Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 1 sur 62
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 62
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#2721281
Team Direct Energie 2018
Tournés vers l'avenir

Image

Rapide débrief de l'année 2017

Que d'émotions traversées !
La joie d'abord. Devant l'éclosion de jeunes talents qui, très vite, seront amenés à faire rayonner la fratrie des jaune et noir à travers la planète cyclisme.
Devant la vieille garde, toujours fidèle, toujours présente, pour accompagner, se battre, prouver qu'elle est encore autre chose qu'une simple bannière publicitaire
Devant l'émergence d'un leader, d'un futur très grand, d'un gagneur, d'un attaquant, l'incontournable Lilian.
Et, surtout, une équipe de costauds, un vrai collectif de coureurs qui savent se sacrifier les uns pour les autres :applaud:

Alors, pour l'année qui s'ouvre, il faudra s'appuyer sur ces belles réussite et oublier LE gros point noir de l'année : des relations plus que compliquées entre le sprinteur attitré, Bryan Coquard, et le manager Jean-René Bernaudeau, qui ont atteint leur apogée avec la non-sélection du Nantais pour le Tour de France.

Mais tous les outils sont réunis pour ouvrir une nouvelle belle page du grand livre jaune et noir de la bande à Bernaudeau :banana:


Le récap' des transferts pour cette nouvelle année (20 coureurs en 2018) :

Les partants : :mouchoir:
Évacuons rapidement les tristes nouvelles :

Thomas Voeckler

Son nom sera à jamais lié à cette équipe et restera pour toujours dans le cœur de ses supporters. Lui qui a tout donné pour elle n'aura pas réussi, pour sa dernière année, à accrocher une victoire en cadeau d'adieu. Mais le cadeau ne devait pas venir de lui mais bien des amoureux de ce représentant d'un cyclisme de filous, plein de panache, à l'ancienne. Merci pour tout, Ti-blanc :cry:

Bryan Coquard

Si les adieux ont été bien mouvementés, retenons avant tout ce qu'il a donné pour cette équipe : 33 victoires, de nouveaux objectifs, un élan, de la bonne humeur. Merci, Le Coq, et bonne chance pour ton futur dans l'équipe de Jérome Pineau !

Julien Morice

Le puissant et grand breton, passé pro chez Direct Énergie, a su être un équipier certes discret mais fidèle, utile pour placer son leader, lancer le train, rouler en tête du peloton sur les étapes plates ou sur les pavés. Il part dans les bagages de Coquard pour intégrer son train au sein de Vital-Concept. Merci pour tout, Le Grand Morice !

Antoine Duchesne

Le sympathique canadien aura connu ses heures de gloire en 2016, avec principalement un beau maillot à pois sur le Critérium du Dauphiné. Mais il faut bien avouer que l'année 2017 était plus compliquée et qu'il a moins marqué les esprits. Nonobstant cela, son avenir est placé sous le signe du trèfle, dans l'équipe FDJ où il mettra sa polyvalence au service de ses futurs leaders. Merci, le Caribou !

Fabrice Jeandesboz

Le longiligne grimpeur n'aura eu de cesse, ces dernières années, d'accumuler les problèmes de santé tout en sachant se relever et, à chaque fois, revenir. Mais à 33 ans, l'heure est venue pour lui de tirer sa révérence et de quitter la difficile vie de coureur cycliste. Merci, Fab !

Tony Hurel

Malgré une belle année 2017 où Tony aura pu renouer avec la victoire sur la Tropicale Amissa Bongo, le petit puncheur-sprinteur n'aura pas été retenu par l'encadrement de l'équipe. Malheureusement pour lui, il s'engagea au sein de l'équipe Armée de Terre, équipe dont nous connaissons le triste sort. Il n'a donc pas de contrat pour l'année prochaine. Bon courage et merci encore, Tony !

Romain Guillemois

Plein d'espoirs pour un joli futur qui lui tendait les bras, Romain est arrivé plein d'ambitions sur le circuit professionnel il y a trois ans. Las ! Il a enchaîné blessures et désillusions, a perdu de vue le bout du tunnel et n'aura jamais pu montrer l'étendue de son talent. Malgré son obstination, il a du se résigner à raccrocher le vélo en cette fin d'année. Merci et bon courage pour ta reconversion, Romain !

Ryan Anderson

C'était la recrue-surprise de l'équipe, il y a deux ans. Cet inconnu du Canada devait briller sur les sprints, les courses vallonnées et les flandriennes. Il n'aura malheureusement pas réussi à percer dans le cyclisme, même si ses progrès en français ont été indéniables. Merci, Randy !



