Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#2740162
Bardiani - CSF
Noé a écrit :
20 janv. 2018, 17:47
Bardiani :paf-mur: :paf-mur:
art93 a écrit :
20 janv. 2018, 20:17
Je suis consterné par le choix de Vegni :paf-mur:
Orodreth a écrit :
20 janv. 2018, 17:56
Une honte de voir Bardiani.


#onserasurleGiroetonvousemmerde
Un peu d'histoire :
Connue d'abord sous les noms successifs de Termolan, Santini, Panaria, CSF Group et enfin Colnago,
l'équipe existe depuis 1982, avec aux manettes le toujours fringant Bruno Reverberi :

Ici, en train d'emmener Sella au contrôle anti-dopage...

...mais avec l'âge, tel un brave dictateur coréen, depuis les années 2000, il prépare son fils Roberto à la succession :

Là, en train de faire son Dave Brailsford du pauvre.

Ils occupent actuellement tout deux les postes de Directeurs sportifs en compagnie de Stefano Zanatta (ancien coureur des années 80)
Roberto est également manager, parce que pour ce rôle, il faut un homme de confiance. :jap:

Le sponsor principal, Bardiani-Valvole, fabriquant de valves mécaniques, a repris la structure en 2013 avec la CSF, spécialiste d'accessoires en inox.
Et ainsi, avec le budget lunettes de la Sky, ils arrivent à joindre les 2 bouts. :jap:
Mais avec seulement 4 victoires en 2017, elle se place à une modeste 43ème position au classement des équipes PCS.

L'équipe a participé à un Tour de France (en 1985), mais c'est surtout sur le Giro qu'elle s'est distinguée, avec 25 victoires d'étapes en 34 participations.
(ainsi que 2 maillots vert et 3 grimpeurs)
Longtemps, elle s'est caractérisée par une attitude offensive sur les courses. :cheval:
La Bardiani a vu passer dans ses rangs notamment Stefano Allocchio, Fabiano Fontanelli, Massimo Podenzana, lD.Cassarotto, le grimpeur fou Perez Cuapio, S.Zanini, A.Petacchi,
Domenico Pozzovivo, S.Modolo, S.Colbrelli, Emmanuele Sella, S.Pirazzi...hum. :reflexion: :euh: :siffle:
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le dossier noir :
Longtemps, la Bardiani fut à la traîne dans le domaine du dopage...Ainsi, de 1982 à 2002,
elle ne parvint pas à attirer l'attention des instances, même pendant la période LOL EPO en self-service.
Reconnaissons le toutefois avec magnanimité : l'équipe manquait alors parfois de tête d'affiche et pour se faire prendre par la patrouille, il fallait alors faire parti du gratin, jouer dans la cour des grands et ne pas avoir froid aux mirettes....ou bien devenir un chien fou et se faire lâcher par le milieu. :police:

Mais ces débuts tout en discrétion, à l'ombre des scandales frappant le reste de la Botte italienne, font parti désormais des origines oubliées et quelque peu honteuses de l'équipe.
Depuis, elle prend soin d'effacer cette candeur virginale originelle, et ce, avec un remarquable sens du rythme et de régularité. :jap:
Voyez plutôt :
Spoiler : :
:jesors:
Peu avant le Tour d'Italie 2002, Giuliano Figueras et Faat Zakirov sont suspendus.
Antonio Varriale, est arrêté en avril et assigné à résidence par la police judiciaire.
Nicola Chesini est quant à lui interpellé après l'arrivée de la 5e étape.
Enfin, Filippo Perfetto- le bien nommé- alors leader de l'Orig :ouch: , est également impliqué et exclut de la course.
:applaud: :hole: :metalhead: :pompom:
Malgré ces efforts notables, l'équipe est invitée sans coup férir sur les Giro suivants. :neutral:
Les plus jeunes ici auront peut être du mal à le comprendre, mais nous parlons d'une époque où, pour se faire exclure,
il était nécessaire d'éventrer une nonne . :spamafote:
Qu'à cela ne tienne ! :duel:
En 2008, Emmanuelle Sella entame la 2ème moitié du Giro avec près de 17 mn de retard sur El Carnivoro (qui avait finement préparé son Giro à la plage :hole: )
Il finira à 4'30 du leader, après avoir remporté 3 étapes de montagne et le maillot du grimpeur. :tonton:
En août 2008, on découvre des traces de CERA dans son sang. :sarcastic:
Cette fois ci, Bardiani n'a rien laissé au hasard : il s'agit d'un coureur connu, et RCS tombe dans le piège. :rieur:
L'équipe devra attendre 2010 pour revoir les routes du Tour d'Italie.
En 2017, afin de commémorer les 15 ans du Giro 2002, ce sont Pirazzi et Ruffoni qui tombent la veille du départ,
témoignant par là tout les progrès réalisés par l'équipe en matière de timing. :applaud:
M.Bresciani tente de se joindre à la fête en octobre 2017, mais, emporté par le zèle de sa jeunesse, il se fera bêtement innocenté . :sylvain84:
Qu'importe ! A ce moment là, personne ne doute que l'ensemble de cette oeuvre portera ses fruits,
d'autant qu'elle s'accompagne d'une baisse méritoire du niveau de l'effectif,
ce qui permit à la Bardiani de fièrement traîner sa misère en étendard sur le Giro 2017. :jap:
L'épilogue de cette histoire est donc d'autant plus difficile à accepter pour les suiveurs :
Malgré ces efforts manifestes, la Bardiani se retrouvera bel et bien sur le Giro 2018. :fume: :spamafote:
Reverberi aurait-il joué contre son camp après avoir -de nouveau- intégré le MPCC ?
Ou s'agit-il d'une manoeuvre pour mieux nous surprendre à la veille du départ ? :hate:
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'équipe 2018 :



