Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 16
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 16
#2906176
Lleida > Andorra. Naturlandia
14/09/2018 - Étape 19 - 154,4 km


Le parcours :




Difficulté du jour :

Coll de la Rabassa- km 154.4 - 17 km à 6.6%- cat 3






Les 5 derniers km en védéo :


LE COMMENTAIRE de FERNANDO ESCARTÍN :
PLAINE AVEC FINAL EN ALTITUDE. Parcours plat avec final en altitude.
Les tentatives de fugue seront probables, même si les leaders refouleront les écarts en gardant en tête l'étape du lendemain.

Le commentaire du commentaire :
Non mais sérieux..."plaine avec final en altitude"...il était temps que ça se finisse, Fernando. :genance:


Départ à 13h25, arrivée entre 17h25 et 18h00

Météo : Le soleil se lèvera à l'est à 7h47 et se couchera à l'ouest à 20h38
(Probabilité proche de 100% )
Selon le calendrier révolutionnaire khmer, vous êtes invité à vous rendre au centre de rééducation le plus proche.
Il ne pleuvra pas.
:jap:



---------------------------------------------------------


Le guide touristique de la course :
Lleida


Andorra. Naturlandia



---------------------------------------------------------

Les favoris :


" Hé !...Hé ! Tu cherches kekchose ?...
j'ai toutes les AUT que tu veux, garanti, c 'est de la bombe !"
#2906202
-Vélomen- a écrit :
13 sept. 2018, 16:27
La montée finale ne fait pas rêver du tout !!

Après les repecho, une belle autopista façon Vuelta des années 2000 !

Les 10 derniers km présentent des pentes à environ 5 % ! Je ne vois vraiment pas l'intérêt d'une arrivée au sommet en montée sèche sur un col pareil ! :reflexion:
Surtout qu'on aurait pu faire ça aisément à la place :
Image
#2906269
Je suis le seul pour lequel la seule image qui ne s'affiche pas est le profil ? C'est ballot...

Sinon le col est bof, mais ça change au moins. Un col de plus de 15 bornes ça va leur faire bizarre aux coureurs, bon fort heureusement l'organisateur a eu la bonté d'en faire une montée sèche indolore plutôt que d'y mettre un enchainement. Mais bon.
#2906271
A partir de demain, c'est à Superman de faire la loi. Il peut encore gagner la Vuelta. Je l'ai jugé un peu décevant jusque-là (#conclusions hâtives), mais en fait, il n'était pas sur son terrain. Son terrain à lui, c'est la haute montagne, la vraie, avec de longues ascensions et des sommets autour des 1800-2000m.


Il n'est qu'à 1'30" de la gagne, et au vu de son comportement des derniers jours ( attaque vers les Lacs, attaque vers le Balcon), il semble loin d'être résigné. C'est peut-être lui qui a les clés. Après tout, Valv, Papy Nairo et Kruisjwijk ont le Tour dans les pattes, et Yates peut connaitre une mauvaise journée.

Faudrait qu'Astana joue la victoire d'étape et que Fraile-Bilbao emmènent à bloc dès le pied de La Rabassa. :niark:
#2906299
biquet a écrit :
13 sept. 2018, 17:56
A partir de demain, c'est à Superman de faire la loi. Il peut encore gagner la Vuelta. Je l'ai jugé un peu décevant jusque-là (#conclusions hâtives), mais en fait, il n'était pas sur son terrain. Son terrain à lui, c'est la haute montagne, la vraie, avec de longues ascensions et des sommets autour des 1800-2000m.


Il n'est qu'à 1'30" de la gagne, et au vu de son comportement des derniers jours ( attaque vers les Lacs, attaque vers le Balcon), il semble loin d'être résigné. C'est peut-être lui qui a les clés. Après tout, Valv, Papy Nairo et Kruisjwijk ont le Tour dans les pattes, et Yates peut connaitre une mauvaise journée.

Faudrait qu'Astana joue la victoire d'étape et que Fraile-Bilbao emmènent à bloc dès le pied de La Rabassa. :niark:
Demain, ce sera quand même difficile pour MAL avec les 10 dernières bornes a à peine plus de 5%...
Pour samedi c'est un peu pareil, les cols sont relativement haut (mais rien de démesuré, on ne passe même pas les 2000m). Puis les cols sont courts. le plus long fait....9,4 bornes et le dernier même pas 8 bornes. Non franchement, ce n'est pas une étape qui convient hyper bien à MAL.
Je vois pas bien comment il va pouvoir boucher 1'36 sachant que s'il attaque, il aura de Haig, A Yates, Quintana, Carapaz pour rouler derrière.
Pour moi ça se joue entre Valverde et Yates, j'en suis pratiquement convaincu.
#2906319
SytchevII a écrit :
13 sept. 2018, 19:07
biquet a écrit :
13 sept. 2018, 17:56
A partir de demain, c'est à Superman de faire la loi. Il peut encore gagner la Vuelta. Je l'ai jugé un peu décevant jusque-là (#conclusions hâtives), mais en fait, il n'était pas sur son terrain. Son terrain à lui, c'est la haute montagne, la vraie, avec de longues ascensions et des sommets autour des 1800-2000m.