Les nouveau-venus : :banana:
Ils vont intégrer l'équipe avec un seul objectif : briller et la faire briller ! Bienvenue !

Rein Taaramäe

C'est la surprise de ce mercato ! L'estonien, passé par Cofidis, quitte une équipe Katusha où il aura alterné les hauts et les bas. Mais son potentiel est certain, et on connait le talent de JRB pour faire revivre les leaders déchus ! Rein a annoncé des objectifs élevés pour cette nouvelle aventure, il sera en tout cas utile à Calmejane pour l'aider en montagne !
http://www.teamdirectenergie.com/coureur/rein-taaramae/

Damien Gaudin

Il est de retour. Après avoir brillé chez Direct Énergie où il a fait ses gammes (victoire sur Paris-Nice, top 5 sur Paris-Roubaix), Damien s'est perdu chez AG2R La Mondiale avant de revenir en 2017 sur le devant de la scène avec l'Armée de Terre. Fort de sa confiance retrouvée, il s'est engagé avec Direct Énergie afin de mener l'équipe sur les pavés (avec Petit et Chavanel), briller sur les prologues et en baroudeur. Bref : refaire parler de lui au très haut niveau!
http://www.teamdirectenergie.com/coureur/damien-gaudin/

Jérome Cousin

Il revient au bercail ! Cet ancien fidèle de la bande à Bernaudeau s'est exilé pendant deux ans dans le Nord, pour jouer un rôle d'équipier pour Nacer Bouhanni chez Cofidis. Il aura vraisemblablement plus de liberté chez Direct Énergie, dans un rôle d'équipier et de baroudeur à l'aise sur le plat comme sur les étapes plus difficiles !
http://www.teamdirectenergie.com/coureur/jerome-cousin/

Axel Journiaux

Comme souvent, pour ce mercato, Direct Énergie est partie puiser du côté de son équipe formatrice, le Vendée U, de jeunes talents qui seront les stars de demain. Axel, lui, se dit baroudeur/passe-partout et admet prendre pour modèle Perrig Quemeneur, le coéquipier modèle de l'équipe.
http://www.teamdirectenergie.com/coureu ... journiaux/

Simon Sellier

Lui aussi issu de Vendée U, stagiaire de l'équipe depuis deux ans, Simon se définit comme "un profil à la Romain Cardis", soit puncheur-sprinteur avec une belle pointe de vitesse. Il connait déjà bien l'équipe, nul doute qu'il s'intégrera facilement!
http://www.teamdirectenergie.com/coureur/simon-sellier/

+ Mathieu Burgaudeau, Florient Maître et Clément Orceau, de très prometteuses jeunes pousses du Vendée U, qui intégreront l'équipe en tant que stagiaires.




Les coureurs fidèles au poste : :jap:

:flags: Le grand leader :flags:
Lilian Calmejane

Il y a tout en lui. Du panache à revendre, l'attaque dans le sang, une impressionnante polyvalence, une stupéfiante qualité à dépasser la souffrance et une capacité de gagner. Comme lors de son premier GT, la Vuelta en 2016. Comme lors de son premier Tour, en 2017, toujours avec courage et habileté. Il sait désormais que toute son équipe se mettra au service de son talent et, si il a déjà confirmé, il devra désormais prouver qu'il sait répéter ces exploits tout en étant plus surveillé dans le peloton. Go, calmej', go :cheval:
http://www.teamdirectenergie.com/coureu ... calmejane/

:pompom: Le pôle sprint :pompom:
Thomas Boudat

Après avoir obtenu sur la piste ses premiers faits d'arme, l'ex-champion du monde de l'omnium a décidé l'an dernier de se consacrer totalement à la route. Malgré l'obtention de deux succès, les débuts ont été plus compliqués que prévu, avec notamment un train qui ne lui été pas dédié. Mais il sera le principal sprinteur pour la saison 2018, et aura pour mission de confirmer son potentiel certain.
http://www.teamdirectenergie.com/coureur/thomas-boudat/

Adrien Petit

Le grand Petit a plus d'un tour dans son sac. On le savait bon sprinteur, on connaissait tout son talent sur les pavés, on était certains de ses capacités sur les prologues, ils nous appris qu'il était aussi capable de gagner en solitaire. Tel un Petit Poucet, il égrène sur les routes victoires et performances, comme poisson-pilote pour le Coq et, désormais, pour La Boud'. Il visera en 2018 les classiques pavées (ou l'équipe devrait faire parler d'elle avec son trio Petit-Chava-Gaudin), la gagne sur certaines courses, une aide précieuse sur d'autres.
http://www.teamdirectenergie.com/coureur/adrien-petit/