Ils ont quitté Bardiani cette année (pour l'ANPE, en majorité) :
PIRAZZI Stefano
RUFFONI Nicola
BOEM Nicola
PACINOTTI Nicolò
VELASCO Simone >>> Wilier Triestina - Selle Italia
ZARDINI Edoardo >>> Wilier Triestina - Selle Italia

Ils arrivent :
CARBONI Giovanni(22 ans)
Jeune coureur complet chez les Espoirs, il trépigne déjà pour décevoir dès 2018

A droite sur la photo.

GUARDINI Andrea (28 ans)
Sprinteur Malais. Dernier arrêt avant terminus.

Ici, juste avant de se prendre un PV.

ORSINI Umberto ( 23 ans)
Dernier arrêt avant ANPE

SAVINI Daniel(20ans)
Jeune puncheur pressé : il a déjà entamé son déclin il y a 2 ans.

SENNI Manuel (25 ans)
De porte -bidon chez BMC à leader chez Bardiani.
Forcez vous et considérez cela comme une promotion.


Ils restent(malgré tout) :

ALBANESE Vincenzo (21 ans)
Ancienne pépite chez les jeunes.
Futur gros chez les pros.

ça, c'est du bon jambon !

ANDREETTA Simone (24 ans)
Coureur précieux pour les concours des Tours à l'envers.

BARBIN Enrico (27 ans)
Coureur précieux pour le concours "la minute Barbin".

BRESCIANI Michael ( 23 ans)
Jeune sprinter.
Connais pas trop, mais je sais que sa maman aime bien les diurétiques.

CICCONE Giulio ( 23 ans)
A eu recours à la chirurgie en 2017 pour soigner une arythmie cardiaque en début d'année.
Malgré cela, le jeune grimpeur peine à s'inscrire dans la médiocrité ambiante et à décevoir les espoirs placés en lui.
Devrait vite quitter l'équipe.

Derrière Moscon, comme au bon vieux temps.

MAESTRI Mirco (26 ans)
Le vainqueur du Maillot de la Montagne au Tour de Turquie 2017 donne rendez-vous à T.Pinot pour cette année. :duel:

MARONESE Marco ( 23 ans)
S'il n'est pas sage, il deviendra le futur poisson-pilote de Guardini...

ROTA Lorenzo (22 ans)
...ce qui, dans son patelin, signifie que le repas fut apprécié. :jap:
Punchy-patineur pour...euh...pour...merde, aidez-moi, les gars :
pour qui il pourrait bosser ? :scratch:

SIMION Paolo(25 ans)
A la mine ! Avec Maronese, à la moindre incartade, il devra bosser lui aussi pour Guardini

STERBINI Simone(24 ans)
Nounou de Ciccone.


Grimpeur atypique d'1m92, idéal quand il faut se protéger du vent.

TONELLI Alessandro(25 ans)
Il finit très souvent les courses. :jap:

WACKERMANN Luca(25 ans)
Coureur _charismatique, nostalgique de la NASR-Dubaï.
A prendre absolument si vous jouez à PCM 2012.

Voilà..en résumé, au diapason des turpitudes transalpines, l'équipe peine à renouveler ses cadres.
(pas ceux de vélo, les autres)
Senni voire Rota pour les parcours accidentés, Guardini sur les sprints, Ciccone lorsque la montagne arrive et... c'est tout.
Mais c'est, sur le papier, moins faible qu'en 2017 (ils partaient de loin, certes)
Avec moins de 24 ans de moyenne d'âge, la Bardiani misera encore sur l'inexpérience de la jeunesse afin de nous faire rêver. Comme en 2017 ? :jap: :love:
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#2740167
Je ne sais pas si je dois saluer Albator et le féliciter pour cette excellent présentation, très agréable à lire, ou si je dois m'indigner que cette équipe ait le droit à une présentation en bonne et due forme sur notre cher forum.
Avatar de l’utilisateur
Par marcella
#2740177
Tu as oublié D. Casarotto dans les célébrités, il faut dire que son passage a été éphémère mais tout de même remarqué.

