Le forum entièrement dédié à notre grande compétition fil rouge RivalsManager. Le plus grand jeu francophone dédié au cyclisme. Pour échanger avec les membres, discuter des règles, ou interroger les organisateurs, c'est ici que ça se passe.

Modérateur : Modos Rivals

#2947094
non ce n'est pas possible, car des équipes sont dèjà validées

de plus pour éviter toute discussion nous ne touchons plus à la base une fois qu'elle est publée, et comme il ya toujours une certaine impatience; il arrive obligatoirement qu'il ya it des coureurs manquants, mais c'est pour tout le monde pareil

Concernant Koch, il avait été annoncé dans une équipe conti, donc c'était normal qu'il soit sorti de la base. de la même façon pour l'absence de zoidl qui lui aussi était dans une équipe conti
Par _ricou48
#2958554
La mise "hors jeu" de la plupart des cyclistes repris dans la top ligue pose réellement un problème . Et cette mise "hors jeu" tend à s'étendre aux coureurs directement en-dessous à quelques exceptions près .
En fait , le choix de plusieurs grosses cotes fait peur parce qu'il comporte trop de risques et mange de façon trop importante le budget attribué .

Je ne préconise pas d'en revenir à ce qui se passait aux premières éditions du jeu ; je souhaiterais simplement qu'on rende un peu plus attractif des coureurs qui sont purement ignorés alors qu'en fait , s'ils étaient cotés 2, 3 ou 4 points plus bas , on en retrouverait plus dans les différentes équipes .

Une équipe gagnante sans la présence de coureurs d'une certaine notoriété prête à sourire pour les non initiés du cyclisme. :super: A méditer si le jeu devait se poursuivre .
Par samu_64
#2960144
Tout à fait il faut je le dis depuis longtemps surcoter les jeunes qui ne sortent pas haut par la formule mathématique et baisser les mecs en fin de carrière pour diversifier les équipes !!

Ça vient aussi du fait que la rentabilité se joue maintenant davantage à 50 qu’a 40 et donc que les managers ne prennent pas tous ce risque.
En limitant également le budget TL, forcément on peut pas en prendre beaucoup du coup on se retrouve avec pas mal de coureurs intermédiaires semblables. Je n’ai jamais été un partisan de ce changement, celui qui veut faire son équipe avec 10 gros TL et 20 coureurs à 3 pts il doit pouvoir le faire c’est pas pour autant qu’il gagnera le jeu...

De plus, des coureurs comme Albasini ou LLS par exemple qui sont en fin de carrière doivent être attractifs, on ne peut pas les sur coter ou les mettre à la même valeur que les autres, il faut les rendre plus attractifs pour se poser la question de les prendre...
Par ludo27
#2960648
Pas simple de contenter tous le monde, c'est un jeu mais il faut que cela se rapproche un peu de la réalité (ne pas avoir 10 gros leader dans son équipe par exemple).

Pour ce qui est de la cotation des jeunes je pense quel est plutôt bonne actuellement c'est loin d'être des valeurs sur, par contre je rejoints sur la cotation des coureurs plus ancien à partir de 30ans il pourrai y avoir une décote.
un graphique que je trouve intéressant
https://www.procyclingstats.com/statist ... ts-per-age

ou l'on voit le nombre de points UCI marqué par age, en moyenne l’apogée d'une carrière est à 28 ans, pour les grands leader leur apogée se prolonge un peu, mais je pense qu'il faudrait appliqué une décote à partir de 30ans, afin de rendre plus attractif les coureurs trentenaire.

je pense également qu'il faudrait réduire la top league entre 10 et 15 coureurs, le fait que l'on ne peu faire de transfert entre coureurs de top league freine à les prendre.
#2960690
Pour redonner de l'attractivité aux grands leaders, il y a aussi une autre voie à explorer, je vous la soumet :

Celle des barèmes des plus grosses courses à étapes et principalement des GT.
Sagan, Valverde, Alaphilippe, Van Avermaet, Stuyven par exemple vont pouvoir se faire plaisir cette année avec ces C0,C1,C2 mais les coureurs spécifiques de GT, ce n'est pas simple

Vous prenez les podium des GT l'an passé, on retrouve dans le top 10 :
Simon Yates (4ème)
Geraint Thomas (8ème)

Dumoulin, Lopez et Froome avec 2 podiums ne sont pas dans le top 10. Dumoulin mùalgré des résultats impressionants n'était de mémoire même pas "rentable"

Et du coup, réaction normale de beaucoup de managers cette année, minimiser l'impact des GT dans sa team.
Bernal, Roglic, Mas étant des solutions alternatives intéressantes.
Mais voir Froome ou Quintana si peu pris met aussi ceci en valeur.

Deux choses peuvent donc expliquer ce désaveu : cette fâcheuse habitude que les leaders du général ont prise à laisser les échappés se jouer la victoire.
Mais aussi le total de points accordés aux premiers du général

Alors supposition de ma part, ajouter une centaine/cinquantaine de points globalement, notamment aux vainqueurs avec un truc du style sur le tour :
1 300 points
2 220 points
3 180 points
4 150 points
5 130 points

et sur giro et vuelta
1 250 points
2 190 points
3 160 points
4 130 points
5 120 points

Là peut-être, on se sentira davantage obligé d'aller taper dans les TL :smile:
Avatar de l’utilisateur
Par Coalize
#2960693
moi je trouve que le barême des GT est vraiment faiblard (pour être poli). D'ailleurs je ne prend plus de coureur de GT du tout à Rivals. A part les coureurs de classiques qui sont capables de retirer un petit quelque chose dans un GT.