Romain Cardis

Passé professionnel lors de l'arrivée de Direct Energie comme sponsor principal, Romain portait beaucoup d'espoirs après de très belles année amateur. Mais la marche entre amateur et professionnel est haute et peut prendre du temps à être franchie. C'est le cas pour Romain qui, puncheur-sprinteur de son état, a eu pour le moment peu de réussite. Mais ses directeurs sportifs nous assurent de son gros potentiel, et l'éclosion n'a jamais été aussi proche !
http://www.teamdirectenergie.com/coureur/romain-cardis/

Yohann Gène

Le Guadeloupéen fait désormais partie de la vieille garde des jaunes et noirs, mais a encore de la réserve ! En 2016, il a gagné sur le Tour du Gabon, mais a aussi été un coéquipier modèle, membre des trains de Coquard et Boudat, capable de frotter, passant les bosses. Il fera partie de cette génération de coureurs chargée d'amener les jeunes, nombreux dans cette équipe, à leur meilleur niveau.
http://www.teamdirectenergie.com/coureur/yohann-gene/

Angelo Tulik

Poisson-pilote de Coquard lors des arrivées sinueuses, Tutu est là pour emmener son sprinteur dans les derniers kilomètres, principalement sur les étapes compliquées puisqu'il passe bien les bosses. Mais avec le départ de Coquard, il devrait prfiter d'une plus grande et méritée liberté.
http://www.teamdirectenergie.com/coureur/angelo-tulik/

:banana: Les amateurs d'altitudes : :banana:
Romain Sicard

L'ancien futur vainqueur du Tour a revu depuis longtemps ses ambitions à la baisse. Après un gros problème de santé et des années d'errance chez Euskatel, il a surpris son monde chez Bernaudeau, en arrachant deux top 15 deux années de suite sur la Vuelta et en équipier modèle de Pierre Rolland. Mais depuis, chez Direct Energie, il a cristallisé les critiques du forum par des résultats décevants et une visibilité très réduite sur les courses. Mais il a été reconduit par JRB, qui croit encore en lui. A Romain de démontrer que cette confiance n'est pas illusoire.
http://www.teamdirectenergie.com/coureur/romain-sicard/

Jonathan Hivert

En voilà une autre, de grande gloire s'étant un peu perdue dans sa carrière. Mais Bernaudeau a eu le nez fin en le recrutant et lui permettant de revenir dans la lumière, de se montrer et de gagner, sur le Tour de Castille-et-Léon. Comptons sur lui pour confirmer sa résurrection.
http://www.teamdirectenergie.com/coureu ... an-hivert/

Fabien Grellier

Pour sa deuxième saison pro, Fabien a prouvé qu'il sera une pièce importante du dispositif jaune et noir dans les années à venir. Ce puncheur, échappée notamment sur l'Amstel Gold Race (et super combattif), sur le podium de la Roue Tourangelle, a servi ses leaders avec attention et a su se faire remarquer. La première victoire approche, son odeur est de plus en plus forte...
http://www.teamdirectenergie.com/coureu ... -grellier/

:metalhead: Les électrons, équipiers, polyvalents et complets :metalhead:
Sylvain Chavanel

Nouveau look pour une nouvelle vie? Quoiqu'il en soit, le doyen de l'équipe est toujours fringuant, sait encore gagner, a encore le talent pour briller sur les pavés, en chrono, en échappée, en roulant pour son leader. Le capitaine de route, recordman ex-æquo du nombre de Tours de France à son actif, a annoncé que l'édition 2018 serait normalement la dernière pour lui, et qu'il décidera de son futur comme coureur durant cette saison. Souhaitons-lui une bonne dernière saison, si il souhaite qu'il en soit ainsi!
http://www.teamdirectenergie.com/coureu ... -chavanel/

Jérémy Cornu

Cet équipier passe-partout a, pour la première fois comme professionnel, goûté cette saison à la victoire. Il prend peu à peu ses marques et montre que le manager a eu raison de prendre du temps pour le faire passer pro. Son profil lui permet de jouer sur plusieurs tableau, et doit avoir quelques ambitions personnelles pour cette nouvelle saison.
http://www.teamdirectenergie.com/coureur/jeremy-cornu/

