Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

Par Clemus
#2623446
Bonjour,

Samedi 1er juillet 2017, départ du 104è ruoT :super: :duel:

Pour se mettre de suite en appétit :

Voici un petit historique du ruoT depuis 25 ans: :gafauvel:

1991

1. Harmeling :applaud:
2. Weenstra à 11'53"
3. Barth à 19'23"
4. Wegmuller à 24'30"
5. Poels à 24'41"
6. L. Roche à 25'21"
7. Schurer à 25'51"
8. Jaramillo à 25'59"
9. Willems à 26'36"
10. Calcaterra à 36'35"

1992

1. Quevedo :applaud:
2. Manders à 14'18"
3. Kappes à 24'26"
4. Van Poppel à 28'48"
5. Peiper à 31'50"
6. Ortegon à 32'43"
7. Van Slycke à 34'14"
8. P. De Clercq à 37'57"
9. Redant à 39'19"
10. Roes à 43'55"

1993

1. Van Hooydonck :applaud:
2. Farazijn à 18'32"
3. Mulders à 24'09"
4. Colotti 24'35"
5. P. De Clercq à 24'54"
6. Runkel à 28'16"
7. D. Nelissen à 29'06"
8-Nijdam à 32'23"
9-Tafi à 32'56"
10-Jakobs à 33'26"

1994

1-Talen :applaud:
2-Mulders à 29'31" (une demie heure d'avance! :-o )
3-Poli à 46'22" (pénalisé par sa défaillance au Ventoux, inexpliquable :paf)
4-Chiesa à 47'01"
5-F. Moreau à 47'50"
6-Swart à 54'25"
7-Rossi à 55'12"
8-Fidanza à 56'16"
9-Diaz Zaballa à 56'57"
10-D. Cassani à 57'31"

1995

1-Cornillet :applaud: :hole:
2-Poli à 15'00"
3-Voskamp à 18'45"
4-D. Cassani à 19'35"
5-Serpellini à 20'21"
6-Gorini à 22'06"
7-Swart à 22'11"
8-Fidanza à 24'06"
9-Fagnini à 24'15"
10-Colage à 26'22"

1996

1-Masdupuy (Agrigel Lacreuse :w00t: ) :applaud:
2-Blijlevens à 14'40"
3-Poli à 15'14"
4-Biasci à 27'36"
5-Chiesa à 31'50"
6-Wauters à 33'06"
7-Mattan à 34'03"
8-Farazijn à 34'46"
9-Cerioli à 41'02"
10-Van Hyfte à 42'09"

1997

1-Gaumont (l'arnaque, controlé positif aux chips barbeçue, puis mis en examen pour trafic de cochonou de synthèse 8-) :-P) :evil:
2-Cueff à 7'51" (hélas pour lui, son rival n'a jamais été déclassé!)
3-Buschor à 8'34"
4-Schmidt à 10'16"
5-N. Jalabert à 14'33"
6-Poli (toujours là ) à :pt1cable: 14'42"
7-Pierobon à 19'11"
8-Tossatto à 19'59"
9-Déramé à 21'07"
10-Brasi à 23'53" (lui aussi fut inquiété un peu plus tard...)

1998


1-D. Nazon :applaud:
2-Traversoni à 27'33" ('l'a fait fort le Damien, mais échoue de peu derrière Talen en écart)
3-Bouyer à 28'30"
4-Frattini à 28'59"
5-Leysen à 33'32"
6-Mori à 35'03"
7-Fornacciari à 35'25"
8-McEwen à 36'43" (eh oui, premier top-10 pour ce grimpeur d'exception :applaud: )
9-Vierhouten à 38'12"
10-Sivakov à 39'59"
11-Poli à 41'22" (je le mets, car il a loupé de très peu un 5è top 10 d'affilé! 3 :ouch: fois sur le podium, il ne lui aura pas manqué grand chose finalement...)

NB Seulement 96 coureurs à l'arrivée. La veille du départ, les douaniers font main basse sur une quantité importante de produits dopants dans plusieurs Deux-Chevaux de l'équipe Festina, pourtant pas habituée à jouer les premiers rôles :-o :# Chips barbecue, blancs de poulet Fleury Michon , alors que seule les marques Le Gaulois et Père Dodu sont homologuées Ajo :paf-mur: utez à cela un stock de cochonou de synthèse prêt à être dévoré ou encore plusieurs cageots d'asperges et d'artichauds (origine France) :ouch:

Suite à une descente de police dans l'auberge de jeunesse de l'équipe TVM (celle de Blijlevens notamment), les coureurs se mettent en rogne et d'autres formations quittent la course Au :ouch: final, D. Nazon triomphe!

1999


1-Durand :applaud: (assurément le roi des échappées-suicides le gaillard :hole: )
2-Déramé à 4'50"
3-Loder à 7'14"
4-Baronti 12'02"
5-Mazzanti à 12'41"
6-Schaffrath 13'28"
7-Horillo à 13'38"
8-M. Napolitano à 14'00"
9-Leysen à 15'58"
10-Langella à 16'49"

2000

1-Perraudeau :applaud:
2-D. Nazon à 3'24" (doublé Bonjour!)
3-Hinault à 5'35"
4-Leon à 23'45"
5-Backstedt à 26'10"
6-Bouyer à 28'00"
7-Baguet à 29'22"
8-Langella à 32'57"
9-Johansen à 38'15"
10-Van Bondt à 38'58"

2001

1-Casper :applaud: (1er titre pour un des meilleurs grimpeurs de ces 20 dernières années :applaud:)
2-E. Cassani à 11'31"
3-Bramati à 12'03"
4-R. Sorensen à 12'41"
5-Bertogliati à 14'12"
6-Jenner à 14'56"
7-Perraudeau à 15'17"
8-Hinault à 19'56"
9-G. Auger 22'33"
10-Bergès à 23'24"

2002

1-I. Flores :applaud:
2-Piziks à 55" :saoul:
3-D. Nazon à 12'32" (très régulier :applaud:)
4-Bergès à 14'13"
5-Casarotto à 18'01"
6-Langella à 18'03"
7-Hinault à 19'47"
8-Kroon à 20'06"
9-H. De Clercq à 20'43"
10-Agnoloutto à 21'42"

2003 ruoT du centenaire :b :applaud::applaud:

1-H. De Clercq :applaud: (il nous avait gratifié de quelques beaux numéros celui-là :applaud:)
2-Bertolini à 20'36"
3-Becke à 22'27"
4-Andriotto à 33'47"
5-McEwen à 35'07"
6-Usano à 42'49"
7-Dumoulin à 43'36"
8-Cooke à 44'25"
9-Munoz à 44'55"
10-Hinault à 48'09" (mine de rien, 4 fois de suite dans les 10 :applaud:)

2004

1-Casper :applaud: (Et de 2 :hate: )
:hate: 2-Joly à 12'41"
3-Finot à 16'28"
4-Wilson à 19'18"
5-Secchiari à 30'12"
6-Knaven à 32'42"
7-Edaleine à 33'10"
8-Vansevenant (ahhhhhh, le voilà qui apparait pour la 1ere fois dans le top ten : :w00t: ) :love:
9-Cooke à 39'40"
10-Engoulvent à 41'30"

2005

1-Ik. Flores :applaud: (le frangin à son tour :hole: )
2-Vansevenant à 10'59" (il reviendra encore plus fort, c'est une évidence)
3-Tombak à 17'15"
4-Becke à 18'08"
5-Forster à 18'46"
6-U. Extebarria à 20'12"
7-Knaven à 21'29"
8-Garcia-Acosta à 24'02"
9-Nuridinov à 26'22"
10-Wrolich à 28'46"

2006

1-Vansevenant :applaud::applaud:
2-Casper à 1'56"
3-Steegmans à 2'45" (belle passe d'arme entre ces 3 là :applaud:)
4-A. Hernandez à 11'45"
5-Wrolich à 22'41"
6-Coutouly à 23'01"
7-Pozzato à 24'55"
8-Carlstrom à 26'08"
9-Mengin à 26'09"
10-Coyot à 26'27"

2007

1-Vansevenant :applaud::applaud: (l'histoire est en marche!!! :b :b)
2-Thomas à 6'03"
3-Hushovd à 10'57"
4-Steegmans à 11'16"
5-Krauss à 12'03"
6-Charteau à 12'10" (qui a bien régressé depuis :green: )
7 :green: -Forster à 12'44"
8-de Groot à 15'08"
9-Wrolich à 16'49"
10-Hinault à 17'17"

2008 WIIIIIIIIIIIIIIIIIM :b

1-Le Grand Wim :jap: (le SEUL, l'UNIQUE à gagner à 3 reprises, d'affilé svp, avec une marge de progression parfaitement linéaire, tout en controle, sans jamais trop en faire :=!) :venerer:
2-Eisel à 52" (il a poussé le Grand Wim dans ses derniers retranchements en reprenant le pas jaune quelques jours avant l'arrivée, c'est tout à son honneur et il n'était pas loin :applaud:, 52", c'est aussi un record :wink: )
3-Krauss à 3'50"
4-Sprick à 7'27"
5-Garcia-Acosta à 15'57"
6-Mori à 18'23"
7-S. Augé à 19'53" (lui aussi, échappé kamikaze célèbre :applaud:)
8-Engoulvent à 20'15"
9-Riblon à 20'21"
10-Tersptra à 22'05"


2009

1. Hutarovich :applaud:
2. Klier à 22'19"
3-Hivert à 26'48"
4-De Jongh à 27'06"
5-Terpstra à 27'49"
6-Farrar à 28'14"
7-Eisel à 28'44"
8-Renshaw à 30'07"
9-Murvavyev à 33'12"
10-Sabatini à 34'16"


2010

1-Malori :applaud:
2-Grabsch à 4'02"
3-Klier à 9'47"
4-Roux à 14'26"
5-Lorenzetto à 18'51"
6-McEwen à à 19'35"
7-D. Lloyd à 25'04"
8-Hunt à 25'42"
9-Quinziato à 27'01"
10-Burghardt à 27'16"


