Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 11
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 11
#2819445
12e étape - jeudi 17 mai
Osimo - Imola (214 km)
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Le parcours :
Planimétrie :



Les derniers km :
Que se passe-t-il lorsque vous longez l'Adriatique pendant cent kilomètres, puis l'antique via Emilia pendant cent de plus ? :study:
Vous obtenez une étape toute plate, la 12e de ce Giro 2018. Entre Osimo et Imola, le peloton du Tour d'Italie va musarder à 30 mètres au-dessus du niveau de la mer, pendant 200 longs kilomètres, avant d'entrer sur le célèbre circuit automobile où l'on aurait pu se contenter de faire quelque tours....
Mais c'est la que ça se complique un peu : en plein milieu du circuit de F1, il faudra bifurquer à droite par une petite route de dégagement pourrie pour déboucher en pleine campagne et démarrer l'ascension vers Tre Monti.
Rien d'insurmontable, mais quand même de quoi semer la pagaille en vue d'un sprint massif : il y a d'abord 1,5 km à 7%, avec un max à 10%, puis un replat aussi long et un dernier kilomètre à 7-8%.
Au sommet, il ne reste plus que 7,6km, essentiellement en descente jusqu'au retour sur le circuit automobile, pile à la flamme rouge, pour une arrivée sur la ligne droite d'Imola. Une sorte de toboggan pour un final à très haute vitesse de circonstance.


Départ à 12 h 05. Arrivée prévue vers 17 h 15.
Météo : Peu nuageux, autour de 20°






-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Le guide touristique de la course :
Ancône :



Forteresse de Sinigallia


Château de Gradara

Rimini :




Cesena :


Imola :




-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Les favoris :

Hamilton devrait partir en pôle, et les Ferrari en déclin vont avoir le plus grand mal à suivre, avec un Marcel Vettel assez malchanceux, qui plus est.
Quote me. :jap:
Ah, j'ai failli oublier : Alonso a annoncé la création d'une équipe :flags:
#2819486
Demain les Stybar/Ulissi/Wellens vont de nouveau tenter le coup, avec des mecs du CG dans le lot. ça sent l'arrivée dans un groupe de 10/15 pour les costauds, reste à savoir si ce sera pour la gagne ou derrière une échappée. Vu le plateau des sprinteurs, pas sûr que leurs équipes roulent. On aurait un Matthews, un Sagan ou un GVA, ça aurait contrôlé tout ça, mais là...
#2819623
Victoire d'un sprinteur demain, la dernière côte à 5km de l'arrivée n'usera pas les plus rapides, il aurait fallu ajouter le Manie pour que les puncheurs puissent entrer en action :elephant:

Plus sérieusement je mise sur Bennett, les échappés seront revus par les équipes de sprinteurs qui peuvent y croire :popcorn:
#2819657
2 km à 7/8% (même s'il y a un replat au milieu), ça me parait bien long pour la majorité des sprinteurs vu le peu de km qu'il reste derrière et que le profil est plutôt descendant. A voir quand même où bascule Sam Bennett qui a l'air mieux que les autres en ce moment.
Et on peut avoir une équipe comme la Lotto Jumbo qui visse dès le pied pour faire sauter les sprinteurs et favoriser la victoire de Battaglin.
Perso, j'imagine mal un sprint massif et je vois bien quelques coureurs du CG (Formolo par exemple) attaquer dans la deuxième partie de la bosse.
#2819678
Xav_38 a écrit :
16 mai 2018, 20:30
La même arrivée en 2015, cela avait fait des dégâts, plus aucun sprinteurs à l'arrivée et victoire de Zakarin en solitaire (un Zakarin loin au général) :

https://www.procyclingstats.com/race/gi ... 5/stage-11

Je crois me rappeler qu'il pleuvait mais je ne suis plus certain.
Donc logiquement demain c'est pour Betancur devant Gavazzi et Mori ! Aru terminant 4ème !
#2819679
Xav_38 a écrit :
16 mai 2018, 20:30
La même arrivée en 2015, cela avait fait des dégâts, plus aucun sprinteurs à l'arrivée et victoire de Zakarin en solitaire (un Zakarin loin au général) :

https://www.procyclingstats.com/race/gi ... 5/stage-11

Je crois me rappeler qu'il pleuvait mais je ne suis plus certain.
oh comment a t il résister dans la descente? :sylvain84:
#2819689
Ilnur majka a écrit :
16 mai 2018, 20:36
Xav_38 a écrit :
16 mai 2018, 20:30
La même arrivée en 2015, cela avait fait des dégâts, plus aucun sprinteurs à l'arrivée et victoire de Zakarin en solitaire (un Zakarin loin au général) :

https://www.procyclingstats.com/race/gi ... 5/stage-11

Je crois me rappeler qu'il pleuvait mais je ne suis plus certain.
oh comment a t il résister dans la descente? :sylvain84:
Ba il avait 5 minutes d'avance en haut de la bosse :sylvain84: :jesors:

Si c'est le même final qu'en 2015, Lobato, Bole, Gavazzi, Matthews étaient quand même dans le groupe des leaders. L'italien est encore là mais les tops sprinteurs de ce Giro n'ont pas vraiment le profil d'un Lobato ou d'un Matthews.

Allez victoire de Pello Bilbao :siffle:
Dernière édition par CaramelMou le 16 mai 2018, 20:53, édité 1 fois.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 11
Transferts 2019

La mexicaine Yarelii Salazar et l'ukrainienne Olga[…]

Maillots 2019

Quelle horreur le Bardiani :rieur: c'est quoi c[…]

Je ne sais pas trop où le mettre : Le[…]

Ce mur faisait 2.5km à quasi 10% de moyenne[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site