C'est deux maillots verts qu'ils ont rapporté. :wink:

Sinon ta présentation est au top :super:
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#2740179
Bien sûr, il y a un peu de provoc' de ma part, mais aussi beaucoup de 2nd degré, Orodreth.
Honteux, vraiment ?
Sur la longue histoire de cette équipes, traîne-t-elle davantage de casseroles que d'autres ? Je ne le crois pas.
Certes, pour cette année, la question de sa WC sur le Giro se pose légitimement, mais cela reste quand même une exception dans l'histoire de cette équipe. :spamafote:
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#2740181
marcella a écrit :
25 janv. 2018, 20:41
Tu as oublié D. Casarotto dans les célébrités, il faut dire que son passage a été éphémère mais tout de même remarqué.

C'est deux maillots verts qu'ils ont rapporté. :wink:

Sinon ta présentation est au top :super:
:jap:
Avatar de l’utilisateur
Par JFKs
#2740190
marcella a écrit :
25 janv. 2018, 20:42
Orodreth a écrit :
25 janv. 2018, 20:38
Honteux ce topic sur la Bardiani.
Tu veux que l'on parle des chaudières espagnoles. :elephant:
Tu ne peux pas comparer. les chaudières espagnoles, elles se dopent car elle n'ont aucun talent. :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#2740211
marcella a écrit :
25 janv. 2018, 20:42
Orodreth a écrit :
25 janv. 2018, 20:38
Honteux ce topic sur la Bardiani.
Tu veux que l'on parle des chaudières espagnoles. :elephant:
Aux dernières nouvelles tout va bien chez Euskadi-Murias. :wink: :wink:
Par Psyonix76
#2740370
Ahhh excellent mon lamantin ! Elle est de qualité cette présentation. On peut déjà la classer dans le top 3 des présentations pour son coté ... comment dire ... farfelu ! Maintenant , de savoir si cette équipe a sa place ici ou non ... Cofidis a bien eu 2 gros scandales durant son existence , sa n'empêche pas que je fais depuis au moins 2 ans le topic Cofidis. Si on doit chercher ici ou la toutes les embrouilles , il ne restera pas beaucoup de topic de Team en 2019. Je pense qu'Orodreth a fait une intervention quelque peu maladroite :)
Par Psyonix76
#2740376
Pour en revenir à Bardiani ; Simone Sterbini n'a pas le niveau pour jouer sa carte durant la saison ? Pur grimpeur ? Et j'ai finalement beaucoup de mal à cerner le profil et le potentiel de Vincenzo Albanese. Première saison difficile chez les pros ou jeune amateur qui marche pas mal en U23 et qui va s'écraser face à la concurrence du monde pro ?

Guardini devrait aller chercher quelques victoires ici ou la mais j'ai quand même peur que l'effectif cours tout au long de l'année après les points UCI .. Un effectif finalement assez pauvre avec pas mal de jeunes à qui il manque de l'expérience et de la caisse. 2019 pourrait être davantage une belle saison pour eux si Albanese , Ciccone et Wackermann restent au prochain mercato.
Avatar de l’utilisateur
Par Jean-Tito
#2740794
Merci Albator, cette équipe me laissait largement indifférent... tu m'as sacrement donné envie de suivre leurs petites aventures... :super:
Par romanom
#2741062
Super présentation Albator d'une équipe que j'apprécie bien par ailleurs et avec les victoires à venir sur le Giro ce topic était plus que nécessaire!
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#2741067
Moi c'est les maillots de la Panaria (orange puis vert) que j'adore. Quand j'ai regardé les Giri avant 2009, j'ai adoré cette équipe. Mais il manque un petit étranger (du SudAm'), trop italienne pour moi. :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#2741235
La sélection pour Bessèges, qui sera donc la course de rentrée pour l'équipe :

111 ALBANESE Vincenzo
112 ANDREETTA Simone
113 BARBIN Enrico
114 BRESCIANI Michael
115 MARONESE Marco
116 ROTA Lorenzo
117 WACKERMANN Luca

L'objectif sera visiblement de lancer la saison sur les mêmes bases que l'an passé. :elephant:
The Race Man: nouveau jeu

résultats dhet neuwsblad 1 ray 181,8 2 jos[…]

CLASSIC DE L'ARDECHE 1.1

3eme et 5eme Très bien :super:

la cagnotte 2018

Kuurne-Bruxelles-Kuurne : 45

Grands debut de son equipe conti On pourrait en Pa[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site