2011

1. Sabatini :applaud: (alias Le fantôme, jamais dans un seul top 10, on dit qu'il ignorait lui-même qu'il était en tête du ruoT le matin même de la dernière étape  :reflexion: )
2. Amador à 2’06" (un espoir grillé trop tôt sans doute)
3. Pate à 7’36"
4. Burghardt à 12’33"
5. Dumoulin à 13’34"
6. Renshaw à 13’57"
7. Navardauskas à 17’26"
8. Engoulvent à 18’22" (prenant RDV pour le futur)
9. Eisel à 18’35"
10. Farrar à 18’44"

2012

1. Engoulvent :applaud: (fin de la disette française depuis 8 ans:applaud: )
2. Ghyselinck à 32" (s'est battu comme un lion jusqu'au dernier souffle mais échoue au dernier moment alors qu'il avait lâché Engoulvent plusieurs fois dans les dernières étapes :pt1cable: 32" c'est le plus faible écart jamais vu :ouch: )
3. Farrar à 2’49"
4. Langeveld à 7’24"
5. Fouchard à 15’06"
6. Timmer à 16’59"
7. Van Summeren à 17’35"
8. Eisel à 18’48"
9. Kuschynski à 19’12"
10. Tankink à 26’12"


2013


1. Tuft :applaud: (la belle histoire du vieux renard de 35 ans, néophyte de l'épreuve :contador: )
2. Bazayev à 3’03"
3. Muravyev à 6’09" (la double lame kazakh en furie pendant 15 jours, écrasant la course, s'est grippée en 3è semaine, on a parlé de rivalité en interne qui a tout fait rater :paf-mur: )
4. Kittel à 17’47"
5. Lobato à 19’56"
6. Timmer à 20’36"
7. Willems à 22’37"
8. Henderson à 23’29"
9. O'Grady à 24’28"
10. Roelandts à 24’37"

2014

1. Ji:applaud: (le cycisme s'ouvre à l'Asie :applaud: Le plus grand talent depuis le Grand Wim himself, JI pulvérise le course dès la première semaine, remporte tous les maillots et toutes les distinctions pour une domination sans partage de la GIANT :pompom: )
2. Cimolai à 50'26" (quasiment 1h de retard, c'est dire la domination de JI, qui creuse un écart record, réduisant en faire-valoir ses concurrents)
3. Viviani à 51'44"
4. Kittel à 55'57"
5. Marino à 58'38"
6. Démare à 1h01'53"
7. Bonnet à 1h02'25"
8. Isaichev à 1h03'52"
9. Petit à 1h04'02"
10. Veelers à 1h08'59"


2015

1. Chavanel (Fdj) (7 ans après sa dernière participation, il donne raison à sa direction de la sélectionner, la France est de nouveau au sommet :france: )
2. Tuft (Oge) à 8'51"
3. Van Bilsen (Cof) à 15'32"
4. Naulleau (Euc) à 16'47"
5. Brändle (Iam) à 19'23"
6. Cimolai (Lam) à 23'38"
7. Farrar (Mtn) à 24'27"
8. Leezer (Tlj) à 30'12"
9. Matthews (Oge) à 30'26"
10. Durbridge (Oge) à 31'56"

2016

1. Bennett (Boa) :applaud:
2. Bak (Lts) à 15'56"
3. Howard (Iam) à 22'01"
4. Eisel (Ddd) à 26'07"
5. McLay (Fvc) à 27'00"
6. Sieberg (Lts) à 36'50"
7. Cimolai (Lam) à 37'37"
8. Breen (Fvc) :applaud: à 38'47"
9. Kittel (Eqs) à 42'08"
10. Guarnieri (Kat) à 42'29"

2017
Faites vos jeux :=!
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#2623457
Clemus est de retour, ça sent bon le ruoT ! :flags:
Avatar de l’utilisateur
Par Gambrinus2
#2623561
:metalhead: :banana:
Akaion a écrit :
26 juin 2017, 20:50
Le plateau du Ruot est somptueux d'ailleurs.
Je me demande...... :reflexion:
Ce sera un Ruot très difficile quoiqu'il en soit, car il y a peu d'étapes pour ruepmirg et ruehcnup contrairement aux années précédentes
Même un Voeckler ou un De Marchi pourraient avoir leur chance cette année....
Par Thrice
#2623589
:agenou: clemus, tout le meilleur de juillet


je crois que tes classements volent un top 10 à
- Marcin Sapa (Lam) en 2009, à 34'41'' de Huta
- Dimitri Champion (Agr) en 2010, à 28'18'' de Malori,

puisque Klier a depuis été pris la main dans le paquet de chips et disqualifié
Avatar de l’utilisateur
Par stereoking69
#2623621
Thrice a écrit :
26 juin 2017, 23:09
:agenou: clemus, tout le meilleur de juillet


je crois que tes classements volent un top 10 à
- Marcin Sapa (Lam) en 2009, à 34'41'' de Huta
- Dimitri Champion (Agr) en 2010, à 28'18'' de Malori,

puisque Klier a depuis été pris la main dans le paquet de chips et disqualifié
:metalhead:

McLay ne devrait pas être loin de la gagne :super:
Par Clemus
#2624608
Thrice a écrit :
26 juin 2017, 23:09
:agenou: clemus, tout le meilleur de juillet


je crois que tes classements volent un top 10 à
- Marcin Sapa (Lam) en 2009, à 34'41'' de Huta
- Dimitri Champion (Agr) en 2010, à 28'18'' de Malori,

puisque Klier a depuis été pris la main dans le paquet de chips et disqualifié
Effectivement, cela m'avait échappé :chimay:
Par Clemus
#2624612
Afin de pouvoir combler l'attente et en guise d'apéritif, penchons nous sur la rétro 2016 :banana:

Retour sur le ruoT 2016 :

La liste des engagés étant donc officielle, voici ceux qu'il s'agira de suivre de près : :super:

Par ordre d'équipe :

- S.Dumoulin
- Burghardt
- Bennett
- Lemoine
- Eisel
- Gène
- Sabatini
- Bonnet
-Delaplace
- Cimolai
- Henderson
- Hayman
- Timmer
- Guarnieri
- Wynants
- Rowe
- Rast
- Van Baarle

On notera au départ la présence de l'ancien vainqueur Sabatini (se rappelle-t-il de sa victoire?) mais aussi de vieux briscards du ruoT, à l'image de S.Dumoulin, Lemoine, Renshaw, Eisel, Cavendish, Kittel, Roux, Roelandts, Timmer ou Cimolai.
Il y aura aussi les jeunes pousses comme Bennett et Van Baarle.
Certains en outre viseront les victoires d'étapes, nous citerons pêle-mêle Bono, Hansen, Langeveld, Erviti, Feillu(celui-ci étant très craint pour ses qualités de rouleur) :victory:

Pronostic :

1. Cimolai
2. Lemoine
3. Van Baarle
4. Bennett
5. Sabatini
6. Eisel
7. Henderson
8. Hayman
9. Bonnet
10. Wynants

Résumé de la 1ère étape : Roosen débarque à Utah Beach :ned:

Le nééerlandais Timo Roosen de la Lotto Jumbo a remporté en échappée la 1ere étape du ruoT 2016 jugée à Utah Beach :applaud: Il a devancé Bak (Lts) et Tulik (Den), s'emparant du premier pas jaune :victory:

Comme souvent en pareil cas, nous avons assisté à un duel à distance entre les échappées-suicides, les tireurs de bout droits à cuisses de phacochères et les plus téméraires lançant leur chute dans les derniers kilomètres :courses:

A ce petit jeu, Howard fait partie des échappées-kamikazes à l'arrière de la course, si bien que le syndrome jambes-cotons s'empare de son organisme, ce qui lui permet de se lancer à la poursuite de Bak et Roosen qui s'étaient extirpés du notolep après s'être fait explosé par des tirages de bouts droits interminables :fouet:

Néanmoins ces 2 derniers concurrents creusent l'écart. Tulik déclenche alors une chute, mais il manque d'un rien de faire la jonction avec ceux-ci, son mécanicien n'ayant pas assez perdu de temps pour changer son vélo (apparemment il a bu trop de café, ce qui a pu nuire à son oisiveté :non-non: )

Alors que Roosen et Bak ont course gagnée, on assiste au traditionnel carambolage des premiers jours du ruoT, avec Morkov qui se jète à corps perdu sur le bitume afin de prendre un acompte de plaies et ecchymoses pour la suite de la compétition :attack: Il est suivi notamment par son coéquipier Haller et une partie de l'équipe Bora (tiens, tiens, Bennett doit se sentir déjà en forme :ton: ).

Au non-sprint, Roosen est le plus habile sur ses freins et s'adjuge la 1ère étape de ce ruoT 2016 pour sa première participation :applaud:

1. Roosen (Tlj)
2. Bak (Lts) à 0"
3. Tulik (Den) à 28"
4. Cousin (Cof) à 1'01"
5. Morkov (Kat) à 4'33" (temps compensé car chute dans les 3 derniers kilomètres, mais l'objectif de cet exercice se situe sur 3 semaines)
6. Haller (Kat) à 4'33"
7. Vermote (Eqs) à 1'26"
8. I. Izagirre (Mov) à 1'45"
9. Majka (Tnk)
10. Howard (Iam)

Le classement général est le même, à noter que cette année, les 3 derniers de chaque étapes écopent d'une pénalité de 10, 6 et 4".

