Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 40
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 40
#2918897
Tour de Lombardie 2018 - 112ème édition
(1.UWT)



Introduction :
Les grandes classiques de l'année débutent et finissent en Italie. :jap: :italia:
Nous bouclons ainsi quasiment la saison avec le Tour de lombardie :sweat: ,
appelé aussi poétiquement "la classique des feuilles mortes" en raison de son positionnement dans le calendrier .
Jusqu'aux années 90, lorsque les CDM se déroulaient plus tôt,
on l'appelait aussi - moins poétiquement- "le Mondial de l'Automne"
:gafauvel:
A l'origine, la course fut crée en 1905 par le journaliste Tullo Morgagni
pour donner l'opportunité d'une revanche à Pierino Albini après une défaite contre Cuniolo..
mais ce fut Giovanni Gerbi qui s'imposa..avec plus de 40 mn d'avance sur son dauphin.
:pt1cable:




Depuis , le Tour de Lombardie n'a connu que 2 interruptions, en 1943 et 1944.
Et c'est lorsqu'elle prend l'habitude d'arriver dans la région de Côme, en 1961,
qu'elle acquiert peu à peu l'identité qu'on lui connait aujourd'hui .
Le parcours, sélectif, a sacré tout au long de son histoire de grands champions,
malgré sa place particulière dans le calendrier
:






Mais, à cause peut être justement de ce positionnement tardif,
le Tour de Lombardie a aussi eu son lot de vainqueurs surprises
:


Et 3 fois pour ce dernier, s'il vous plait ! :elephant:

----------------------------------------------------------------


Palmarès :
Record de victoires :

5 : Fausto Coppi (1946, 1947, 1948, 1949, 1954)
4 : Alfredo Binda (1925, 1926, 1927, 1931)
3 : Henri Pélissier, Costante Girardengo, Gaetano Belloni, Gino Bartali, Sean Kelly, Damiano Cunego

Les derniers podiums :
2017 : Vincenzo Nibali 🇮🇹- Julian Alaphilippe 🇫🇷- Gianni Moscon 🇮🇹
2016 : Esteban Chaves 🇨🇴- Diego Rosa 🇮🇹- Rigoberto Uran 🇨🇴
2015 : Vincenzo Nibali 🇮🇹- Daniel Moreno 🇪🇸 - Thibaut Pinot 🇫🇷
2014 : Daniel Martin 🇮🇸- Alejandro Valverde 🇪🇸- Rui Costa 🇵🇹
2013 : Joaquim Rodriguez 🇪🇸- Alejandro Valverde 🇪🇸- Rafal Majka 🇵🇱

----------------------------------------------------


L'édition 2018 :

En 2014, les organisateurs avaient annoncé que les arrivées alterneront jusqu'en 2017 entre Bergame et Côme.
Pour cette année, on a in fine un tracé assez proche des parcours récents, bien que le final soit légèrement différent,
avec la disparition du San Fermo della Battaglia- qui suivait habituellement le Civiglio-
au bénéfice du Monte Olimpino, plus roulant et placé légèrement plus près de l'arrivée.
Le San Fermo reviendra probablement dans les éditions suivantes,
car ce sont des travaux cette année qui empêchent d'emprunter sa route. :jap:
Cette édition partira de la première cité citée pour joindre la seconde,
Elle est la copie quasi conforme, si ce n'est donc pour les tout derniers km, des éditions 2015 et 2017:

Image

La première difficulté, le Colle Gallo arrive après 40 km et pourra servir de rampe de lancement aux premiers échappés :


Puis, l'irrégulier Colle Brianza constituera la dernière mise en bouche avant de passer aux choses sérieuses... :


...avec la séquence - Madonna del Ghisallo-Colma di Sormano :



Ces 2 cols historiques constituent l'épine dorsale de la course depuis quelques années,
et les organisateurs les ont à nouveau associés en un diabolique duo pour cette édition 2018
. :metalhead:

Madonna Del Ghisallo abrite le célèbre sanctuaire consacré aux cyclistes:


Quant au Muro di Sormano, l'Histoire du vélo est littéralement écrite sur son asphalte :