Il n'est qu'à 1'30" de la gagne, et au vu de son comportement des derniers jours ( attaque vers les Lacs, attaque vers le Balcon), il semble loin d'être résigné. C'est peut-être lui qui a les clés. Après tout, Valv, Papy Nairo et Kruisjwijk ont le Tour dans les pattes, et Yates peut connaitre une mauvaise journée.

Faudrait qu'Astana joue la victoire d'étape et que Fraile-Bilbao emmènent à bloc dès le pied de La Rabassa. :niark:
Demain, ce sera quand même difficile pour MAL avec les 10 dernières bornes a à peine plus de 5%...
Pour samedi c'est un peu pareil, les cols sont relativement haut (mais rien de démesuré, on ne passe même pas les 2000m). Puis les cols sont courts. le plus long fait....9,4 bornes et le dernier même pas 8 bornes. Non franchement, ce n'est pas une étape qui convient hyper bien à MAL.
Je vois pas bien comment il va pouvoir boucher 1'36 sachant que s'il attaque, il aura de Haig, A Yates, Quintana, Carapaz pour rouler derrière.
Pour moi ça se joue entre Valverde et Yates, j'en suis pratiquement convaincu.
Je dis pas que c'est Byzance pour lui, mais c'est tout de même moins pire que le défilé de Muritos et de petits cols de moyenne montagne qu'il a du s'infliger jusque-là. D'ailleurs, je trouve qu'il a bien progressé dans ce registre, car le Lopez de la Vuelta 2017, il serait tout juste top 10 du général et loin d'être encore un candidat au podium.

Mais un grimpeur de haute montagne comme lui doit se contenter des miettes qu'il peut trouver. Demain, c'est pas génial, mais ça monte à 2000. Samedi, ils vont passer les 97 bornes entre 1000 et 1900m d'altitude, et ça va pas le déranger. C'est toujours mieux que rien. :spamafote:
#2906322
biquet a écrit :
13 sept. 2018, 19:55
SytchevII a écrit :
13 sept. 2018, 19:07


Demain, ce sera quand même difficile pour MAL avec les 10 dernières bornes a à peine plus de 5%...
Pour samedi c'est un peu pareil, les cols sont relativement haut (mais rien de démesuré, on ne passe même pas les 2000m). Puis les cols sont courts. le plus long fait....9,4 bornes et le dernier même pas 8 bornes. Non franchement, ce n'est pas une étape qui convient hyper bien à MAL.
Je vois pas bien comment il va pouvoir boucher 1'36 sachant que s'il attaque, il aura de Haig, A Yates, Quintana, Carapaz pour rouler derrière.
Pour moi ça se joue entre Valverde et Yates, j'en suis pratiquement convaincu.
Je dis pas que c'est Byzance pour lui, mais c'est tout de même moins pire que le défilé de Muritos et de petits cols de moyenne montagne qu'il a du s'infliger jusque-là. D'ailleurs, je trouve qu'il a bien progressé dans ce registre, car le Lopez de la Vuelta 2017, il serait tout juste top 10 du général et loin d'être encore un candidat au podium.

Mais un grimpeur de haute montagne comme lui doit se contenter des miettes qu'il peut trouver. Demain, c'est pas génial, mais ça monte à 2000. Samedi, ils vont passer les 97 bornes entre 1000 et 1900m d'altitude, et ça va pas le déranger. C'est toujours mieux que rien. :spamafote:
Je suis d'accord avec toi, c'est mieux que les muritos.
Mais tu le vois vraiment reprendre 1'10 sur Valverde et 1'30 sur Yates sur des étapes comme ça? En plus sans une grande équipe avec des équipes Movistar et Mitchelton biens costauds?
De nos jours, des écarts comme ça c'est énorme en montagne, surtout avec le menu proposé encore une fois...Une montée sèche avec pour finir 10 bornes à 5% (un véritable mouroir à homme seul) et une étape de 98 bornes avec des cols ne dépassant même pas les 10 bornes...
A la rigueur il faudrait qu'il s'allie avec Mas, mais je sens que les deux cocos finiraient par se tirer dans les pattes...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 16

Barta qui bat Kelderman de 5 secondes

Running

Ahh les ongles noirs... Si ca peut éviter c[…]

Sympa ! Depuis le temps que je le dis que ca doit […]

Je pense pas me lancer dans l'achat sur internet, […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site