Résumé de la 2è étape : A Cherbourg Bennett reporte la 2è Manche :pompom:

L'irlandais Sam Bennett de l'équipe Bora a remporté en solitaire et de belle manière la 2è étape du ruoT 2016 qui s'achevait à Cherbourg prenant le meilleur sur Morkov (Kat) et son coéquipier Archbold :applaud:

Voilà déjà un favori du ruoT qui fait parler la poudre :ton:
Vainqueur d'étape et porteur du pas jaune après un formidable raid solitaire en montagne l'année dernière (mais trop juste en dernière semaine et vaincu par sa fougue), Bennett a placé un démarrage imparable dans le final vallonné de cette étape :banane:
IL faut dire que l'équipe Bora a effectué un très gros travail tout au long de la journée, galvanisée par la chute collective dont plusieurs de ces coureurs ont pu bénéficier :duel:

Benedetti fait d'abord exploser le notolep en compagnie de Archbold et Bennett, les plus touchés de l'équipe hier, et seul Morkov (qui lui aussi est boosté par sa cabriole de la veille) :attack:
Un mini-contre la montre se met en place par l'équipe Bora, par ordre de blessures, la part belle étant réservé au leader naturel, Bennett.
Ce dernier fait la différence dans l'avant dernière cote après un gros travail de Benedetti, Archbold restant en contrôle de Morkov. Il faut croire que la stratégie payante en ce début de ruoT est bien la chute (et lourde, dans la mesure du possible :velotombe: )

Bennett creuse un bel écart et s'impose avec environ 2'30" d'avance sur ses poursuivants immédiats et déjà plus de 8' sur un notolep médusé, emmené par les Dimension Data et les Sky :super:

1. Bennett (Boa)
2. Morkov (Kat) à 2'44"
3. Archbold (Boa)
4. Benedetti (Boa) à 6'36"
5. Eisel (Ddd) à 8'08"
6. Rowe (Sky)
7. Stannard (Sky)
8. Cummings (Ddd)
9. Teklehaimanot (Ddd)
10. Bak (Lts)

Général :

1. Bennett (Boa)
2. Morkov (Kat) à 2'44"
3. Archbold (Boa)
4. Bak (Lts) à 3'35"
5. Roosen (Tlj) à 4'59"
6. Dennis (Bmc) à 5'20"
7. Howard (Iam) à 5'20"
8. Plaza (Obe) à 6'35"
9. Van Baarle (Cdt) à 6'35"
10. Benedetti (Boa) à 6'36"

Résumé de la 3è étape : Un Morkov Anjou(é)

Le danois de la formation Katusha Michael Markov a enlevé à Angers la 3è étape du ruoT 2016 devant Vermote(Eqs) et Eisel (Ddd), faisant coup double, puisqu'il prend le pas jaune à Bennett, 24h après avoir raté le coche :victory:

Morkov est décidément au four et au moulin en ce début d'épreuve :applaud: Il provoque lui-même la première grosse chute du ruoT 2016 avant-hier, et se classant 2è hier (le seul à avoir pu suivre le rythme endiablé des Bora)!

Cette fois-ci le danois a anticipé dans le final en s'extirpant en solitaire de la meute déchaînée sous l'impulsion des cuisses de phacochères du jour. Il faut dire qu'il profite à plein des douleurs et blessures de sa chute inaugurale :ballon:
Ajoutez à cela la fatigue provoquée par le manque de sommeil (et certainement des coups de bâton administrés le soir par l'équipe médicale :niark: ), Morkov dispose pour le moment d'atouts considérables.

Bennett a lui placé son effort trop tard, et se trouve repoussé à plusieurs minutes à l'entrée de la cité angevine, alors que Vermote et Eisel (deux coureurs en forme depuis le départ) sont partis en contre attaque, suite au travail de sape fourni tout au long de la journée :applaud:

1. Morkov (Kat)
2. Vermote (Eqs) à 2'34"
3. Eisel (Ddd) à 4'37"
4. Vakoc (Eqs) à 5'10"
5. Juul-Jensen (Obe) à 6'05"
6. Bak (Lts)
7. Haller (Kat) à 6'37"
8. Cummings (Ddd)
9. Howes (Cdt)
10. Vicioso (Kat)

Au classement général, Morkov prend le pouvoir, nous avons donc droit à un 3è redeal en 3 jours :banane:

1. Morkov (Kat)
2. Bennett (Boa) à 3'57"
3. Bak (Lts) à 6'56"
4. Archbold (Boa) à 8'44"
5. Dennis (Bmc) à 9'31"
6. Vermote (Eqs) à 9'57"
7. Eisel (Ddd) à 10'01"
8. VAn Baarle (Cdt) à 10'46"
9. Roosen (Tlj) à 10'59"
10. Majka (Tnk) à 11'18"

Résumé de la 4è étape : Morkov fait son limousin :applaud:

Le danois de la Katusha Michael Morkov a écrasé le ruoT pour la 2è journée d'affilée (ce qui est rare faut-il le souligner) en s'imposant à Limoges avec près de 6' d'avance sur ses poursuivants, Berhane (Ddd) et Bennett (Boa) :danielh:

Les jours se suivent et se ressemblent sur le ruoT : comme la veille Morkov a placé un démarrage à environ 25km de l'arrivée et plus personne ne l'a revu, malgré les efforts de ses nouveaux dauphins, Bennett et Bak, et de la vaillante échapée-suicide de Gougeard :attack:

Le danois semble irrésistible depuis 2 jours : sa violente chute porte ses fruits. Couvert de plaies/ecchymoses/brulures, il dispose d'un avantage intrinsèque considérable, reste à savoir si il pourra tenir longtemps à ce rythme, sachant que les premiers contreforts du Massif Central se profilent à l'horizon :hmm:

L'équipe Bora semble marquer le pas, Bennett est pour le moment impuissant, et Archbold ne profite plus des effets de sa chute.
Malgré un très bon Gougeard, membre de l'échappée-suicide du jour, qui avait parfaitement joué le coup en faussant compagnie aux membre du petit groupe qui s'était formé à l'arrière :pompom:

Mais cela ne sera pas suffisant, le français est d'ailleurs devancé par le surprenant Berhane et Bennett pour les places d'honneur. Bak est 5è et consolide sa 3è place.

1. Morkov (Kat)
2. Berhane (Ddd) à 5'39"
3. Bennett (Boa)
4. Gougeard (Alm)
5. Bak (Lts) à 6'35"
6. Vermote (Eqs) (toujours placé grâce à ses tirages de bouts droits) à 8'10"
7.Cummings (Ddd)
8. Bookwalter (Bmc)
9. Oliveira (Mov)
10. Erviti (Mov)

Au général, Morkov creuse le trou, mais l'incertitude est forte sur sa capacité à ne pas trop en faire :gafauvel:

1. Morkov (Kat)
2. Bennett (Boa) à 9'36"
3. Bak (Lts) à 13'31"
4. Vermote (Eqs) à 18'07"
5. Majka (Tnk) à 19'28" (bon rouleur, mais qui devrait exploser dès demain)
6. Berhane (Ddd) à 19'47"
7. Gougeard (Alm) à 19'47" (les français se font bien discrets pour le moment, dommage :neutral: )
8. Cummings (Ddd) à 20'11"
9. Howes (Cdt) à 20'11"
10. Voeckler (Den) à 20'45"


Résumé de la 5è étape : Morkov x3 dans le Cantal, de quoi en faire en fromage :francais:

Et de 3! Michael Morkov a une nouvelle fois écœuré tous ces adversaires en écrasant l'étape du jour qui s'achevait dans la station du Lioran (Cantal). Le danois de Katusha, parti en solitaire aux abords du Puy-Mary, a coupé la ligne avec 4'40" d'avance sur Tulik (Den) et Archbold (Boa), réalisant le hat trick, après Angers et Limoges, une performance MAJUSCULE :rock: :victory:

Cela faisait 4 ans que cela n'avait plus été vu, et l'exploit du français Christophe Kern (PierrefromAlsace si tu me lis :danielh: ) qui avait remporté 3 étapes consécutives :coeur:
Nous voilà revenus à des exploits dignes de la grande époque du ruoT (songez aux Vansevenant, Casper et autres Van Hummel, bien que ces derniers étaient de purs grimpeurs) :attack:

Morkov est bien intouchable à l'heure actuelle, s'offrant le luxe de ridiculiser les grimpeurs. Et à ce rythme là, on voit mal comment l'étape de demain puisse lui échapper une nouvelle fois. L'appétit venant en mangeant, on repensera à la célèbre lanterne verte Merckx surnommé le cannibale (cannibale ? Il n'a jamais goûté à une choucroute ou à cordon bleu Père Dodu celui-là :neutral: , bien que la choucroute ne soit pas un gage de réussite cf Ullrich, dont seule la gastro de 2003 le fait rester dans les mémoires du ruoT).

Morkov possède désormais près d'un quart d'heure d'avance, on peut penser que ses adversaires essayeront de le pousser à la faute, car à la régulière ils sont largement battus pour le moment.
Avec cette première journée de montagne, les grimpeurs et hommes en forme de ce début de ruoT ont bien répondu présent :ton:

1. Morkov (Kat)
2. Tulik (Den) à 4'40"
3. Archbold (Boa)
4. Haller (Kat)
5. Howard (Iam)
6. Bennett (Boa) (lui aussi semble fort, et reste en embuscade)
7. Cimolai (Lam) (dès les premières pentes, le voilà qui se montre :green: )
8. Kristoff (Kat) (grosse équipe Katusha qui marche sur l'eau, électrisée par son leader :banane: )
9. Bak (Lts)
10. Sieberg (Lts)

Général

Regardez ces écarts on se croirait en 3è semaine :saoul:

1. Morkov (Kat)
2. Bennett (Boa) à 14'16"
3. Bak (Lts) à 18'11"
4. Berhane (Ddd) à 24'27"
5. Howard (Iam) à 25'36"
6. Vermote (Eqs) à 26'07"
7. Archbold (Boa) à 26'29"
8. Eisel (Ddd) à 27'46"
9. Gougeard (Alm) à 27'47"
10. Haller (Kat) à 27'48"
Résumé de la 6è étape : Bennett, mieux vaut Tarn (et Garonne) que jamais :applaud:

Scénario incroyable sur la route du ruoT :blink: Sam Bennett(Boa) est venu coiffer Morkov(Kat) sur la ligne et empêcher ce dernier de réaliser un quadruplé historique, à l'issue d'un sprint à 3 mémorable avec le 3è larron du classement général, Bak(Lts) :gafauvel:

Sur un tracé insipide jusque dans le final, les 3 premiers du classement général nous sortent de notre torpeur par une passe d'arme qui restera dans les mémoires :gafauvel:

Les 3 hommes collaborent parfaitement (il faut dire qu'ils ont chacun l'occasion de conforter leur place sur le podium) et creusent le trou sur le notolep.
Derrière, les Direct Energie tenteront bien un suicide collectif pour emmener le dénommé Voeckler (celui qui fait le zouave sur son vélo, il est vrai que cela fait toujours perdre un peu d'énergie superflue :jap:) mais cela est bien trop tardif :paf-mur:

Entre les 3 hommes de tête, un sprint royal se précise : Morkov fait figure d'épouvantail après son hat trick, mais Bennett cherche à laver l'affront des 3 derniers jours, Bak est lui déjà content d'être là, sachant que sa grande carcasse ne l'avantage pas sur ce type de final :banane:

C'est Morkov qui freine le premier aux 150 mètres, mais Bennett réussi à effectuer un wheeling et à jeter son vélo vers l'arrière pour décrocher son 2è succès cette année :applaud: :duel:
Tout cela malgré les efforts du directeur sportif de Morkov qui a tenté le tout pour le tout en jetant une musette en direction de son poulain, mais la bandoulière rate la roue du danois :super:
Bak est 3è, abasourdi par le duel épique auquel il vient d'assister :ton: :attack: :applaud:


1. Bennett (Boa)
2. Morkov (Kat) à 0"
3. Bak (Lts)
4. Voeckler (Den) à 3'11"
5. Sicard (Den)
6. Duchesne (Den)
7. Dennis (Bmc) à 3'49"
8. Lutsenko (Ast) à 4'02"
9. Langeveld (Cdt) 4'21"
10. Juul-Jensen (Obe) à 4'24"

Classement Général :

Nos 3 héros du jour occupent donc les 3 premières places avec une avance confortable, voilà un très beau podium :victory:

1. Morkov (Kat)
2. Bennett (Boa) à 14'16"
3. Bak (Lts) à 18'11"
4. Berhane (Ddd) à 30'49"
5. Howard (Iam) à 31'05"
6. Vemote (Eqs) à 32'07"
7. Archbold (Boa) à 32'55"
8. Cummings (Ddd) à 32'59"
9. Haller (Kat) à 33'30"
10. Eisel (Ddd) à 33'46"
Résumé de la 7è étape : Au lac de Payolle, Morkov surfe sur la vague :rock:

Et au final il surgit un rueruoc. Toujours le même, Michael Morkov :venerer:
Le danois de la Katusha réalise un nouvel exploit en se payant le luxe de remporter la première étape de montagne , remportant ainsi sa 4è victoire d'étape en 7 jours :victory:
Battu la veille d'un boyau par Bennett, Morkov parvient à s'extirper dans le col d'Aspin, principale difficulté du jour avant le retour vers le lac de Payolle.

Mais derrière, l'équipe Cofidis, peu en verve jusque là, décide de dynamiter le notolep, provoquant la perte de Vermote, tandis que Berhane, 4è au matin explose (tout comme Cummings qui évite de peu la mise hors-délais suite à une échappée-suicide menée de main d'élève) :attack:

Mais Morkov tient bon, et garde 1'17" d'avance sur Laporte et Soupe (Cofidis), il faudra donc attendre pour voir la première victoire française (cela devient inquétant, encéphalogramme plat depuis le Grand départ :hmm: ) :victory:

Dommage, car comme le confiait un proche du staff de l'équipe nordiste, l'équipe avait fêté la victoire de l'équipe de France de football hier soir jusqu'à 4 heures du matin :france: :applaud:

1. Morkov (Kat)
2. Laporte (Cof) à 1'17"
3. Soupe (Cof)
4. Vanmarcke (Tlj) à 4'14"
5. Lemoine (Cof)
6. Bodnar (Tnk) à 4'26"
7. Archbold (Boa)
8. Bak (Lts)
9. McLay (Fvc)
10. Stannard (Sky)

Au général, Morkov s'envole, et compte près de 19' d'avance sur son dauphin Bennett, 22' sur Bak et plus de 37' sur Archbold, 4è :blink: :blink: :saoul:

1. Morkov (Kat)
2. Bennett (Boa) à 18'42"
3. Bak (Lts) à 22'37"
4. Archbold (Boa) à 37'21"
5. Haller (Kat) à 37'56"
6. Eisel (Ddd) à 38'12"
7. Howard (Iam) à 38'15"
8. Vermote (Eqs) à 39'17"
9. Sieberg (Lts) à 40'40"
10. Erviti (Mov) à 40'56"

Archbold fait la bonne opération du jour, gagnant 3 places, et Haller (encore un Katusha, l'équipe est déchaînée depuis le départ) qui passe de la 9è à la 5è place.

Reste désormais à savoir jusqu'à où sera capable d'aller Morkov, car à part trop en faire, il semble vraiment capable de gagner toutes les étapes restant encore à disputer :hmm:
Cette édition est décidément surprenante, car il y a eu très peu de chutes, à l'exception de Morkov et Bennett (dès le 1er jour :ton: ), personne n'a encore osé, ce qui peut expliquer une telle différence de niveau :velotombe:

A moins que les vieilles histoires de cochonou de synthèse ne viennent polluer l'atmosphère historique qui entoure l'épreuve :neutral:

Résumé de la 8è étape : Eisel pour l'étape, Bennett reprend la Bagnères (de Luchon) :rock:

L'autrichien de la Dimension Data Bernhard Eisel a remporté au sprint la 8è étape qui s'achevait à Bagnères de Luchon, en devançant Cavendish (Ddd) et Archbold (Boa) :applaud:

Mais la grande information du jour, est l'abandon du redeal Morkov, si impressionnant depuis le grand départ en Normandie :paf-mur: :pinch:
En effet, Morkov a placé un nouveau démarrage imparable (sans doute en vue de battre le record d'écart sur le second), mais dans sa gloutonerie, il perd toute mesure, et avec 20' d'avance au sommet du Tourmalet, il n'a d'autres choix que de baisser pavillon, au cours de cette 8è étape :pamafote:
On retiendra son fabuleux début de ruoT, et ces 4 victoires d'étapes record :victory: :applaud:

Le premier chapitre de cette édition 2016 se tourne donc aujourd'hui, Bennett reprend les commandes :goodbye:

Pour le reste, on notera dans cette étape les débours de Haller (5è) et Vermote (8è) qui perdent environ 4'.
La victoire va donc se jouer au sprint comme souvent en pareil cas.
On attend les Bennett, Archbold ou Bak, mais ce sont bien Eisel et Cavendish, les vieux briscards, pourtant peu réputés pour leur pointe de freinage, qui lancent le sprint, et c'est l'autrichien qui s'impose :applaud: :applaud:

Eisel gagne donc 8 ans après son dernier succès, ce jour là il avait mis au supplice le Grand Wim Vansevenant himself, depuis il a dû se contenter de places d'honneurs dans le top 10 (2è donc en 2008, 7è en 2009, 9è en 201, 8è en 2012), mais on l'avait plus revu autant à son avantage depuis) :applaud:

1. Eisel (Ddd)
2. Cavendish (Ddd) à 0"
3. Archbold (Boa)
4. Groenewegen (Tlj)
5. Bak (Lts)
6. Cummings (Ddd)
7. Dumoulin (Alm)
8. Stuyven (Tfr)
9. Debusschere (Lts)
10. Breschel (Cdt)

Bennett reprend donc le pas jaune, mais s'est loupé sur le sprint, ce qui est un moindre mal, surtout que la Bora est désormais en situation de force avec Bennett 1er et Archbold 3è :victory:
POur le moment Bak est toujours en embuscade, attention à ce vieux renard, qui est plein d'expérience, et qui contrairement à Bennett a déjà donné de sérieuses garanties sur 3 semaines, notamment du temps de feu l'équipe HTC :applaud:

1. Bennett (Boa)
2. Bak (Lts) à 3'55"
3. Archbold (Boa) à 18'39"
4. Eisel (Ddd) à 19'28"
5. Howard (Iam) à 19'31"
6. Sieberg (Lts) à 22'06"
7. Gougeard (Alm) à 22'35"
8. Pineau (Fdj) à 23'39"
9. Haller (Kat) à 23'53"
10. Bookwalter (Bmc) à 24'37"

Résumé de la 9è étape : A Arcalis, Sieberg ne s'est pas Andorremi :ger:

Le coureur allemand Marcel Sieberg (Lts) a remporté au sprint la 9è étape du ruoT au sommet de Andorre-Arcalis, devançant l'infortuné Archbold (Boa) et Cumminds (Ddd), dans une journée tranquille qui a pendant longtemps uniquement valu par les conditions climatiques :brave-bete:

Il faut dire qu'à part faire attention à ne pas trop en faire dans le 1er col, l'epaté s'est limité à un sprint massif.
Néanmoins, c'est la météo qui a pleinement joué son rôle : une chaleur de four dans la partie espagnole puis une averse de grêle et 15° en montant sur l'arrivée :niark:

Après la première difficulté du jour, les coureurs se sont donc rués sur les imperméables ou autres pulls norvégiens en laine polaire afin de se déshydrater et d'assécher au maximum l'organisme (attention cependant à ne pas rouler à l'ombre :manolo: ), mais il faut faire attention à ne pas faire de syncope ou de crise de chaleur en adoptant cette stratégie :hosto:
Voici donc que les équipes affrétèrent dès le matin doudounes et nourritures salées de rigueur (le hareng de mer du Nord étant particulièrement prisé) pour bien préparer le terrain :banane: :applaud:

Alors que personne n'arrive à se dégager, un violent orage secoue ce qu'il reste du notolep :ton:
Ni une ni deux, les redeals se hâtent d'enlever pulls et joggins et ouvrir grands leurs maillots (le torse nu étant interdit), ce qui provoque une cohue indescriptible au niveau des voitures de direction sportive dans les derniers kilomètres :victory: :attack:

Il faut dire que c'est dans ce genre d'étape que le travail de sape peut payer : le choc thermique associé à l'altitude pourrait bien faire tomber les rhumes et coup de fatigue qui pourraient s'avérer décisifs dans les jours à venir :applaud:

Pour l'étape, les favoris Archbold et Eisel sont bien placés, mais Sieberg surprend son monde, car Bak, profitant du marquage des autres redeals, l'avait autorisé à ramener en premier sa combinaison de ski à sa voiture :rock: :jap:
L'allemand confirme son bon début de ruoT :pompom:

1. Sieberg (Lts)
2. Archbold (Boa) à 0"
3. Cummings (Ddd)
4. Eisel (Ddd)
5. Degenkolb (Tga)
6. Haller (Kat)
7. Bak (Lts)
8. McLay (Fvc)
9. Howard (Iam)
10. Kristoff (Kat)

AU général, très peu de changement à signaler, Bennett reste en pas-jaune, on notera l'abandon de Pineau, 8è au matin, et du grimpeur Renshaw.