En bonus, voici 2 animations gif résumant ce mur de douleur :


Ces difficultés passées, il restera encore 45 km pour chercher à faire la différence.
A l'approche de Côme, le Civiglio (4km à près de 10%) permettra de faire déjà pas mal de ménage chez les survivants du Sormano :



Ensuite, à environ 5 km de l'arrivée, le Monte Olimpino constituera vraisemblablement
le juge de paix de cette course pour permettre aux derniers coureurs de se départager en vue de la victoire :



------------------------------------


Départ samedi 13 octobre à 10h30
Arrivée prévue entre 16h40 et 17h25

Météo : Peu nuageux, assez doux.

La course dans les médias : oui. :jap:


Lac de Côme vu depuis le sommet de Sormano

--------------------------------------------------

Liste des partants : ça arrive, ça arrive.. :genance:

Les favoris :



Voilà...bonne course à tous et à l'année prochaine pour la suite ! :hello:

#2918925
Nos leaders français pinot et bardet peuvent gagner , mais comme je l indiquais dans un autre topic, leurs equipes devront durcir la course et provoquer un écrémage sur ghisallo/soprano...mode astana 2015...
En ont elles les moyens ? je ne sais pas ..mais si cela arrive groupe au civiglio, ils auront peu de chances de gagner ....
Sur 4 km ils ne créeront pas d écart surtout si la course à été tactique ...pïnot descent moyen, bardet peu de vitesse au sprint ....Ce fera une place comme d habitude ...

Pour gagner il faudra user les concurrents dans ghisallo/sormano...
#2918931
Super présentation Albator !

Par contre, si je peux me permettre, la photo est prise d'un belvédère après 1 ou 2 kms d'ascension du Sormano, mais on est encore très loin du sommet :)

Edit : c'est à l'hôtel Perlo Panorama, au début de l'ascension de la Madonna del Ghisallo en fait :sorry:
Dernière édition par Le sucre sportif le 10 oct. 2018, 07:19, édité 1 fois.
#2918970
Ça confirme qu' il n était peut être pas au top pour le mondial et qu il aurait peut être fallu une autre tactique...bon tant pis ...c est fait. ...

Pour la lombarde sans alaphillippe cela fait un favori en moins. ..pour moi je vois 3 coureurs nettement favori sur la forme du moment :
Woods, uran, pinot
Derrière Valverde, nibali,
Puis des outsiders : bradet, de marchi, moscon
#2918972
mazinho93 a écrit :
10 oct. 2018, 07:33
Ça confirme qu' il n était peut être pas au top pour le mondial et qu il aurait peut être fallu une autre tactique...bon tant pis ...c est fait. ...
Pas sûr, dans la brève, il dit ne pas s’être entrainé depuis les Mondiaux.

Ça ressemble plus à un ras-le-bol qu’à une baisse de forme progressive depuis quelques temps.
#2918982
Oui on en parlait dans un autre topic. C'est Quick Step qui a donné l'info :

"After the Worlds, I have felt very tired and despite the fact I would have loved to do the Italian races, including Lombardia where I was second last year, it's the right decision to call it a season. It has already been a long season, from February until now, and with many objectives throughout, which were physically and mentally consuming. I have enjoyed many beautiful moments and nice victories with the team, from Colombia, where I debuted, to Slovakia, where I captured my last win, which I am grateful for. I want to finish on a high note and as I haven't been in a condition to train lately, there is no point in going to Italy. I will take some time to recover well and then start looking forward and preparing for 2019."

http://www.quickstepfloorscycling.com/e ... monte/3828
#2918989
mazinho93 a écrit :
10 oct. 2018, 07:33
Ça confirme qu' il n était peut être pas au top pour le mondial et qu il aurait peut être fallu une autre tactique...bon tant pis ...c est fait. ...

Pour la lombarde sans alaphillippe cela fait un favori en moins. ..pour moi je vois 3 coureurs nettement favori sur la forme du moment :
Woods, uran, pinot
Derrière Valverde, nibali,
Puis des outsiders : bradet, de marchi, moscon
Ça confirme surtout qu’il a eu du mal à l’encaisser, physiquement et moralement aussi certainement.

