Le forum dédié aux fans d'histoire du cyclisme, de palmarès de coureurs, de courses, mais aussi de nombreux jeux organisés par nos animateurs. Vous retrouverez aussi ici les débats autour du cycle historique mis en place par David

Modérateur : Modos HP

Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#2818774
Je commence ce topic sur le plus grand grimpeur de l`histoire :
Federico Martín Bahamontes.
Maintenant que enfin apparait une promesse de grand grimpeur en la personne du jeune colombien Egan Bernal.
Un petit au surnom de El Águila de Zipaquirá. Tiens tiens el águila ... c`est prometteur.

Image
Toujours bon pied bon oeil el amigo Federico a ses presque 90 ans.
Beau geste de Miguel, Perico et Carlos Sastre présents á l`inauguration.
3 castillans sur quatre :glasses:

Mieux tard que jamais, la ville de Toledo, vient enfin de lui rendre hommage en instalant une statue á son effigie sur un des sommets de la ville.
On en demandait pas moins, il faut grimper une côte pour y être.
Image
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#2819077
1ere anécdote
En soiree voir deambuler Federico en pijama gris avec son bonnet de laine dans les hotels du Tour et frapper a la porte de Anquetil voir Nencini. Tiens voila les gants ou les chaussettes que tu m as commande c est 40 francs. Et comptant le Tout dans un petit calepin alors que bahamontes etait une star.
:pt1cable:
Il avait un Magazín a Toledo mais quand meme ....
question repos et recuperación de l apres etape.
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#2833823
Bon on va commencer par les débuts :
Alejandro, son vrai prénom, est né le 9 juillet de 1928, á Santo Domingo (Toledo).
Alejandro, pour son oncle qui était le chef de la famille.
Et en plus le nom paternel est Martín, Bahamontes étant celui de sa maman.
Enfant il travaillait la terre et donnait á manger á de poules pour survivre.
La guerre civile commencée, Alejandro avait déjà laissé l`école, donc pour gagner un peu d`argent et ainsi aider sa famille.
Donc il continue comme charpentier mais pas très doué, il le laisse pour livreur et lá le cyclisme y gagne.
Oui car c`est lá qu`il construira sa fine musculature et sa résistance.
Son papa lui achetant sa première bicyclette et ainsi pouvoir livrer plus de colis. Et devant grimper la dure côte de
Cristo de la Cruz et tirer d' un chariot contenant des kilos de pommes de terre et autres verdures. cela force les jarrets.
Mais il n`en reste pas lá, faisant le soir du marché noir. Fede, alias Alejandro, ou le contraire, a toujours été interessé par l`argent.
Voir plus haut étant pro et continuant á faire "du marché noir" avec les Anquetils et cie.
Enfin il obtient un travail dans le magasin de cycle de Toledo. Et là y apprend les ficelles qui l`aideront quelques années plus tard á ouvrir son propre magasin.
Près de ses sous on vous dit.
Sa manière unique á grimper le feront vite remarquer des autres jeunes coureurs. A suivre ...
Dernière édition par GATO le 30 mai 2018, 19:17, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par tuco
#2833831
et bien a) heureusement que t'es revenu, passionnantes histoires sur deloor et bahamontès

b)heureusement qu'il a choisi son nom et son prénom car "fédérico bahamontès" ça claque quand même plus que "alejandro martin" :rieur:
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#2888082
Triste nouvelle la mort de , Fermina Aguilar Sánchez, l`épouse de Fede.
Pour cela Bahamontes ne s`était pas rendu sur le Tour de France qui voulait lui faire un hommage.
Il restait au chevet et près de son épouse plus que malade.
Une épouse fidèle et qui su l`attendre.

Uno-X Norwegian Development Team a prolongé[…]

Pendant ce temps là en 2018

Mais alors qui gagne ? :elephant: Celui don[…]

Justement, pour briller à Innsbruck, i[…]

CQRanking Trophy 2018

Je grignote, mais Daizenshu me remonte comme une b[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site