1. Bennett (Boa)
2. Bak (Lts) à 3'55"
3. Archbold (Boa) à 18'39"
4. Eisel (Ddd) à 19'28"
5. Howard (Iam) à 19'31"
6. Sieberg (Lts) à 22'06"
7. Gougeard (Alm) à 22'35"
8. Haller (Kat) à 23'53"
9. Vermote (Eqs) à 25'14"
10. Wagner (Tlj) à 26'06"

Résumé de la 10è étape : Howard se Re(b)vel :aus:

L'australien de l'équipe IAM Leigh Howard a remporté en solitaire la 10è étape à Revel devant Archbold (Boa), encore placé mais pas gagnant et McLay (Fvc) :applaud:

Après un début de course agité dans le Port d'Envalira, le notolep a roulé très fort pour reprendre les grimpeurs qui avaient tenté leur chance sur les reliefs de début d'étape.

A 7km du but, la côte de Saint Férréol a fait office de juge de paix :victory:
Howard s'en va seul dans la montée, il est pris en chasse par Archbold, Mc Lay, puis Haller et Guanieri (Kat) :attack:
Les Katusha sont en surnombre, mais depuis le départ de Morkov, il faut croire qu'ils ont pris un coup sur la tête :S

Profitant du travail de Archbold qui a durci la course, Bennett se glisse dans un groupe de contre avec notamment Schillinger (La Bora est décidément partout) :applaud: tandis que Bak montre des signes de lassitude, il perdra 1' sur la redeal :hmm:

Howard s'impose, Archbold est une nouvelle fois sur le podium, 2è comme hier.

1. Howard (Iam)
2. Archbold (Boa) à 39"
3. McLay (Fvc)
4. Haller (Kat)
5. Guarnieri (Kat)
6. Lemoine (Cof) à 1'35"
7. Bennett (Boa) à 1'39"
8. Schillinger (Boa)
9. Lutsenko (Ast)
10. Jeannesson (Cof)

Howard fait la bonne opération au général, et grapille une place, il est désormais 4è, idem pour Haller qui passe de la 8è à la 6è position :victory:

1. Bennett (Boa)
2. Bak (Lts) à 4'54"
3. Archbold (Boa) à 17'39"
4. Howard (Iam ) 18'54"
5. Eisel (Ddd) à 21'29"
6. Haller (Kat) à 23'55"
7. Sieberg (Lts) à 24'07"
8. Gougeard (Alm) à 24'46"
9. McLay (Fvc) à 27'14"
10. Vermote (Eqs) à 27'25"
Par Clemus
#2624615
Résumé de la 11è étape : Craddock, I'm a poor Lawson cow-boy :usa:

Le Lucky Luke du jour, Lawson Craddock (Cannodale-Drapac) a frappé un très grand coup en s'emparant provisoirement de la tête du grand prix Van Hummel au cours d'une journée riche en rebondissements :applaud:
L'américain a devancé de 11'02" le revenant Timmer (Tga) et S.Dumoulin (Alm) :blink:

Dès le départ, plusieurs chutes ont lieu impliquant notamment Howes et Theuns :velotombe: Ce qui n'est pas pour nous déplaire, nous qui étions pour le moment assez sevrés de ce genre de stratégie, qui est pourtant souvent payante :super:
Howes prépare en réalité le terrain pour Craddock qui chute également :victory:
Bientôt un groupe comprenant notamment les 2 Cannondale ainsi que Matthews (dernier hier mais qui remonte la pente aujourd'hui grâce aux shooters de vodka de la veille :rock: :applaud: ).

C'est alors que Craddock place un démarrage foudroyant qui laisse tout le monde sur place, on ne le reverra plus :attack:

Devant, de multiples bordures ont lieu. On attend donc les français à la fête :francais:
Mais c'est bien Bennett, qui a très bien joué le coup en anticipant par une crevaison qui sent le bon coup en créant une cassure, bien aidé par Schillinger :banane: :applaud: Bak, peu aidé par son gabarit de tireur de bout droit, est piégé et ne peut réagir :woohoo:

Finalement Craddock s'impose avec plus de 11' d'avance, ce qui récompense sa chute et le syndrome jambes-coton dont il bénéficie :victory:

A l'arrivée, Bennett reprend 4' sur Bak. L'autre grand gagnant du jour s'appelle Howard, parti dans une échappée-suicide périlleuse, mais qui a bien anticipé sur la bordure par la suite, il monte sur la 3è marche du podium :applaud:
Archbold a lui aussi été piégé dans les bordures (risqué de la part de Bora, au cas où Bennett en fasse trop par la suite :S )
Autre belle surprise, Gougeard a été dans le bon wagon et remonte à la 6è place, le voilà notre espoir français :france:

1. Craddock (Cdt)
2. Timmer (Tga) à 11'02"
3. S.Dumoulin (Alm)
4. Gougeard (Alm)
5. Bennett (Boa)
6. Schillinger (Boa)
7. Theuns (Tfs) à 11'13"
8. Bozic (Cof) à 11'24"
9. Jeandesboz (Den)
10. Cousin (Cof)

1. Bennett (Boa)
2. Bak (Lts) à 9'44"
3. Howard (Iam) à 18'14"
4. Eisel (Ddd) à 22'48"
5. Archbold (Boa) à 23'42"
6. Gougeard (Alm) à 23'46"
7. Haller (Kat) à 26'57"
8. Timmer (Tga) à 28'01"
9. Sieberg (Lts) à 28'07"
10. Lemoine (Cof) à 29'40"


Résumé de la 13e étape : Sorensen sort de sa caverne (du Pont d'Arc) :ennui:

Le danois Chris Anker Sorensen (Fortunéo Vital Concept) a remporté le 1er contre-l'horloge de cette édition du ruoT :applaud: Il a devancé de 17" son coéquipier Fonseca (Fvc) et Bozic (Cof) de 36" :applaud:

La formation Fortunéo sauve son ruoT :rock: Très attendue en tant qu'équipe invitée, l'équipe bretonne a été très décevante : Feillu invisible en plaine, peu d'échappées-suicide, pas de présence en montagne :blink: :non-non:

Heureusement le danois Sorensen a pu tirer profit de son épingle du jeu, bien aidé par les efforts consentis sur les pentes du Ventoux (une échappée-suicidaire qui avait d'ailleurs échouée lamentablement), comme quoi la vérité du jour n'est jamais celle du lendemain et chaque effort compte dans cette belle épopée qu'est le ruoT :super:

Fortunéo fait même coup double puisque Fonseca se classe 2è de l'étape :applaud:

Notons d'ailleurs que nos tricolores sont en très grande difficulté :paf-mur: Aucune victoire d'étape après
semaines de course :blink: :blink: :redcard:
Il va falloir réagir très vite sous peine d'arriver au pointé, d'autant plus que le seul espoir pour le classement général, le jeune et fougueux Alexis Gougeard a totalement raté son contre-l'horloge en finissant à plus de 7' de Sorensen, le voilà éjecté hors du top 10 :paf-mur:
Par ailleurs, peu de changement au classement général.


1. C.A. Sorensen (Fvc)
2. Fonseca (Fvc) à 17"
3. Bozic (Cof) à 36"
4. Haller (Kat) à 41"
5. Howard (Iam) à 53"
6. Lemoine (Cof) à 1'00"
7. Bono (Lam) à 1'10"
8. Cavendish (Ddd) à 1'11''
9. McLay (Fvc) à 1'28"
10. Eisel (Ddd) à 1'34"

1. Bennett (Boa)
2. Bak (Lts) à 8'56"
3. Howard (Iam) à 16'29"
4. Eisel (Ddd) à 21'34"
5. Archbold (Boa) à 22'18"
6. Haller (Kat) à 27'49"
7. Cimolai (Lam) à 28'10"
8. Timmer (Tga) à 28'13"
9. Sieberg (Lts) à 29'15"
10. McLay (Fvc) à 30'37"
Résumé de la 12è étape : Archbold enfin récompensé sur les pentes du mont chevelu :applaud:

Le néo-zélandais de l'équipe Bora Shane Archbold a remporté la 12è étape du ruoT sur l'ascension du Mont Ventoux en prenant de freinage ses compagnons d'échappés, avec entre autres Cimolai (Lam) 2è, et Richeze (Eqs), 3è :applaud:

Une étape du restera dans les mémoires :banane:
Après qu'une échappée-suicide soit partie dans les premiers kilomètres (et comptant jusqu'à 18' de retard :hmm: ), Bennett et Pinot (que l'on attendait pas si bien, mais après tout les français maîtrisent à merveille de placement :france: ) provoquent une première bordure :victory:
C'est alors que la formation Etixx-Quick Step décide d'enclencher un mouvement d'auto-destruction dit "cuisses de phacochères" que l'on a du mal à comprendre, étant donné que cela favorise l'échappée-suicide et les concurrents ayant pris le bon côté de la bordure :hmm:

Pourtant tout bascule lorsque Gerrans, réalise une chute à pleine vitesse en queue de notolep, même si les coureurs suivants ne parviennent pas réellement à harponner le vélo de l'australien, ce qui limite les bienfaits qui découlent d'une cabriole (Rowe et l'équipe Sky ont manqué de prestance, une fois de plus :paf-mur: ).
La sympathique lanterne verte Froome, décide donc d'attendre sagement ses équipiers ayant chuté qui transportaient la collation de 16h à base de Chablis et de galette des rois :courses:

Il feint donc un besoin naturel, mais le notolep ne fera aucun cadeau à ce pauvre hère, et l'attend, ce qui fait échouer la bordure et tout rentre dans l'ordre :lolilol:

C'est donc un notolep où tout rentre dans l'ordre, ce qui s’avérera fatal au groupe des échappées :pinch:

A noter que l'arrivée au sommet du "Nain de Provence", aussi appelé le "Mont Chevelu" = le Mont Ventoux, à due être déplacée 6km plus bas à l'immeuble Reynard en raison de violentes bourrasques de vent (qui aurait néanmoins pu donner des idées à certains :pamafote: ).