Sachant qu'un GT, c'est 21 étape + 1 CG. Et on a un barême qui va donner plus de points à un coureur qui va faire 2 sur deux classiques de seconde zone à la noix qu'à celui qui va faire podium sur un GT.

Avec ce barême, vaut mieux prendre un coureur qui va faire 4-5 top 10 sur des classiques dans l'année, c'est à dire se défoncer 5 jours dans la saison et laisser courir le reste du temps, qu'un coureur qui va obtenir un top 10 sur 2 GT, c'est à dire qu'il va être au turbin 35 jours minimum dans la saison.

Ce n'est pas un reproche, mais faut juste en tenir compte lors du choix de tes coureurs en début de saison. Le dédain envers les coureurs de GT ici n'est pas un secret de polichinelle!

En fait pour nuancer ma première phrase de ce post, ce n'est pas tant le barême des GT qui est faiblard. C'est surtout les coureurs de Gt qui sont extrêmement surcotés par rapport aux points qu'on leur accorde.
#2960708
2 petites choses supplémentaires pour aller dans ton sens Coalize sur les coureurs de GT :

- il y a moyen quand même de marquer d'énormes points mais malheureusement ça ne concerne souvent qu'un seul coureur et encore il faut que le gars qui gagne la course et prend le maillot très tôt.
Le froome du giro 2018 ne valait pas le coup en ce sens, le nibali du giro 2016 non plus. Dumoulin qui fait 2X2 en 2018 ne porte jamais de maillot de leader, ça lui est préjudiciable. Au final, le Froome des Tours 15,16 et 17 qui a énormément porté le maillot jaune, ramenait quasi autant de points qu'avec sa victoire final. Simon Yates a marqué je pense plus de points que froome lors du dernier giro
Bref, c'est normal de donner du crédit au leader, mais il y a sur cet aspect quelquechose d’aléatoire qu'il nous est difficile de planifier dès le début de l'année.
Du coup, comme tu le dis, jouer sur un potentiel top 3 ou top 5, il y a de fortes chances que ça ramène moins de points que de jouer un classicman.
Moralité, pour les GT, soit faut jouer pour la gagne, soit prendre des petites cotes. Mais jouer la gagne avec un TL, ça reste compliqué.
A contrario, sur les classiques, ya moins d'aléas, peu importe qu'ils ne gagnent pas, si les TL voir ceux situés un peu en dessous (moscon, naesen, benoot) multiplient les top 5/10, ils vont enquiller les points...

J'imagine que ça explique ce désaveu des coureurs GT et ce plebiscite cette année des coureurs de classiques


-et en outre, nous pouvions les années précédentes davantage parier sur le giro pour tenter de marquer des points avec quelques gros coureurs GT. Manque de bol cette année, prendre Dumoulin ou Simon Yates, c'est loin d'être une assurance de victoire finale face à Roglic, Bernal, Landa, Nibali, Aru et tant d'autres... La dimension de la startlist du giro doit aussi jouer dans nos choix
Avatar de l’utilisateur
Par Kimi
#2961021
L'idée d'augmenter le barème sur le général des grand tours est très bonne. Mais il faudrait introduire une sorte de "défiscalisation", sinon avec la formule actuelle, une augmentation de barème sur les grands tours va conduire automatiquement a une augmentation de valeurs des TL conduisant encore à un plus grand désamour. J'explique mon idée de "défiscalisation":
New barème général GT= Barème actuel+ Primes. On va défiscaliser ensuite les primes (donc ne pas les prendre en compte) pour calculer la valeur des coureurs.

Je vais expliquer avec un exemple très simple. Prenons un coureur qui a scoré 1000 points dans une saison, il a gagné le Tour et n'a pas marqué de points sur d'autres GT. Je prends le barème proposé par manu74annecy, la victoire au général sur le Tour lui aurait rapporté 300 points. Le barème actuel pour une victoire sur le Tour est de 200 points. Donc il y'aurait selon ma formule une prime de 100 points. On enlève cette prime au nombre de points marqués par ce coureur lors de la saison. On obtient ainsi le score fictif de 900 points qui sera utilisé dans la formule de calcul pour déterminer la valeurs de ce coureur lors des prochaines saisons.

En conclusion la cotation ne change pas mais les coureurs qui jouent le général des grands tours marquent plus de points. C'est une petite solution que je propose.
On pourrait également utiliser la formule barème actuel= barème fictif + primes. Les coureurs qui jouent le général des GT marquent le même nombre de points mais coûtent moins cher car leur valeur serait calculée à partir d'un barème fictif inférieur au barème actuel.
Avatar de l’utilisateur
Par lucho02
#2961022
Exactement , les barêmes des classiques ont augmenté , alors que les Gt et les T2 n'ont pas bougé , c'est clair que des Benoot ou Moscon sont beaucoup plus intéressant que des Froome ou Quintana ou même Dumoulin , ces dernier sont d'ailleurs beaucoup trop chers , il faudrait peut être une autre formule mathématique pour les coureurs qui coutent plus de 20 pts , il y à ce déséquilibre entre les classiques et les course par étapes , par exemple le vainqueur du GP E3 Harelbeke remporte plus de points qu'un vainqueur du Tour de Suisse ou du Dauphiné , mais il y à aussi un déséquilibre dans la cotation , comme déjà dit un " vieux " doit coutait moins chers :neutral:
Dopage 2019

pourquoi ai je l'impression que Wawa est le pl[…]

Envoyé pour briser ma mauvaise série[…]

LE MME IRMA DU FORUM SAISON 4

Il faut trouver le 55ème de la Volta Ciclis[…]

Direct Energie 2019

En même temps quand tu fais passer Journiaux[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site