors de l'arrivée au Grand Sasso et dans l'étape du Finestre sur le Giro. Et rebelote aujourd'hui. Lui aussi est parfois illisible même s'il n'a pas les gros craquages de Pinot.
En même temps il est jeune et la gestion de 3e semaine n'est pas forcement une connaissance complète pour lui
#2907084
marooned a écrit :
14 sept. 2018, 21:14
Lopez un peu décevant aujourd'hui.

C'est soi disant l'homme des longues montées en altitude mais c'était pas trop ça cette année à ce niveau là. Il avait été bien en retrait lors de l'arrivée au Grand Sasso et dans l'étape du Finestre sur le Giro. Et rebelote aujourd'hui. Lui aussi est parfois illisible même s'il n'a pas les gros craquages de Pinot.
Lopez est malade, il risque de passer à la trappe demain.
#2907091
Alex47 a écrit :
14 sept. 2018, 21:52
marooned a écrit :
14 sept. 2018, 21:14
Lopez un peu décevant aujourd'hui.

C'est soi disant l'homme des longues montées en altitude mais c'était pas trop ça cette année à ce niveau là. Il avait été bien en retrait lors de l'arrivée au Grand Sasso et dans l'étape du Finestre sur le Giro. Et rebelote aujourd'hui. Lui aussi est parfois illisible même s'il n'a pas les gros craquages de Pinot.
Lopez est malade, il risque de passer à la trappe demain.

Je l'ai quand même trouvé bien costaud pour quelqu'un qui est malade.
#2907094
rbl85 a écrit :
14 sept. 2018, 22:00
Alex47 a écrit :
14 sept. 2018, 21:52


Lopez est malade, il risque de passer à la trappe demain.

Je l'ai quand même trouvé bien costaud pour quelqu'un qui est malade.
ça dépend...c'est une maladie chronique ou pas ? ça gêne sa respiration ou pas ?
C'est apparu on ne sait plus trop quand ou pas ?
Si les réponses sont "Oui" à chaque fois, c'est plutôt normal.
#2907098
AlbatorConterdo a écrit :
14 sept. 2018, 22:07
rbl85 a écrit :
14 sept. 2018, 22:00



Je l'ai quand même trouvé bien costaud pour quelqu'un qui est malade.
ça dépend...c'est une maladie chronique ou pas ? ça gêne sa respiration ou pas ?
C'est apparu on ne sait plus trop quand ou pas ?
Si les réponses sont "Oui" à chaque fois, c'est plutôt normal.
Il a dit ca : "J'ai fait de mon mieux mais honnêtement, j'étais juste vide. C'état une étape difficile pour moi, je suis un peu malade et pendant l'étape, je ne pouvais pas respirer normalement. Donc c'était impossible pour moi de faire plus dans cette étape. Dans le final, j'ai essayé de contrer plusieurs fois mais à la fin, c'était trop pour moi, j'étais mort en franchissant la ligne. J'espère récupérer un peu cette nuit afin d'être prêt pour l'étape reine. Je continuerai à me battre demain".
#2907152
Alors je n’ai pas compris la tactique movistar. Comme sur la montée d’Oropa l’année dernière, entre Anacona qui ne sait pas imprimer un train et qui part tout seul devant sans s’en rendre compte et les péripéties Quintanesques (j’attaque, je me rélève, je change de vélo, je reviens, j’ai pas envie de rouler pour un jeunôt) c’est grandiose.

Je suis très déçu aussi de l’attitude de MAL.
Je pensais qu’il était effectivement à bloc dans la montée, mais le voir mettre des attaques dans le final me fait comprendre qu’il en gardait beaucoup et je le trouve petit joueur à se retourner juste après la ligne pour être sûr d’avoir repris une seconde à Mas.
Surpris aussi par Bilbao qui prend sa roue lorsqu’il met une mine.

Devant, le timing de Pinot est très bon, celui de Yates parfait comme d’habitude, c’est ce que je trouve le plus frappant chez lui, iI part toujours au bon moment et si, justement, il n’est pas revenu sur Pinot lors de l’étape de Covadonga c’est qu’il était à fond.
Pinot est très fort et je lui souhaite le même destin qu’Alessandro Ballan, vainqueur de cette étape il y a dix ans, puis champion du monde quelques jours plus tard.
#2907154
Moi aussi, j'ai eu du mal à comprendre la tactique de Movistar.
Leur intérêt était plutôt de contrôler gentiment l'échappée (au lieu de rouler comme des brutes dans la plaine), puis de chercher à passer sans encombre les premiers kilomètres raides de l'ascension, pour jouer la victoire d'étape avec Valverde sur le final afin de récupérer quelques secondes. Et de tout miser sur l'étape de samedi, en faisant attaquer de loin un Quintana encore assez proche au général, avec Valverde prêt à contrer un Yates isolé sur le final.
Il n'avaient qu'une cartouche et ils l'ont mal jouée.

Tactiquement, Yates a été parfait, en attaquant juste au bon moment (les 3 de devant à portée de fusil et Caparaz commençant à couiner) et en ne cherchant pas ensuite à distancer ses compagnons d'échappée.

Tibopino a semblé partir au mauvais moment, alors que Quintana et SK étaient presque sur le point d'être repris. Fort heureusement, il a ensuite trouvé un bon compagnon.

MAL, on peut encore lui pardonner, car 3e du Giro et top 5 de la Vuelta à 24 ans, c'est quand même pas mal. Mais un jour ou l'autre, il faudra qu'il finisse par prendre ses responsabilités.

Mas a semblé trop complexé par l'enjeu. Mais nul doute que ça ne va pas durer des années.

Bravo à Gallopin, impeccable au début, audacieux au milieu et résistant à la fin.

Et Rudy Molard top 15 au général !!! :applaud:
#2907183
Le truc avec Yates c'est qu'il est très fort et très offensif ! C'est quasiment le seul dans le cyclisme (de GT) actuellement !

Et ses attaques vont souvent au bout, même si elles sont placées assez loin de l'arrivée, donc ça le met en confiance et il a le bon fluide et le bon feeling pour placer son attaque. Il n'hésite pas. Hier, franchement, fallait être culotté pour attaquer aussi loin de l'arrivée, vu la montée et sachant qu'il y avait encore pas mal de Movistar !

Il a de la giclette, mais il est capable de tenir un effort long, ce qui est rare. Dans les Dolomites, il part à 20 bornes de l'arrivée et tient facilement (bon c'était un avion ce jour là). Pareil lors de sa victoire en Pologne ou lors de Paris il y a un an !
  • 1
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16

Darel Christopher +6mn au P1... Ça sent le […]

Running

C'est quand tes trails? - avez vous mis des pa[…]

Team LottoNL-Jumbo 2018

Ça c'est une bonne nouvelle, j'esp&egr[…]

Ok, j'édite. J'ai pris la liberté de[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site