Alexandre Pichot

Pilier de l'équipe, il aime les courses difficiles, frotter, relancer, rouler sur les pavés, et n'a pas peur d'abattre beaucoup de boulot pour ses leaders. Sa pointe de vitesse lui permet, de temps à autre, de se faire plaisir dans des sprints où ses leaders sont absents.
http://www.teamdirectenergie.com/coureu ... re-pichot/

Bryan Nauleau

Équipier modèle, on oublie malheureusement trop souvent de rappeler le boulot que fait ce genre de coureur. Il roule, il porte les bidons, il prend les échappées, et il devrait encore avoir ce rôle l'an prochain. Espérons quand même qu'un jour arrive une opportunité pour qu'il lève les bras.
http://www.teamdirectenergie.com/coureur/bryan-nauleau/

Perrig Quemeneur

Perrig, c'est le gregario que chaque équipe aimerait avoir. Ne rechignant jamais pour se mettre au service de ses leaders, pour se faire remarquer en échappée, le fier breton est aussi connu pour son caractère joyeux et blagueur. Assurément un allié de choix pour l'équipe, sa place chaque année sur le Tour en est la preuve.
http://www.teamdirectenergie.com/coureu ... quemeneur/

Paul Ourselin

Paulo est entré l'an dernier comme néo-pro au sein du Team Direct Energie après avoir obtenu un titre de champion de France amateur. Les débuts n'ont pas été simples mais ce coureur complet est un bon équipier, également performant en contre-la-montre, ce qui est utile pour une équipe dont ce n'est pas la spécialité.
http://www.teamdirectenergie.com/coureur/paul-ourselin/



L'encadrement : :super:
Le Manager Général : Jean-René Bernaudeau

Les directeurs sportifs : Lylian Lebreton, Dominique Arnoud, Benoit Genauzeau, Thibaut Macé


Les coureurs seront équipés en 2018 par la marque italienne Wilier Triestina.
Site internet : http://www.teamdirectenergie.com/
Dernière édition par Noé le 09 janv. 2018, 16:16, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#2721287
En lisant ta présentation, je viens de me rappeler que Taaramäe avait signé chez DE. :rieur:
Bon il aura bien son pic de forme d'une journée dans l'année. :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#2721290
Jolie présentation pour les fans :green:

J'ai quand même l'impression que l'équipe empile 15 coureursinterchangeables (équipiers baroudeurs tout terrain un peu rapides). Pour ne pas dire "sans qualités hors du commun", ce qui est faux puisqu'ils sont de bons pros, mais sans qualités remarquables.
En même temps quand on ne les suit pas dans le détail, c'est sans doute normal d'avoir cette impression.
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#2721293
Bon, j'avoue que c'est quand même un peu orienté :rieur:

Tu n'as en fait pas tort Nopik, beaucoup sont des complets mais dont la principale qualité est d'oser tenter, aller de l'avant. Mais forcément, si tu t'attendais à une armada comme Sky, je comprends que tu sois déçu :elepant:
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#2721462
Je ne crois pas avoir vu beaucoup de coureurs passer pro en disant que leur modèle est Quémeneur.
Est-ce enfin le commencement mérité de la Perrigmania ? Q. serait-il sur le point de prendre la place laissée vacante par Z. ?
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#2721487
wallers a écrit :
06 déc. 2017, 23:47
Je ne crois pas avoir vu beaucoup de coureurs passer pro en disant que leur modèle est Quémeneur.
Est-ce enfin le commencement mérité de la Perrigmania ? Q. serait-il sur le point de prendre la place laissée vacante par Z. ?
C'est l'interview de Journiaux sur le site de Direct Énergie :wink:
C'est la représentation du coéquipier qui ne rechigne pas à prendre une échappée ou aller taffer
Avatar de l’utilisateur
Par Agneau
#2721731
Belle présentation, bravo Noé :super: :metalhead:
Elle me plait bien cette équipe
Une belle équipe de baroudeurs, ne manque que De Gendt et Rolland pour avoir une véritable armada... en 2019 peut-être :hehe: :green:
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#2721808
Belle présentation Noé, avec un style particulier qui doit ravir les fans !