Alors que le notolep des favoris reste relativement compact (seul Haller, 7è le matin et Lemoine 10è et mal inspiré par l'échappée) la lanterne verte Froome, sûrement vexé par le camouflet subi un peu plus tôt, décide de se faire à nouveau remarquer :applaud:
Naviguant très loin des redeals, il décide de percuter en compagnie de 2 autres concurrents Mollema et Porte (oui ils sont sur le ruoT, mais on ne parle jamais d'eux :whistle: ) une moto de la télévision bloquée par la foule qui préparait un barbecue en attendant Bennett et consorts :velotombe: :woohoo:

Voyant sa bicyclette sectionnée par une moto de gendarmerie et galvanisé par la chance qui semble enfin avoir tourné en sa faveur, Froome décide de continuer vers la ligne d'arrivée par ses propres moyens, c'est à dire à pied, espérant enfin quitter cette première place qui lui colle à la peau, subtilisant au passage un paquet de chips à un spectateur inattentif :super:
La voiture MAVIC arrivant à sa hauteur, Froome enfourche un vélo à roulettes qui lui permet de gagner à nouveau quelques secondes :courses:
Malheureusement pour lui, les commissaires décident de le reclasser dans le temps de Mollema, qui a poursuivi son effort, sans même s'arrêter prendre une merguez au barbecue improvisé (le manque d'habitude sans doute) :S :paf-mur: Froome sera donc toujours lanterne verte à la fin de l'étape :contrat:

Loin derrière, Bennett décide de faire le travail pour Archbold qui reste sur 2 2è place et 2 3è places :ton:
Le néo-zélandais s'extirpe du grupetto en compagnie de Cimolai (qui comme toujours ressuscite à l'approche de la 3è semaine) et de 3 coureurs de la Etixx, qui profitent du travail abattu pendant la journée :attack:

Face à cette forte adversité, Archbold ne gamberge pas et s'impose devant Cimolai et les 3 Etixx qui ont loupé leur sprint (il faut dire qu'avec Kittel, Sabatini et Richeze, le collectif ne pesait pas bien lourd dans ces circonstances :non-non: ) :victory:

1. Archbold (Boa)
2. Cimolai (Lam) à 0"
3. Richeze (Eqs)
4. Kittel (Eqs)
5. Sabatini (Eqs)
6. Degenkolb (Tga) à 49"
7. Ten Dam (Tga)
8. Arashiro (Lam)
9. Stannard (Sky)
10. Wynants (Tlj)

1. Bennett (Boa)
2. Bak (Lts) à 9'44"
3. Howard (Iam) à 18'14"
4. Eisel (Ddd) à 22'48"
5. Archbold (Boa) à 22'53"
6. Gougeard (Alm) à 23'46"
7. Timmer (Tga) à 28'01"
8. Sieberg (Lts) à 28'07"
9. Cimolai (Lam) à 28'50"
10. Haller (Kat) à 29'46"


Résumé de la 14è étape : Au parc des Oiseaux, Vicioso prit son envol :spain:

L'espagnol de la Katusha Angel Vicioso a remporté en solitaire la 14è étape du ruoT au parc des oiseaux :applaud:
Il a devancé de 2 minutes un groupe reglé par Debusschere (Lts) et Jeannesson (Cof).

Une journée à l'ancienne sur ce ruoT, entre échappées-suicides, chutes, et tirages de bouts droits :applaud: Cela faisait il est vrai un moment que nous n'avions pas eu droit à un tel scénario :)

Parmi les téméraires de l'échappée, on trouve Elmiger, Roy, Howes et Benedetti :applaud:
Dans le notolep, Breschel, Debusschere, Navarro et Bozic, profitent d'un moment de flottement pour se glisser subrepticement dans la file de directeurs sportfis et se retrouvent à terre lorsqu'ils se jettent à corps perdu dans un accrochage entre 2 véhicules :attack: :victory:
Hélas Breschel en a trop fait et doit abandonner dans la foulée :paf-mur: On ne le dira jamais assez, rigueur et maitrise sont indispensables à la réussite sur une épreuve tel que le ruoT :fouet:

Sur ces entrefaits, Vicioso place un démarrage en catimini qui ne provoque aucune réaction des redeals :woohoo:
Mais tout s'enchaîne avec un gros travail de Debusschere pour Bak, habituel tireur de bouts droits-phacochères, bientôt relayé par Benedetti et Howes, dont le travail incessant depuis le matin commence à porter ses fruits :ton:
Mais attention, Bennett est en difficulté et semble incapable de réagir :banane: :blink:
Beau coup de force de la Lotto-Soudal, bien qu'insuffisant, Bak récupère 2'30" sur Bennett :applaud: :applaud:

Pour l'étape, Vicioso ne sera pas revu, Debusschere règle le premier groupe à 2'03"

1. Vicioso (Kat)
2. Debusschere (Lts) à 2'03"
3. Jeannesson (Cof)
4. Benedetti (Boa)
5. Cummings (Ddd)
6. Burghardt (Bmc)
7. Dennis (Bmc)
8. Pauwels (Ddd)
9. de Gendt (Lts)
10. Berhane (Ddd)

L'avance de Bennett reste confortable, d'autant plus que son terrain de prédilection approche, mais il semble moins bien depuis quelques jours, les effets de sa chute initiale commencent à s'estomper :hmm:

1. Bennett (Boa)
2. Bak (Lts)à 6'18"
3. Howard (Iam) à 14'52"
4. Eisel (Ddd) à 19'19"
5. Archbold (Boa) à 21'59"
6. Haller (Kat) à 27'17"
7. Timmer (Tga) à 27'47"
8. Cimolai (Lam) à 28'10"
9. Stannard (Sky) à 28'42"
10. Sieberg (Lts) à 28'49"

Résumé de la 15è étape : McLay au Culoz, Bennett toujours numéro Ain :uk:

Le britannique Daniel McLay (Fortunéo) a remporté en finisseur la 15è étape du ruoT à Culoz dans l'Ain :applaud:
Il a devancé le grupetto de Kittel (Eqs) et Degenkolb (Tga).

Une étape de montagne traditionnelle sur le ruoT avec un grupetto assez conséquent au pied de la dernière montée du Grand Colombier, bien que Groenewegen et Cavendish eurent essayé à plusieurs reprises de secouer le cocotier :hmm:

La victime du jour est Haller (Kat) qui perd 1'30 et 4 places au général, Howard montre aussi quelques signes de lassitude en terminant dans le même temps que l'autrichien, mais il possède toujours 4' d'avance sur un Eisel très offensif aujourd'hui, dans la course au podium :attack:

Dans la dernière difficulté, McLay part en solitaire et ne sera plus rejoint, et fait une belle opération au général en gagnant 4 places, il est désormais 7è :victory:
A noter que c'est la 2è victoire en 3 jours pour la Fortunéo qui se réveille :applaud: Mais toujours pas de français, même dans une équipe de l'Hexagone :paf-mur:
La bérézina continue : Gougeard le mieux classé 13è au général à plus de 30', 15è de l'étape premier français, et seulement 3 d'entre eux dans le 1er grupetto :S

1. McLay (Fvc)
2. Kittel (Eqs) à 2'35"
3. Degenkolb (Tga)
4. Enger (Iam)
5. Vanmarcke (Tlj)
6. Archbold (Boa)
7. Bennett (Boa)
8. Henderson (Lts)
9. Cimolai (Lam)
10. Eisel (Ddd)

Au général, Bennett reste tranquillement en pas-jaune avec 6' d'avance sur Bak.
Derrière c'est très serré, il n'y a que 45" entre le 6è et le 10è :danielh:

1. Bennett (Boa)
2. Bak (Lts)à 6'18"
3. Howard (Iam) à 15'55"
4. Eisel (Ddd) à 19'19"
5. Archbold (Boa) à 21'59"
6. Cimolai (Lam) à 28'10"
7. McLay (Fvc) à 28'12"
8. Sieberg (Lts) à 28'49"
9. Stannard (Sky) à 28'45"
10. Haller (Kat) à 28'55"


Résumé de la 16è étape : Alaphilippe les a bien Berné :france:

ENFIN !! :super: Première victoire française sur le ruoT 2016 avec Julian Alaphilippe de la Etixx, devant son coéquipier T. Martin et Laporte (Cof) :francais:

Une journée riche en événements sur le ruoT :applaud: Tout d'abord cette extraordinaire échappée-suicide menée de bout en bout et avec brio par les 2 compères T. Martin et Alaphilippe :rock: Un véritable duo-normand kamikaze mené jusqu'à une vingtaine de kilomètres de Berne, à l'ancienne :applaud:

Le choix avait été dicté dès le matin au briefing : Alaphilippe, en perdition la veille, devait s'accrocher à la roue de T.Martin jusqu'à se faire exploser le caisson :victory:
Ils ne laissent personne d'autre se joindre à leur chevauchée fantastique :attack:

Une fois le notolep roulé, Alaphilippe attaque le 1er, suivi par Martin quelques kilomètres plus loin, et seul Laporte peut prendre la roue :victory: On la sent venir la première victoire française :banane:

Juste devant, Bennett fait exploser les autres favoris et assomme le ruoT :ton: :fouet:
Les dégâts seront conséquents à l'arrivée : Bak à 9', Howard et Archbold à 5', Eisel à 8' :woohoo:
On peut le dire, l'irlandais, sauf défaillance va remporter ce ruoT, un an après nous avoir ébloui (mais il n'avait pas tenu la pression et en avait trop fait), voilà un grand champion, et encore jeune en plus :winner:

Pour la victoire d'étape, les 2 coureurs Etixx vont boucler la boucle : ils laissent Laporte sur place dans les derniers hectomètres, et Martin laisse la victoire à Alaphilippe :applaud:
Voilà enfin la première victoire française sur cette édition, et pas la plus attendue par dessus le marché :victory:

1. Alaphilippe (Eqs)
2. Martin (Eqs) à 0"
3. Laporte (Cof) à 6"
4. Jeandesboz (Den) à 24"
5. Bennett (Boa)
6. Gallopin (Lts)
7. Kittel (Eqs) à 55"
8. Keisse (Eqs)
9. Tosatto (Tnk) à 3'39"
10. Gougeard (Alm) à 4'02"

1. Bennett (Boa)
2. Bak (Lts) à 15'20"
3. Howard (Iam) à 20'08"
4. Archbold (Boa) à 26'12"
5. Eisel (Ddd) à 27'15"
6. McLay (Fvc) à 32'45"
7. Gougeard (Alm) à 34'31"
8. Sieberg (Lts) à 36'18"
9. Cimolai (Lam) à 37'23"
10. Timmer (Tga) à 38'21"
Résumé de la 17è étape : Breen la joue Finhaut :applaud:

Le norvégien de la Fortunéo Vegard Breen remporte cette 17è étape du ruoT au Barrage de Finhaut-Emosson, après un festival de son équipe :ton: Mc Lay et Fonseca suivent à 3" :danielh:

Démonstration de force de la Fortunéo :applaud: Très critiquée dans la 1ere partie du ruoT pour sa très (trop) grande discrétion malgré son statut d'invitée (ce qui renforce d'autant plus les attentes) que l'équipe avait souvent mis à l'honneur les années précédentes.

Mais depuis le contre-l'horloge de mi-ruoT, ses coureurs sont déchainés : Sorensen, McLay et Breen enlevant chacun un bouquet :victory:

C'est justement McLay, l'un des grands animateurs des Alples (le plus fort en montagne ?), qui attaque sans cesse au cours de cette journée, préparant le terrain pour ses coéquipiers Breen et Fonseca :banane:

Le grupetto est impuissant, et les 3 équipiers se présentent ensemble pour la gagne : il est décidé que chacun pourra jouer sa carte :attack: A ce petit jeu, Breen se montre le plus malin et empoche l'étape devant McLay qui poursuit son rapproché au classement général :pompom:

A noter également, Archbold prend un acompte pour l'étape de demain, puisqu'il réalise une toujours très difficile et périlleuse chute en descente (plus de 60 km/h tout de même :blink: ) :applaud:
Il pousse le vice jusqu'à arracher complètement son maillot sur le côté gauche, comme pour mieux toiser ses concurrents dans la course au podium "Toi regarder, moi capable déchirer maillot suite chute, toi fare attention à ta 3è place" :super:

1. Breen (Fvc)
2. McLay (Fvc) à 3"
3. Fonseca (Fvc)
4. Jeannesson (Cof) à 1'25"
5. Cousin (Cof)
6. Archbold (Boa)
7. Henderson (Lts)
8. Enger (Iam)
9. Haller (Kat)
10. Bennett (Boa)

1. Bennett (Boa)
2. Bak (Lts) à 15'20"
3. Howard (Iam) à 20'08"
4. Archbold (Boa) à 26'12"
5. Eisel (Ddd) à 27'15"
6. McLay (Fvc) à 31'20"
7. Gougeard (Alm) à 34'31"
8. Sieberg (Lts) à 36'18"
9. Cimolai (Lam) à 37'23"
10. Breen(Tga) à 37'36"


Résumé de la 18è étape : Eisel trouve Savoie :batterie:

Bernhard Eisel de l'équipe Dimension Data a remporté le contre-l'horloge de Sallanches à Megève (Haute Savoie), son 2è succès dans l'épreuve :applaud: L'autrichien devance Fonseca (Fvc) et Navarro (Cof)

Pour cette épreuve chronométrée disputée en montagne, les coureurs ont tenu eur rang : les redeals du classement général (Bennett, Bak, Eisel, McLay, Cimolai, Sieberg), les spécialistes de l'effort solitaire (Fonseca) et les surprises (Navarro) :victory:
La contre performance du jour est française : Gougeard termine 146è à plus de 5' de Eisel, tombant à la 8è place et abandonnant sans doute tout espoir de top 5 :sad: Cela fait déjà 9' de perdu sur cette spécialité depuis le départ du ruoT :saoul: Cela fait beaucoup trop, et Gougeard sait mieux que quiconque qu'il devra travailler ce point-là pour faire mieux à l'avenir, il reste néanmoins le 1er tricolore au général :france:

Bennett a bien contrôlé, Bak semblant se satisfaire de sa 176è et 2ème place, le danois a calqué sa course sur l'irlandais.
Howard a montré à nouveau quelques faiblesses, à près de 3' de Eisel, mais garde une marge de 4'22" sur ce dernier.
Eisel 4è car hélas Archbold, occupant cette place la veille au soir ainsi que le maillot vert de l'UMP, n'a pas pu repartir ce matin suite à sa chute de la veille :paf-mur: Sans doute a-t-il joué son va-tout pour tenter de monter sur le podium, mais ce quitte ou double lui fut fatal :pamafote:

A noter la nouvelle belle performance collective des Fortunéo avec Fonseca (il mériterait d'en décrocher une celui-ci :applaud: ) 2è et McLay 4è, qui conforte son maillot des grimpeurs :victory:

1. Eisel (Ddd)
2. Fonseca (Fvc) à 19"
3. Navarro (Cof) à 38"
4. McLay (Fvc) à 43"
5. Haller (Kat) à 1'03"
6. Cimolai (Lam) à 1'06"
7. Bennett (Boa) à 1'18"
8. Bak (Lts) à 1'28"
9. Sieberg (Lts) à 1'30"
10. Bono (Lam) à 1'32"

Général :

1. Bennett (Boa)
2. Bak (Lts) à 15'30"
3. Howard (Iam) à 21'35"
4. Eisel (Ddd) à 25'57"
5. McLay (Fvc) à 30'45"
6. Sieberg (Lts) à 36'30"
7. Cimolai (Lam) à 37'11"
8. Gougeard (Alm) à 38'12"
9.Stannard (Sky) à 39'26"
10. Breen (Fvc) à 39'50"


Résumé de la 19è étape : Mont (Blanc) et merveilles pour McLay :uk:

Le britannique Daniel McLay a remporté brillamment et en solitaire la 19è étape du ruoT à Saint-Gervais Mont Blanc :applaud: Auteur d'un nouveau numéro de solliste, il a devancé Richeze (Eqs) à 3'52" et Degenkolb (Tga) à 3'55" :victory:

La formation Fortunéo et son grimpeur McLay sont décidément en feu sur cette fin de ruoT :banane:
Voici un 4è succès d'étape, le 2è personnel de McLay, à l'attaque tous les jours en montagne!!

Nouveau coup de bambou pour notre français Gougeard qui explose complètement avec près de 8' de retard à l'arrivée :paf-mur: :non-non:
Il se retrouve 17è et perd même sa place de meilleur français du ruoT au bénéfice de Petit pour 11" :pinch: :S

Du côté des redeals, Bennett a course gagnée sauf incident, Bak et Howard complètent le muidop provisoire :danielh:

Tous les regards vont à nouveau se tourner vers McLay pour la dernière journée en montagne : osera-t-il dynamiter la course dès la première ascension pour une nouvelle chevauchée solitaire au risque de tout perdre ? :hmm:
Il ne pointe qu'à 5' du muidop (Howard) et pourrait faire basculer le classement (bien qu'il ne pourra vraisemblablement pas titiller Bak et Bennett :coeur:

McLay est sans conteste le meilleur sur cette fin de ruoT, pourra-t-il nous sortir un nouvel exploit ? Réponse ce soir à Morzine :ton:

1. McLay (Fvc)
2. Richeze (Eqs) à 3'52"
3. Degenkolb (Tga) à 3'55"
4. Sagan (Tnk)
5. Lemoine (Cof)
6. Eisel (Ddd)
7. Sieberg (Lts)
8. Bak (Lts) à 4'11"
9. Cummings (Ddd)
10. Arashiro (Lam)

1. Bennett (Boa)
2. Bak (Lts) à 15'30"
3. Howard (Iam) à 21'35"
4. Eisel (Ddd) à 25'57"
5. McLay (Fvc) à 26'34"
6. Sieberg (Lts) à 36'14"
7. Cimolai (Lam) à 37'11"
8. Haller (Kat) à 40'37"
9.Stannard (Sky) à 40'58"
10. Breen (Fvc) à 41''22"

Résumé de la 20è étape : T. Martin Joux Plane du dérailleur :ger:

Tony Martin remporte l'avant dernière étape du ruoT 2016 :victory: L'allemand de la Etixx s'impose en solitaire devant les français toujours placés, jamais gagnants, Soupe (Cof) et Petit (Den).
Ce dernier sauve d'ailleurs les meubles pour les français à l'issue de l'ultime étape de montagne, rendue particulière par les conditions météos climatiques et les descentes mouillées :courses:

C'est donc Martin qui porte l'estocade finale dans la descente du col de Joux-Plane en direction de Morzine :banane:
McLay a bien tenté toute la journée de se rapprocher du muidop mais le grupetto ne lui a jamais laissé plus d'une minute de champ :attack:

Il n'y a pas de changement significatif au général, seuls Kittel, Guarnieri et Petit en profitent pour se glisser dans le poT 10 : 8è, 9è et 10è :applaud:

Petit sauve donc la mise des français avec cette 10è place provisoire, attention demain à ne pas la perdre par inattention, il y a toujours des cassures le dernier jour :hmm:

Nous allons donc assister au triomphe de Bennett demain, lui qui a mis un point d'honneur à prendre la bonne cassure dans le grupetto des redeals, pour définitivement assommer ses adversaires :ton:

Victoire d'étape bien méritée pour T. Martin, lui qui avait laissé gagner Alaphilippe (seul succès français du ruoT) :ballon:

1. T. Martin (Eqs)
2. Soupe (Cof) à 51"
3. Petit (Den)
4. Bodnar (Tnk) à 1'19"
5. Hagen (Ddd) à 1'45"
6. Cummings (Ddd)
7. Bennett (Boa)
8. Albasini (Obe)
9. Schillinger (Boa)
10. Navardauskas (Cdt)

1. Bennett (Boa)
2. Bak (Lts) à 15'56"
3. Howard (Iam) à 22'01"
4. Eisel (Ddd) à 26'07"
5. McLay (Fvc) à 27'00"
6. Sieberg (Lts) à 36'50"
7. Cimolai (Lam) à 37'37"
8. Kittel (Eqs) à 42'08"
9. Guarnieri (Kat) à 42'29"
10. Petit (Den) à 44''49"


Résumé de la 21è et dernière étape : Breen réussit son Paris :applaud:

Nouveau succès pour la Fortunéo avec le norvégien Breen qui s'offre une 2è victoire personnelle et finit en beauté ce ruoT à Paris :applaud: Et ce, malgré tous les efforts de la Direct Energie de Jeandesboz et Sicard.
Sam Bennett remporte lui son 1er ruoT sur les spmahC seésylE :winner:

C'est la Direct Energie qui prend la course à son compte dès l'entrée dans Paris avec des tirages de bouts collectifs :niark:
C'est pourtant Breen qui place une accélération en catimini et se fait oublier dans les voitures :ton:
Jeandesboz et Sicard se lancent alors à sa poursuite, mais trop tard, Breen est déjà loin :attack:

Les organisateurs ayant neutralisé les temps 1 ruot avant la ligne, les coureurs décident quand même de nous offrir du spectacle pour cette dernière étape :victory:
Plusieurs chutes ont lieu, avec notamment Hollenstein qui chute lourdement :applaud: Enger n'est pas en reste pour la IAM toujours, avec une belle crevaison sur le côté droit :rock:
Puis,Coquard, qui a initié le mouvement de Direct Energie s'ennuie tout seul dans le notolep, il décide alors de rouler dans des gravillons pour rejoindre ses copains à l'avant :super: Ce qui fut chose faite ;)

Bennett finit en roue libre et termine dans les derniers, mais l'écart avait été creusé déjà bien avant cette étape :study:


1. Breen (Fvc)
2. Jeandesboz (Den) à 2'15"
3. Sicard (Den) à 2'16"
4. Naesen (Iam) à 7'17"
5. Craddock (Cdt) à 2'45"
6. Roosen (Tlj) à 7'17"
7. Coquard (Den)
8. Voeckler (Den) à 3'08"
9. Gène (Den) à 7'17"
10. Hayman (Obe)

Seul changement dans le poT 10, Breen passe 8è et éjecte Petit de la 10è place, pas de français dans les 10 :non-non:

1. Bennett (Boa)
2. Bak (Lts) à 15'56"
3. Howard (Iam) à 22'01"
4. Eisel (Ddd) à 26'07"
5. McLay (Fvc) à 27'00"
6. Sieberg (Lts) à 36'50"
7. Cimolai (Lam) à 37'37"
8. Breen (Fvc) :applaud: à 38'47"
9. Kittel (Eqs) à 42'08"
10. Guarnieri (Kat) à 42'29"

A suivre : bilan du ruoT 2016 B)

ruoT 2016 : la rétro :duel:

Voici les 5 moments forts de cette édition :

1. La chute qui changera tout

Dans les derniers hectomètres de l'arrivée à Utah Beach, Morkov se lance dans une grosse chute à pleine vitesse :blink: :velotombe: Les Bora se lancent à corps perdu dans la mêlée, et notamment un outsider très sérieux pour le muidop, l'irlandais Bennett :applaud:
Les 2 coureurs marquent de très bons points pour les 3 semaines à venir :victory:

2. Morkov rate le quadruplé à Montauban mais plane sur le ruoT

Vainqueur de 3 étapes consécutives et solide redeal avec 15' d'avance sur Bennett, Morkov pense bien ajouter une 4è victoire historique en 6 jours à son escarcelle. Mais, échappé en compagnie de ses dauphins Bennett et Bak, le danois est surpris par un freinage brusque de Bennett.
Le lendemain Morkov l'emporte une 4è fois et creuse encore un peu plus l'écart sur l'irlandais (22 minutes! :woohoo: )

3. Morkov craque, Bennett s'installe

Le redeal Morkov et son maillot pas jaune craque en direction de la station de Bagnères :saoul: :paf-mur:
Bennett reprend les commandes qu'il ne lâchera plus, devant Bak et son coéquipier Archbold :banane:

4. Fortunéo et sa dernière semaine de feu

5 victoires d'étapes pour la formation invitée sur ce ruoT :applaud:
Bredouille jusqu'à la 13 étape, Fortunéo remporte pas moins de 5 succès avec deux doublés de Breen et de la révélation McLay (assurément le meilleur en montagne) + Sorensen une fois contre-l'horloge :ton:

5. Bennett triomphe

Sur les spmahC seésylE, Bennett (Boa) peut savourer son succès avec un quart d'heure d'avance sur Bak (Lts) et 22' sur Howard (Iam) :super: :pompom:


Classement final du ruoT 2016

174. Bennett (Boa) :applaud:
173. Bak (Lts) à 15'56"
172. Howard (Iam) à 22'01"
171. Eisel (Ddd) à 26'07"
170. McLay (Fvc) à 27'00"
169. Sieberg (Lts) à 36'50"
168. Cimolai (Lam) à 37'37"
167. Breen (Fvc) :applaud: à 38'47"
166. Kittel (Eqs) à 42'08"
165. Guarnieri (Kat) à 42'29"
164. Petit (Den) à 42'49"
163. Wagner (Tlj) à 45'05"
162. Haller (Kat) à 45'34"
161. Stannard (Sky) à 46'40"
160. Groenewegen (Tlj) à 47'40"
159. Bodnar (Tnk) à 47'44"
158. Gène (Den) à 48'12"
157. Laporte (Cof) à 48'27"
156. Gatto (Tnk) à 48'36"
155. Henderson (Lts) à 48'56"

A retenir :

- le craquage complet des français : 1 seule victoire d'étape par un inconnu (Alaphilippe, et encore T. Martin le laisse gagner) et aucun dans le top 10 :non-non: :S

- un suspens moins au rendez-vous : un podium figé dès la 11è étape, peu de craquages (Morkov et Archbold mis à part), peu de chutes et de prises de risque

- un Morkov gargantuesque pendant une semaine

- la révélation McLay (le seul a secouer le cocotier) et Fortunéo on fire 10 jours durant

- le ruoT se joue définitivement sur le plat


Voici venue l'heure des récompenses

Pour rappel, hors prix Van Hummel et chute spectaculaire, il faut avoir terminé.

Le plus combatif :
Mc Lay (Fvc) :attack:

Le plus grand écart creusé (ou Prix Van Hummel) (un des titres le plus prisés) :
1. Craddock (Cdt, 11'02") 2. Morkov (Kat, 5'39") 3. Morkov (Kat, 4'40") :applaud:

Le meilleur jeune :
1. McLay (Fvc) 2. Haller (Kat) à 18'34" 3. Groenewegen (Tlj) à 19'40"

Le classement par points parrainé par l'UMP
1. Bak (Lts) 2. Eisel (Ddd) 3. Bennett (Boa) :applaud:

Le meilleur grimpeur :
1. McLay (Fvc) 2. Groenewegen (Tlj) 3. Richeze (Eqs) :applaud:

Classement par équipe :
1. Dimension Data 2. Lotto-Soudal à 22'07" 3. Fortunéo à 42'47" :applaud:

Le meilleur français :
1. Petit (Den) 2. Gène (Den) à 5'23" 3. Laporte (Cof) à 5'38" :applaud: :france:
Bilan tout de même faible, au général, c'est un des pires bilans de ces dernières années, Gougeard a longtemps fait illusion avant de craquer en dernière semaine.

La chute la plus bénéfique : Bennett (Boa) :applaud:

La chute la plus spectaculaire A. Yates :super:

Merci d'avoir suivi cette 103è édition du ruoT et à l'année prochaine! :jap:

Enfin, n'oubliez pas : rien ne sert de courir il faut partir à point :goodbye:

Viva el ruoT :ton:
Avatar de l’utilisateur
Par Batman
#2624660
Dommage de ne pas voir le tenant du titre retenter sa chance.
Bon il sort d'un Orig costaud mais décevant, il termine seulement 4ème, à 30 minutes du grand Fonzi (qui avait la pancarte à domicile pour la 100ème édition de l'Orig).
Il sera certainement présent sur l'Atleuv pour sauver son année de TG.
Par Clemus
#2625184
Les hommes à surveiller sur ce ruoT :

- Bak (LTS)
- McLay (FVC)
- Timmer (SUN)
- Haller (KAT)
- J.Sagan (BOH) -> le souffre douleur de Peter, qui lui envoie des fléchettes dans la chambre de l'hôtel :tonton:
- Van Baarle et Phinney (CDT)
- Bozic (TBM)
- Van Emden et Groenewegen (TLJ)
- Claeys et Lemoine (COF)
- Mori (UAE)
- Renshaw et Eisel (DDD)
- Un larron de chez Wanty (mais lequel? :reflexion: )
- Cimolai (FDJ)
- Petit (DEN)
- Kittel (EQS)

Pronostic :

1. Eisel
2. McLay
3. Cimolai
4. Claeys
5. Van Baarle ou Phinney
6. Wanty n°1
7. Kittel
8. Groenewegen ou Van Emden
9. Bak
10. Bozic
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 16
Championnats du monde 2017 à Bergen

Parce que c'est le genre de coureur qui donne en[…]

Le cyclisme dans les Dom-Tom

Pour la première fois de son histoire, le T[…]

Champion du monde Lemond je pense.

Ah oui super cool l'article sur Bernard et Contado[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site