À mon avis il était bien au top à Innsbruck, seulement il a touché sa limite du moment en coinçant, limite qu’il ne soupçonnait pas (demande de durcir).
#2919094
La course de l'an dernier fut magnifique!

Pinot et Bardet ne sont pas passé loin ces dernières années. Il est peut-être enfin venu le temps pour l'un des 2 d'en gagner une magnifique.

Pour moi, Bardet est le favori numéro 1, Nibali a démontré l'an passé qu'avec de belles qualités de descendeurs, on pouvait s'imposer.

Pinot fait une belle fin de saison, mais lui a justement perdu la course l'an passé en partie à cause de ses moins bonnes qualités de descendeurs.
#2919129
AlbatorConterdo a écrit :
09 oct. 2018, 21:45
A l'origine, la course fut crée en 1905 par le journaliste Tullo Morgagni
pour donner l'opportunité d'une revanche à Pierino Albini après une défaite contre Cuniolo..
mais ce fut Giovanni Gerbi qui s'imposa..avec plus de 40 mn d'avance sur son dauphin.
:pt1cable: [/color]
C'est bien la preuve que ce que fait Froome n'est pas si impressionnant. :elephant:
#2919133
manu74annecy a écrit :
10 oct. 2018, 12:05
La course de l'an dernier fut magnifique!

Pinot et Bardet ne sont pas passé loin ces dernières années. Il est peut-être enfin venu le temps pour l'un des 2 d'en gagner une magnifique.

Pour moi, Bardet est le favori numéro 1, Nibali a démontré l'an passé qu'avec de belles qualités de descendeurs, on pouvait s'imposer.

Pinot fait une belle fin de saison, mais lui a justement perdu la course l'an passé en partie à cause de ses moins bonnes qualités de descendeurs.
C'est quand la dernière fois que Bardet a fait des écarts en descente ?
#2919147
rbl85 a écrit :
10 oct. 2018, 12:53
manu74annecy a écrit :
10 oct. 2018, 12:05
La course de l'an dernier fut magnifique!

Pinot et Bardet ne sont pas passé loin ces dernières années. Il est peut-être enfin venu le temps pour l'un des 2 d'en gagner une magnifique.

Pour moi, Bardet est le favori numéro 1, Nibali a démontré l'an passé qu'avec de belles qualités de descendeurs, on pouvait s'imposer.

Pinot fait une belle fin de saison, mais lui a justement perdu la course l'an passé en partie à cause de ses moins bonnes qualités de descendeurs.
C'est quand la dernière fois que Bardet a fait des écarts en descente ?
Mont du Chat Tour 2017 ?

Mais c’est comme Nibali, il en fait surtout « à domicile » des descentes décisives...



Pinot perd pied l’an dernier en bas de la descente, mais pas vraiment à cause de ses talents de descendeur, il fait malgré tout une bonne descente, il était de toute façon moins fort (physiquement) que Nibali sinon avec un écart si faible il aurait fait la jonction dans la transition.
Et même s’il avait pu coller à Nibali, il aurait fait 2 au max ensuite.
#2919149
Richard a écrit :
10 oct. 2018, 13:10
rbl85 a écrit :
10 oct. 2018, 12:53


C'est quand la dernière fois que Bardet a fait des écarts en descente ?
Mont du Chat Tour 2017 ?

Mais c’est comme Nibali, il en fait surtout « à domicile » des descentes décisives...



...
Bref, quand tout le monde tombe derrière :cry: :elephant:
#2919174
jimmy39 a écrit :
10 oct. 2018, 13:12
Richard a écrit :
10 oct. 2018, 13:10


Mont du Chat Tour 2017 ?

Mais c’est comme Nibali, il en fait surtout « à domicile » des descentes décisives...



...
Bref, quand tout le monde tombe derrière :cry: :elephant:
Il fait les écarts après la chute de Porte.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 40
Cyclisme et TV 2018

Changement de direction a la tete de lequipe 2[…]

Nouvelle équipe à Hong Kong : X-Spee[…]

C'est désormais officiel pour Eugert Zhupa […]

Je note l'absence de Carlos Arias, le coureur qui […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site