Par contre si je peux me permettre, j'aurais mis un pôle classique, avec deux leaders : Adrien Petit (qui n'est pour moi pas/plus un sprinteur mais un spécialiste de PR (et malheureusement pour lui uniquement de PR) et Sylvain Chavanel (qui n'est pas un équipier modèle/électron libre mais un vrai leader sur les classiques avec un moteur phénoménal :w00t: )

Aussi je me pose la question concernant Taraamae et Calmejane, je vois mal Taraamae être l'équipier de Calmejane, mais bien un leader sur les terrains vallonnés ou Calmejane ne sera pas aligné, où sur les étapes des GTs où Calmejane se reposera car il ne pourra pas être à l'attaque tous les jours :green:

Donc amha, il y a pas mal de leader et pas seulement des baroudeurs : Calmejane et Taraamae sur les GTs, Petit et Chavanel sur les courses d'un jour. C'est un peu faible en sprint, on verra si un ancien pistard de Vendée U se révèlera enfin cette année.

Cette équipe me plaît bien, elle pourra être compétitive tout au long de la saison en Continental Tour et sur les WT belges et françaises :super:
Par tony43
#2721809
Sympa ta présentation
J'ai apprécié la lire et découvrir certains coureurs


On a presque l'impression que tous les coureurs de cette équipe sont des supers coureurs mais bon quand on est fan...
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#2721815
Le sucre sportif a écrit :
08 déc. 2017, 10:42
Belle présentation Noé, avec un style particulier qui doit ravir les fans !

Par contre si je peux me permettre, j'aurais mis un pôle classique, avec deux leaders : Adrien Petit (qui n'est pour moi pas/plus un sprinteur mais un spécialiste de PR (et malheureusement pour lui uniquement de PR) et Sylvain Chavanel (qui n'est pas un équipier modèle/électron libre mais un vrai leader sur les classiques avec un moteur phénoménal :w00t: )

Aussi je me pose la question concernant Taraamae et Calmejane, je vois mal Taraamae être l'équipier de Calmejane, mais bien un leader sur les terrains vallonnés ou Calmejane ne sera pas aligné, où sur les étapes des GTs où Calmejane se reposera car il ne pourra pas être à l'attaque tous les jours :green:

Donc amha, il y a pas mal de leader et pas seulement des baroudeurs : Calmejane et Taraamae sur les GTs, Petit et Chavanel sur les courses d'un jour. C'est un peu faible en sprint, on verra si un ancien pistard de Vendée U se révèlera enfin cette année.

Cette équipe me plaît bien, elle pourra être compétitive tout au long de la saison en Continental Tour et sur les WT belges et françaises :super:
Merci :wink:
J'ai réfléchi concernant les groupes que je voulais former et au final, j'ai choisi de mettre Petit dans le groupe sprint car, comme d'autres coureurs qui y sont présents, il n'est plus vraiment un sprinteur de l'équipe (quoi qu'il a annoncé pouvoir parfois jouer sa carte sur les sprints) mais il fait surtout partie du train de sprinteur les 3/4 de sa saison. Mais c'est un choix contestable bien sûr.
Et Chavanel étant très complet (pas mauvais quand ça grimpe, sur les clm, sur les pavés, prenant souvent des échappées, ayant bossé ces dernières années sur Coquard), je ne voulais pas l'"enfermer" dans une catégorie aussi spécifique que les flandriens. Mais tu as raison, je vais sûrement changer le nom de la dernière catégorie. Mais cette équipe n'est pas simple à gérer puisque, contrairement à SKY par exemple, il y a peu de coureurs qui ne font qu'équipiers et qui ne feront que cela toute leur carrière.

Concernant Taaramae, c'est Bernaudeau qui a expliqué sur le site de l'équipe qu'il serait équipier de luxe pour Calmej' et, parfois, leader de l'équipe.
Avatar de l’utilisateur
Par ximista
#2722487
Belle présentation
Peu de leader ,mais de véritables chances de belles victoires tout le long de la saison.
La pression sur Calmejane sera forte mais si il s'en sort quel coureur!
Boudat,Petit,hyvert devrait scorer. Et Sicard enfin.
Avatar de l’utilisateur
Par Wald
#2722535
Belle présentation Noe. Il est clair que c’est une des équipes les plus dures pour séparer les coureurs selon des catégories. Une équipe de baroudeur composée de coureurs ayant un ou plusieurs terrains de prédilection.
Avatar de l’utilisateur
Par Teteoo
#2724683
Il me semble que la première fois où j'ai entendu parler de Calmejane (mais peut être que je confonds avec Bouchereau), c'était quand Julien Almansa parlait de l'actualité régionale du CX sur RadioVélo !
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 62
Problèmes de points

Tout devrait être bon, à part qu'il m[…]

[tweet] https://twitter.com/TeamDiData/status/1031[…]

Groupama-FDJ 2018

Et le transfert lui aurait coûté sa[…]

Tour de l'Avenir 2018

Pourquoi l'organisation ne fournit pas des […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site